Pep Team (2008-2012)

Vous souhaitez donner votre avis sur un joueur ayant porté notre maillot dans le passé ou sur un fait historique ? C'est par ici que ça se passe.

Re: Pep Team (2008-2012)

Messagepar ayoubaoui le Sam 3 Juin 2017 02:18

KEBEM-PMV-RSN a écrit:D'ailleurs plus le pressing diminué , plus on se faisait ch*** devant les matchs.Malgré le talent et le génie.


Ca c'est parce qu'on était drogués à la possession de balle. Pas une histoire de stats, non, moi je voulais tellement les voir jouer avec le ballon que la moindre perte de balle m’énervait. Le pressing permettait de vite la reprendre, tout en étant très spectaculaire en plus (sérieux, jusqu'à aujourd'hui j'ai rien vu comme le pressing de cette équipe, surtout 2010-2011).

Normal de se faire un peu ch*** quand ils n'avaient pas le ballon quoi, parce qu'en phase de possession, on bouffait du caviar.

Cela dit, aujourd'hui quand je regarde un match de la Pep Team, je prends aussi du plaisir à voir comment l'équipe s'organisait lors du repli, et surtout comment ils arrivaient à totalement isoler le porteur de balle. Abidal surtout, le mec il trouvait toujours une façon de ramener son vis-à-vis vers la ligne pour l'isoler.

KEBEM-PMV-RSN a écrit:Le rouge de Keita en début de match avait aussi bien contribué à f***** l'équipe dans la m**** lorsz de la première défaite de la série dont tu parle.C'était à domicile face à l'espanyol je crois , sans ça on peut se dire que la dynamique n'aurait pas été brisé et que l'équipe n'aurait pas connu cette mauvaise période.

Y'a aussi eu un nul sur la pelouse de Valence juste avant la demi de CL où le Barça commençait à montrer un visage humain.Heureusement tout s'est bien terminé.


Oui bah avec Keita suspendu, on avait plus rien au milieu pour jouer au Calderon. ^^
Après je pense pas que ca ait brisé la moindre dynamique, l'équipe avait du mal de toute façon et les défaites sont quand même "logiques". Ce qui compte à mes yeux c'est qu'on avait gardé les certitudes dans le jeu, et qu'au retour du Don, la machine est repartie à 100 à l'heure.

À son retour on défonce tout le monde, C1 comprise, avant le nul à Mestalla.

Tele-Santana a écrit:La relance surtout. Avant, le Barça relançait déjà de derrière etc, mais Guardiola a poussé encore plus loin le délire. Au point où aujourd'hui, la sortie de balle au sol est une base essentielle pour une équipe.
Les gardiens aussi. Dernièrement j'ai vu une vidéo d'il y a quelques années, le gardien avait le ballon dans les mains et il dégageait au pied loin devant. C'était trop bizarre de revoir ça.


+ le pressing

Les trois grosses "révolutions" pour moi. Le pressing surtout. Y'a deux football différents, celui avec un pressing rudimentaire voire absent pré-Pep Team, et celui où le pressing est quasiment le facteur le plus déterminant d'un match, post-Pep Team. Ca change radicalement le sport en lui-même. Aujourd'hui, une équipe qui n'a aucune qualité au pressing, bah elle va se faire littéralement baiser pendant 90 minutes.

Je te cache pas que depuis la Pep Team, jme fais un peu ch*** quand je mate un vieux match, surtout parce que ca presse mal voire pas du tout. Du coup tout est plus lent, moins "tranchant", moins intense.
Image

Pep Guardiola enthusiast. Totalement confiant pour la saison 2008-2009.
J'ai hâte au match contre Numancia. :man:
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 14317
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Pep Team (2008-2012)

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Sam 3 Juin 2017 02:30

ayoubaoui a écrit:Ca c'est parce qu'on était drogués à la possession de balle. Pas une histoire de stats, non, moi je voulais tellement les voir jouer avec le ballon que la moindre perte de balle m’énervait. Le pressing permettait de vite la reprendre, tout en étant très spectaculaire en plus (sérieux, jusqu'à aujourd'hui j'ai rien vu comme le pressing de cette équipe, surtout 2010-2011).

