Toi, l'anonyme !

Oui, toi, qui lis sans écrire, viens commenter avec nous la crise sans précédent du Barça ! Apporte un regard nouveau et bouscule cette vieille garde en fin de cycle du forum.

Alors inscris-toi ici, présente-toi , et rejoins les discussions du clan !

~ La Direction

Finale : FC Barcelone 2-0 FC Seville : Après-match

Que vous évoque le héros du soir ?

Liste des votants :

Ah l'bâtard !
12
46%
Christine Albanel
0
Aucun vote
Capitaine Albator
6
23%
L'Albatros de Charles Baudelaire
3
12%
Neymar a marqué aussi
5
19%
 
Nombre total de votes : 26

Avatar de l’utilisateur
MBbk101
Nouvelle Recrue
Messages : 277
Inscription : dim. 6 mai 2012 20:23
Localisation : Gotham City

Re: Finale : FC Barcelone 2-0 FC Seville : Après-match

Message par MBbk101 »

owii a écrit :Quelqu'un aurait un lien pour la rediff du match svp?
http://www.soccers.fr/index.php?/topic/ ... le-220516/
Image

Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
Messages : 23857
Inscription : mar. 18 novembre 2008 02:52
Localisation : Planète Vegeta

Re: Finale : FC Barcelone 2-0 FC Seville : Après-match

Message par Tele-Santana »

Une fois de plus on a un Luis Enrique qui n'arrive pas à répondre à son homologue. Pendant toute la première mi-temps, Séville joue assez haut pour empêcher les changements de rythme mais assez bas pour ne laisser aucun espace. Ils ont essayés côté blaugrana à jouer à trois avec le ballon, Busquets a beaucoup bougé entre la droite et la gauche pour jouer le troisième central mais ça n'a pas permis de libérer les autres qui étaient bien pris.
Séville n'est pas plus offensif mais ils voulaient clairement tenter d'annuler le jeu catalan pour ensuite jouer rapidement vers l'avant soit sur les ailes soit par le jeu aérien avec Iborra en pivot derrière Gameiro. C'est comme ça que Mascherano se fait expulsé, Piqué perd l'un de ses seul duel aérien et Mascherano exagère en voulant complètement le stopper.

À la mi-temps, la sortie de Rakitic était prévisible dans le sens où Luis Enrique n'aurait jamais osé sortir l'un des trois attaquants (à la fin il préfère sortir Alba alors qu'un Neymar ou Messi aurait été plus logique). Mais d'un autre côté je comprend sa volonté de garder le trident pour espérer un coup d'éclat et de mettre Matthieu pour le jeu aérien. Même si j'aurai plus imaginé un Busquets jouant la navette entre l'axe et le milieu sans changement à la mi-temps.

À dix, le Barça se sublime et ce sont les cadres, les anciens qui sortent du lot. C'est d'abord Piqué qui est excellent (comme ses deux dernières saisons) et ne laisse rien passer du tout. Il gagne tous ses duels et motive ses coéquipiers. Alors on ne saura jamais pourquoi il ne fait pas partie des 4 capitaines, mais quand on voit son implication et son attitude, il est un leader du vestiaire.
Ensuite on a Busquets qui court et couvre partout, il tacle, relance, il fait souffler l'équipe. Il essaie de maîtriser le tempo du mieux qu'il peut, mais sa prestation (et celle des autres au milieu et devant) est éclipsée par Iniesta. Encore une fois, dans la difficulté, il devient sublime. Il ne perd pas le ballon, sur ses appuis il casse les reins et en plus il remonte le cuir pour créer du danger.

Le Barça sort la tête de l'eau (sans véritablement subir aussi, les côtés étaient quasi délaissés pour se concentrer sur les centres sévillans) et c'est Iniesta qui déclenche l'action qui amène l'expulsion de Banega. Et là, celui qui a pas mal souffert de l'infériorité numérique sort du lot c'est Messi. Il s'est fait pas mal découpé pendant tout le match dès qu'il avait le ballon mais à 10 contre 10 c'est une autre histoire. Une merveille de passe qui redescend juste devant Alba qui a pu ajuster son centre, et sur le deuxième but il temporise et offre un caviar à Neymar (qui aurait pu la glisser à Rafinha, Pedro l'aurait fait lui #masiapower) qui tue définitivement le match.

On peut parler d'un bon Ter Stegen, du match courageux de Alves, de la bonne entrée de Matthieu aussi. Rafinha a montré une fois de plus qu'il n'était pas encore prêt après sa grosse blessure mais ce n'est pas faute de l'avoir répéter plusieurs fois, Sergi Roberto aurait été plus approprié à ce moment précis du match.

La saison de conclut par un formidable doublé, n'en déplaise aux pourris gâtés nés en 2006 ou 2009, c'est une bonne saison qui s'achève. C'est maintenant l'occasion de voir ce qui n'a pas été bon et de vraiment se mettre au travail.
Mais comme Valde je ne suis pas trop optimiste pour ce mercato (suite d'un éventuel débat sur le topic actu de l'équipe).
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image

M3alem
Nouvelle Recrue
Messages : 1234
Inscription : dim. 23 février 2014 19:26

Re: Finale : FC Barcelone 2-0 FC Seville : Après-match

Message par M3alem »

phil.rw a écrit :Eh ben, après moultes antagonismes, je termine la saison en parfaite symbiose avec toi !

Comme quoi tout est possible quand on dialogue :ouehhhh: .

phil.rw
International
Messages : 5392
Inscription : lun. 29 novembre 2010 13:17
Localisation : Bruxelles

Re: Finale : FC Barcelone 2-0 FC Seville : Après-match

Message par phil.rw »

M3alem a écrit :
phil.rw a écrit :Eh ben, après moultes antagonismes, je termine la saison en parfaite symbiose avec toi !

Comme quoi tout est possible quand on dialogue :ouehhhh: .
C'est comme Lucho avec Bartra et Grimaldo !

:angel_not:

Le dialogue !

:ptdr:
Si l'on se rappelait les différents êtres que l'on a été, reprit Valentin, si l'on devinait ceux que l'on pourrait devenir, combien davantage serions-nous tolérants, ouverts. Intelligents, littéralement.

Verrouillé

Revenir à « Coupe du Roi 2015/2016 »