Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Vous souhaitez donner votre avis sur un joueur ayant porté notre maillot dans le passé ou sur un fait historique ? C'est par ici que ça se passe.

Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar Tele-Santana le Jeu 29 Juin 2017 11:06

ayoubaoui a écrit:Y'a un gros côté marketing aussi, avec Nike et l'apparition de youtube. Une des premières vidéos les plus vues sur le site, c'est celle où il dribble au Camp Nou là. Ca aide quand même à mettre les projecteurs bien sur lui.

Après, il est indéniable qu'il avait cette chose que tu décris, comme les autres que tu cites. Une action de Ronnie, bah on s'en souvenait beaucoup plus que le match en lui-même.
Et c'est normal, quand il sortait une dinguerie c'était pas à moitié.


Le côté marketing existait déjà et était plus exagéré avec Ronaldo. Ronnie a bénéficié du truc mais à l'époque même en étant la tête d'affiche de Nike il n'avait pas le monopole du truc.

Je n'avais pas Canal à l'époque mais il me semble que l'émission l'équipe du dimanche sortait souvent à chaque émission une régalade de Ronaldinho. Et ce qui illustre le plus cet impact c'est quand le Barça se fait sortir par Chelsea. Ce pointu sorti de nulle part fait oublier le match fou que c'était.

ayoubaoui a écrit:
Y'a aussi un truc aussi, c'est la manière avec laquelle on jugeait une performance du temps de Ronnie encore. À l'époque on comprenait encore ce sport, et le football n'était pas pollué par les 12000 consultants qui n'y pigent rien, les réseaux sociaux et l'amour du chiffre.

S'il jouait aujourd'hui, le mec se ferait dézinguer parce qu'il ne marquerait pas 60 buts par saison. J'imagine aussi les critiques du genre "oui c'est joli les gri-gri, mais il doit être plus efficace quand même !" ou encore "il est dégueulasse à toujours vouloir humilier les autres".

Il a eu la chance (et nous aussi) d'être né à l'époque des artistes.



Oui c'était une période où Zidane pouvait faire 2 saisons quelconques et rappeler qu'il était un crack au Mondial 2006. Une époque où les journalistes savaient apprécier les gestes sans parler de chiffres.

Le plaisir du jeu était mis en avant même si ce n'était pas ce qui predominait. Maintenant on nous balance des chiffres et des concours de maillots mouillés et on nous explique que c'est ça le football.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26206
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar Senox10 le Jeu 29 Juin 2017 11:24

Witt a écrit:Et puis Ronaldinho, c'est le mec qui te faisait rester pendant 90 minutes devant ton écran. Tu savais qu'il pouvait te sortir un truc de folie à n'importe quel moment et que ça valait la peine d'attendre, même si le match était à ch*** ou que l'équipe était dans les choux.

C'est aussi ce qui se passe à chaque fois que Messi met le maillot argentin.

fooooox a écrit:Tous les gens qui n’aiment pas les mecs au sommet trop longtemps n’auront pas eu le temps de se lasser de lui, de banaliser l’extraordinaire comme ils le font avec Messi. On a juste eu le temps d’apprécier ses performances exceptionnelles, pas de s’y habituer. Et ça joue dans les mémoires.

Il y a ce côté un peu éphémère oui, mais comme le dit TS à Paris il était déjà très impressionnant. On parle pas non plus d'un type qui n'a fait que 2 saisons au top quoi.
Pour moi il y a aussi et surtout le côté un peu imparfait du bonhomme dans les succès collectifs. À l’intérieur même de son "sommet", et là je parle en termes collectifs (puisque le joueur en lui-même ne fait pas débat), Ronaldinho n’aura jamais marché sur la gueule de l’Espagne et de l’Europe comme l’a fait Messi avec le Barça. L’équipe n’était pas encore le rouleau compresseur hors concours qu’elle pouvait être avec Pep quelques années plus tard. D’ailleurs, ça me fait rire quand j’entends des mecs qui veulent se la jouer puristes et qui disent "moi je préfère le Barça de Rijkaard à celui de Pep parce qu’il était plus plaisant". Non non, c’est juste qu’à cette époque le Barça n’explosait pas encore tout, en termes de jeu ou de résultats, et du coup l’adversaire pouvait encore espérer rivaliser sur un match.