Normal de se faire un peu ch*** quand ils n'avaient pas le ballon quoi, parce qu'en phase de possession, on bouffait du caviar.


J'y vois plutôt une autre raison.Le problème , à la longue , c'est l'absence de prise de risque.Donc évidemment tu perds moins la balle mais tu perds en vitesse , en rythme , en sensation , en plaisir , en imprévisibilité et tu finis par jouer mécaniquement.

Au début de la Pep Team , ce problème n'existait pas , ça jouait si naturellement et ça prenait tellement de plaisir qu'ils n'hésitaient pas à oser absolument tout à chaque action de jeu.Tu perd la balle plus souvent mais tu détruit ton adversaire physiquement car le ballon circule mieux et plus vite , et psychologiquement aussi tu lui impose un pressing intense à chaque perte.

Une p**** de fraîcheur quoi!

ayoubaoui a écrit:Oui bah avec Keita suspendu, on avait plus rien au milieu pour jouer au Calderon. ^^


Tu m'as mal compris.Je parlais seulement de dynamique et la dynamique pouvait éventuellement avoir pour commencement ce fameux match au camp nou.Si ce match se déroule différemment , logiquement la suite se déroule différemment.

Mais ça c'est juste une hypothèse.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6217
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Pep Team (2008-2012)

Messagepar Tele-Santana le Sam 3 Juin 2017 02:42

ayoubaoui a écrit:+ le pressing

Les trois grosses "révolutions" pour moi. Le pressing surtout. Y'a deux football différents, celui avec un pressing rudimentaire voire absent pré-Pep Team, et celui où le pressing est quasiment le facteur le plus déterminant d'un match, post-Pep Team. Ca change radicalement le sport en lui-même. Aujourd'hui, une équipe qui n'a aucune qualité au pressing, bah elle va se faire littéralement baiser pendant 90 minutes.

Je te cache pas que depuis la Pep Team, jme fais un peu ch*** quand je mate un vieux match, surtout parce que ca presse mal voire pas du tout. Du coup tout est plus lent, moins "tranchant", moins intense.


Oui oui, le pressing aussi. La règle des 6 secondes, juste abusé ce truc.
On voyait des chiens courir sur le ballon, et c'est dans ce domaine là que l'on voyait que Xavi et Iniesta n'étaient pas des petits enfants tendres. Ils allaient au charbon pour montrer leur force. Et le Camp Nou appréciait ce spectacle, parce que ça aussi c'était spectaculaire.


Pareil. Mater un ancien match c'est dur, trop lent, pas d'intensité, les équipes sont trop bien placés. Du coup tu dois attendre de voir la qualité technique des joueurs et là c'était pas mal du tout comparé à aujourd'hui.

Sinon pour la mauvaise série de février 2009, faut pas oublier que l'équipe tirait un peu la langue les matchs d'avant. Avec des victoires à l'arrache à Santander ou Pampelune. Ou bien le nul contre le Betis.

KEBEM-PMV-RSN a écrit:J'y vois plutôt une autre raison.Le problème , à la longue , c'est l'absence de prise de risque.Donc évidemment tu perds moins la balle mais tu perds en vitesse , en rythme , en sensation , en plaisir , en imprévisibilité et tu finis par jouer mécaniquement.

Au début de la Pep Team , ce problème n'existait pas , ça jouait si naturellement et ça prenait tellement de plaisir qu'ils n'hésitaient pas à oser absolument tout à chaque action de jeu.Tu perd la balle plus souvent mais tu détruit ton adversaire physiquement car le ballon circule mieux et plus vite , et psychologiquement aussi tu lui impose un pressing intense à chaque perte.

Une p**** de fraîcheur quoi!


C'est la dernière saison ça, quand les joueurs faisaient moins l'effort pour aller la récupérer. Dans Herr Pep, l'auteur expliquait ça. Il disait que les joueurs se donnaient moins à fond (dans l'autre bio de Pep de Ballagué, Guardiola une fois avait pété un plomb à l'entraînement en disant que seuls Puyol et Keita donnaient l'exemple) et choisissaient leurs matchs. On l'a vu cette saison là, ils te sortent des dingueries au Camp Nou avec le 3-4-3, puis contre le Milan ou Santos. Mais ils perdent des points à Getafe ou je ne sais où.
Contre le Real, 2 matchs de dingue au Bernabeu (Liga et Copa), et la première mi-temps en Copa ils humilient le Real à partir du 1-0. Après, il s'arrêtent de jouer.

Et sur la fin, c'est la fatigue mentale qui prend le dessus. Leolenum1 aime bien plaisanter avec ça, en disant que le Real n'a pas ça, mais contrairement au Barça, le Real n'a pas une double ou triple exigence. Ils veulent juste gagner, c'est tout.
Le Barça de Guardiola, c'était gagner, jouer le meilleur football possible et chercher tous les moyens possibles pour jouer le meilleur football possible. Il y avait donc la victoire, le contenu, et comment travailler l'animation et les différents schémas pour y arriver.
Au bout de 4 saisons, normal que tu coinces. Après avoir tellement marcher sur le football, avec cette sensation d'invincibilité, plus tu jouais, plus tu te rapprochais de la fin. Et quand tu perds cette sensation d'être plus fort que tout, tu te prends une grosse baffe dans la gueule et petit à petit tu reviens à la réalité. C'est ce qui est arrivé à la Pep Team, au fil des matchs.

C'était une mort qu'ils repoussaient, parce que les échéances importantes arrivaient en avril/mai. Du coup, une défaite par-ci ou un nul par-là n'avait pas un gros impact sur l'équipe, parce qu'ils se disaient qu'ils donneraient tout en fin de saison. Sauf qu'à force de rattraper les points perdus, tu perds beaucoup d'énergie, donc des blessures, donc des ré-inventions pour compenser ou relancer ceux qui sont dans le dur (d'où l'utilisation de Tello et Cuenca), et à la fin, ça pète.
En 2010 ou 2011, ce Chelsea de Di Matteo ou ce Real des 100 points (record égalé l'année d'après avec un championnat bouclé en décembre, toujours bon à rappeler) n'aurait pas tenu une mi-temps face au Barça.
Mais là, dans la ligne droite, la moindre contrainte devenait une montagne.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 25918
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



Re: Pep Team (2008-2012)

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Sam 3 Juin 2017 02:51

Tele-Santana a écrit:C'est la dernière saison ça, quand les joueurs faisaient moins l'effort pour aller la récupérer. Dans Herr Pep, l'auteur expliquait ça. Il disait que les joueurs se donnaient moins à fond (dans l'autre bio de Pep de Ballagué, Guardiola une fois avait pété un plomb à l'entraînement en disant que seuls Puyol et Keita donnaient l'exemple) et choisissaient leurs matchs. On l'a vu cette saison là, ils te sortent des dingueries au Camp Nou avec le 3-4-3, puis contre le Milan ou Santos. Mais ils perdent des points à Getafe ou je ne sais où.
Contre le Real, 2 matchs de dingue au Bernabeu (Liga et Copa), et la première mi-temps en Copa ils humilient le Real à partir du 1-0. Après, il s'arrêtent de jouer.


Oui c'est humain.Impossible de garder un niveau aussi exigeant et usant sur une trop longue durée.Mais je faisais plus allusion à l'utilisation du ballon quand je parlais d'absence de prise de risque.Mais bon après ça aussi c'est peut être seulement un problème psychologique.

Une utilisation du ballon comme on voyait à la grande époque ça demande de la fraîcheur dans la tete.

Bref , un pressing aussi dingue réalisé par de tels artistes du ballon ça peut carrément paraître paradoxal... du jamais vu quoi!
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6217
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Pep Team (2008-2012)

Messagepar ayoubaoui le Sam 3 Juin 2017 06:17

KEBEM-PMV-RSN a écrit:J'y vois plutôt une autre raison.Le problème , à la longue , c'est l'absence de prise de risque.Donc évidemment tu perds moins la balle mais tu perds en vitesse , en rythme , en sensation , en plaisir , en imprévisibilité et tu finis par jouer mécaniquement.