Du coup, et ça a déjà été dit, on retombe sur cette image plus humaine de Ronaldinho, du joyau qui s’éclate à l’intérieur d’une équipe, qui finit champion d’Espagne en 2005 mais qui commence déjà à baisser au moment de la consécration en C1 en 2006.
Ronnie aurait trusté tous les titres possibles quand il était au top avec le Barça comme Messi l'a fait avec Pep, je pense qu'il aurait été moins populaire. Car moins "humain". Donc tu t'identifies moins à lui. Et tu n'attends qu'une chose, qu'il arrête de gagner. Comme la planète foot l'a fait avec Leo.
Image
Avatar de l’utilisateur
Senox10
Nouvelle Recrue
 
Messages: 1207
Inscription: Lun 7 Décembre 2015 12:38
Localisation: Entre Mustafar, Tatooine et Coruscant



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar Jenicris le Mar 16 Janvier 2018 22:29

Ronnie prend sa retraite. Merci pour tout l'artiste. :blushing:

Son frère, dans la presse brésilienne :

« Il a arrêté, c’est fini. C’était déjà défini. Il ne manquait plus que l’officialisation. Il ne jouait plus depuis longtemps. Nous allons faire quelque chose de grand après le Mondial, en août. Nous sommes en train de négocier un match avec la sélection brésilienne »


Source.
Dernière édition par Jenicris le Mar 16 Janvier 2018 22:33, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jenicris
International
 
Messages: 6418
Inscription: Dim 10 Juillet 2011 22:55



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar elmagio le Mar 16 Janvier 2018 22:29

C'est pas la 3ème fois qu'il prend sa retraite là? Et en attendant il nous doit encore un jubilé pour qu'on puisse le revoir sur un terrain avec Messi.
Image
Avatar de l’utilisateur
elmagio
Ballon d'Or
 
Messages: 9971
Inscription: Mar 23 Juin 2009 00:14
Localisation: En Un Momento Dado



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar fooooox le Ven 19 Janvier 2018 09:53

Lettre de Ronnie

Cette fois c’est bien la fin.

On ne va pas se mentir, on l’avait tous vu venir, tant il était en pré-retraite depuis des années déjà. Mais ça fait quand même quelque chose.
Ronnie c’était l’illustration parfaite du foot d’avant, celui qui n’était pas gangréné par la course aux statistiques et le BO, celui dont l’important c’était le frisson, celui qui était encore capable de mettre les rivalités de côté le temps de s’incliner face au talent brut d’un joueur.

On a vraiment eu de la chance de l’avoir au club. Il est l’un des piliers des succès du Barca cette dernière décennie, tant il a remis le club dans le sens de la marche (suffit de lire la déclaration de Puyol à ce sujet). Et on ne m’enlèvera pas l’idée que sans lui Messi n’aurait pas tout à fait été le même.

Donc merci pour tout l’artiste, tu auras été un de ces rares joueurs qui était littéralement inarrêtable quand il était au sommet, dommage que tu aies tout gagné trop tôt.
Et passe par le Camp Nou pour ton jubilé, pour de derniers échanges avec Messi. :blushing:
Image
Avatar de l’utilisateur
fooooox
Licencié
 
Messages: 4009
Inscription: Sam 22 Octobre 2011 19:17
Localisation: Dimension C-137



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar Senox10 le Ven 19 Janvier 2018 12:21

Je pense que pour ceux de ma génération, c'est plus ou moins avec lui qu'on a vécu nos premiers vrais souvenirs de foot. 1998, 2000 etc, on s'en souvient évidemment, mais on avait pas suffisamment de recul pour apprécier pleinement ces moments.
Ronnie, c'était différent. D'abord un peu quand il était au PSG, puis surtout quand il est venu au Barça. On a pu apprécier le foot à l'état pur venant d'un mec qui ne se prenait pas la tête, c'était juste beau. Il n'y avait pas de calcul, pas de stats, pas de réseaux sociaux. Tu mettais le match et tu te demandais ce qu'il allait bien pouvoir sortir. La fantaisie brésilienne dans toute sa splendeur. Et quand c'était fini, tu te repassais ses actions dans ta tête en attendant le prochain match.
Comme je le disais l'autre fois, il avait ce côté humain et un peu imparfait qui le rendait si attachant, et qui faisait qu'on ne pouvait pas le détester, c'était juste impossible. J'ai rarement vu un joueur faire autant l'unanimité.