Au début de la Pep Team , ce problème n'existait pas , ça jouait si naturellement et ça prenait tellement de plaisir qu'ils n'hésitaient pas à oser absolument tout à chaque action de jeu.Tu perd la balle plus souvent mais tu détruit ton adversaire physiquement car le ballon circule mieux et plus vite , et psychologiquement aussi tu lui impose un pressing intense à chaque perte.

Une p**** de fraîcheur quoi!


On parle de deux choses différentes alors. Moi je donne seulement la vision du spectateur/supporter de cette équipe. En gros j'essaye de t'expliquer pourquoi on pouvait "s'énerver" quand l'équipe perdait le ballon ou mettait moins d'intensité dans le pressing à 4-0, alors qu'il y avait aussi de belles choses à voir quand elle n'avait pas le cuir.
Ils fascinaient tellement lors des phases de possession que les phases sans ballons devenaient chiantes, alors qu'elles ne l'étaient pas.

Mais jsuis d'accord avec ce que tu dis aussi. La prise de risque, c'est le coeur de cette équipe, et le coeur de la philosophie de ce club. Et c'est aussi LA chose qu'on a perdu depuis. Individuellement, certains joueurs sont encore dans cet esprit (Busquets surtout), mais collectivement l'équipe fait plus attention, trop même. Ca affecte tout notre jeu.

Jme souviendrais toujours des 1-2 dans la surface de Valdes pour relancer le ballon. Ou encore des râteaux de Busquets dos au jeu à 30 mètres de Valdes. Ou bien des feintes d'Abidal pour relancer alors que 2 mecs le pressaient. Ou Messi qui attaque l'adversaire plein axe à coup de combinaisons, Alves qui faisait contrôle orientés sur contrôle orientés alors qu'il défendait presque seul sur son côté...pff sérieux ce qui se passait dans la tête de ce groupe est juste incroyable. Les mecs n'avaient peur de rien.

Tele-Santana a écrit:Oui oui, le pressing aussi. La règle des 6 secondes, juste abusé ce truc.
On voyait des chiens courir sur le ballon, et c'est dans ce domaine là que l'on voyait que Xavi et Iniesta n'étaient pas des petits enfants tendres. Ils allaient au charbon pour montrer leur force. Et le Camp Nou appréciait ce spectacle, parce que ça aussi c'était spectaculaire.


Je crois que c'est Xavi qui disait qu'à cette époque, perdre le ballon leur était devenu insupportable. L'idée de "possession", qui a beaucoup été caricaturée par des ignorants, est directement liée à cette hargne que mettaient des ptits gars à rentrer dans le gueule de gros gabarits pour reprendre le ballon. Il faut évidemment de la fraîcheur mentale et physique, mais quand tu prends autant de plaisir à jouer avec le ballon, parce que le collectif est superbe et que les joueurs expriment pleinement leurs qualités, le perdre devient inacceptable.

Et faut dire que le cuir circulait si vite et si bien, que tout le monde se mettait au pressing à la perte de balle. Parce que tout le monde le touchait en phase de possession, tout le monde prenait du plaisir. En gros, non KEBEM, c'était pas si paradoxal de voir ces artistes mettre autant d'énérgie à reprendre le ballon. Quand tu les fais jouer à 75% de possession tous les matchs, tu peux être sûr qu'ils vont tellement kiffer que pour les 25% qui restent, ils se battront comme des chiens au pressing.

Difficile aujourd'hui de réunir tous ces ingrédients pour imaginer un nouveau pressing.

C'est là où tu mesures l'ampleur du génie de Guardiola. En un an, il avait non-seulement réintroduit des concepts du foot de Cruijff, mais en plus il les avait déjà repoussé plus loin encore.
Et depuis, il va toujours plus loin. Il est vraiment incroyable ce type, l'avance qu'il a sur les autres est folle.
Image

Pep Guardiola enthusiast. Totalement confiant pour la saison 2008-2009.
J'ai hâte au match contre Numancia. :man:
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 14317
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Pep Team (2008-2012)

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Dim 4 Juin 2017 00:00

p**** le duo Messi/Alves quand l'argentin était omniprésent à droite c'était franchement pour moi le plus beau duo de l'histoire.

Ça puait tellement le foot, c'était que de l'instinct, ça décidait au dernier centième de seconde.Et franchement pour un bloc adverse c'était totalement impossible à lire , une osmose comme ça c'est magique.

Ça jouait à une touche , toujours en mouvement , ça mettait un p**** de rythme et ça donnais une p**** de vitesse au jeu . C'etait beau p****.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6217
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Pep Team (2008-2012)

Messagepar ayoubaoui le Dim 4 Juin 2017 00:15

Même quand il n'était pas omniprésent à droite. En 2010-2011 par exemple, t'as quelques buts où les mecs niquent tout le bloc sur des 1-2 alors que Messi part de l'axe (notamment les 1-2 sur toute la moitié de terrain contre la Real).

C'est le duo le plus complémentaire de l'histoire du football. Carrément de la télépathie, pas juste une entente.
Image

Pep Guardiola enthusiast. Totalement confiant pour la saison 2008-2009.
J'ai hâte au match contre Numancia. :man:
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 14317
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Pep Team (2008-2012)

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Dim 4 Juin 2017 00:19

ayoubaoui a écrit:Carrément de la télépathie,


C'est exactement ça , du délire.Parfois l'un démarrait le mouvement à l'instant exact où l'autre lâcher la balle et ils ne se trompaient jamais.Toujours le bon timing dans la bonne zone de jeu.p**** ça pour le coup c'était de la folie footballistique.

J'ai le souvenir d'une touche que les 2 jouent ensemble , les mecs en 2 tours de passe passe ils mettent hors de position tout le bloc alors que tout démarre d'une touche.

C'était de la science fiction leur duo.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6217
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Pep Team (2008-2012)

Messagepar ayoubaoui le Dim 4 Juin 2017 00:23

KEBEM-PMV-RSN a écrit:J'ai le souvenir d'une touche que les 2 jouent ensemble , les mecs en 2 tours de passe passe ils mettent hors de position tout le bloc alors que tout démarre d'une touche.


Je sais pas si c'est de cette action que tu parles, mais de toute façon c'est un bon exemple : https://www.youtube.com/watch?v=dt_5--1BwOQ

Tout le bloc madrilène disparaît à cause d'eux alors qu'ils bossent au niveau de la ligne médiane. Bim bam boum, voilà le Barca en 3 vs 2 devant la surface adverse. :ptdr:

KEBEM-PMV-RSN a écrit:C'est exactement ça , du délire.Parfois l'un démarrait le mouvement à l'instant exact où l'autre lâcher la balle et ils ne se trompaient jamais.Toujours le bon timing dans la bonne zone de jeu.p**** ça pour le coup c'était de la folie footballistique.


Ouais ils bougeaient à un niveau de synchronisation délirant. Même avec 3 mecs qui les pressaient, les mecs réussissaient toutes leurs actions, sans jamais qu'un d'entre eux soit en retard ou qu'une passe soit mal dosée.
Image

Pep Guardiola enthusiast. Totalement confiant pour la saison 2008-2009.
J'ai hâte au match contre Numancia. :man:
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 14317
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Pep Team (2008-2012)

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Dim 4 Juin 2017 00:29



:shocking: Oh p**** je parlais pas de celle là mais c'est du pur délire ce qu'ils font là.

Non je parlais d'une action qui part d'une simple touche.Je crois que c'est Leo qui la joue rapidement sur Alvès qui lui remet direct puis l'argentin le retrouve direct par une déviation lumineuse et élimine du même coup les adversaires dans la zone de jeu.

Je me lasserais jamais de les voir combiner ces deux là.

ayoubaoui a écrit:Ouais ils bougeaient à un niveau de synchronisation délirant. Même avec 3 mecs qui les pressaient, les mecs réussissaient toutes leurs actions, sans jamais qu'un d'entre eux soit en retard ou qu'une passe soit mal dosée.


Des fois je me remate ce genre d'actions en ne regardant que les joueurs adverses...ils sont déboussolés les types.Y'a même des moments où ils ne savent plus quoi faire ou vers où aller.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6217
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



PrécédenteSuivante

Retourner vers Histoire, Légendes et Anciens Joueurs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 2 invités