On n'oubliera jamais tout ces petits moments qu'il a gravés dans nos têtes. Comme celui-ci.
Image
Avatar de l’utilisateur
Senox10
Nouvelle Recrue
 
Messages: 1207
Inscription: Lun 7 Décembre 2015 12:38
Localisation: Entre Mustafar, Tatooine et Coruscant



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar Tele-Santana le Ven 19 Janvier 2018 17:52

Senox10 a écrit:
On n'oubliera jamais tout ces petits moments qu'il a gravés dans nos têtes. Comme celui-ci.


Si il y a un but que je retiens c'est le pointu vs Chelsea.
Tu peux faire un Ronnie Time sur ça. Tu ne trouveras aucune réponse. :ptdr:
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26206
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar mehidoo le Ven 19 Janvier 2018 17:59

Au revoir l'artiste et merci pour tout ce qu'il a fait pour le club et pour le football tout court.

On va souvent entendre et lire à son sujet, que s'il n'avait pas ''gâcher'' sa carrière avec ses sorties nocturnes, les gonzesses et l'alcool il aurait pu être considérer comme le plus grand joueur de l'histoire. Moi je dis que malgré tout ça et en peu de temps le mec a donné plus de joie et d'émotions que beaucoup de grands joueurs. Il n'a rien gâché du tout. Il a fait la fiesta et s'est tapé les plus bonnes putes comme s'il n'y avait pas de lendemain. Et malgré ce train de vie il a marché sur le monde du football, il a remporté la Coupe du Monde, la Champion's league et le ballon d'or. Naaah, il y a zéro gâchis. Selon moi, c'est les autres footballeurs qui n'ont rien compris à la vie et qui gâchent la leur ouais. Respect à ce GOAT :messitime:

:man:
Image
Avatar de l’utilisateur
mehidoo
Ballon d'Or
 
Messages: 5140
Inscription: Jeu 27 Décembre 2007 22:53
Localisation: Les plaines d'Hyrule



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar ayoubaoui le Ven 19 Janvier 2018 18:06

mehidoo a écrit:On va souvent entendre et lire à son sujet, que s'il n'avait pas ''gâcher'' sa carrière avec ses sorties nocturnes, les gonzesses et l'alcool il aurait pu être considérer comme le plus grand joueur de l'histoire.


J'ai jamais compris comment on pouvait penser ca. Même si on parle du Ronnie au top du top. Y'a toujours eu des joueurs plus exceptionnels que lui historiquement.

_______________________

Je retiens sa magie et son sourire.
Et le fait qu'il soit né à la bonne époque. Aujourd'hui on ferait passer Kane pour meilleur que lui.
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 14753
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar mehidoo le Ven 19 Janvier 2018 19:10

ayoubaoui a écrit:
mehidoo a écrit:On va souvent entendre et lire à son sujet, que s'il n'avait pas ''gâcher'' sa carrière avec ses sorties nocturnes, les gonzesses et l'alcool il aurait pu être considérer comme le plus grand joueur de l'histoire.


J'ai jamais compris comment on pouvait penser ca. Même si on parle du Ronnie au top du top. Y'a toujours eu des joueurs plus exceptionnels que lui historiquement.

_______________________

Je retiens sa magie et son sourire.
Et le fait qu'il soit né à la bonne époque. Aujourd'hui on ferait passer Kane pour meilleur que lui.


Un Ronnie au top du top c'était magique. Je ne sais pas jusqu'où il aurait pu aller s'il avait le même mode de vie que Messi par exemple. Aurait-il pu titiller les Pelé, Maradona, Messi ? Je ne sais pas et je pense que Ronaldinho lui-même s'en battait les couilles. Sans le connaître personnellement, j'avais l'impression qu'il n'avait pas cette obsession de vouloir être le meilleur du monde contrairement à un Cr7. Il rentrait sur le terrain et il souhaitait que s'amuser et faire ce qu'il savait le mieux faire. Comme toi, sa magie et son sourire ont fait de lui une légende du foot et comme tu le dis, Dieu merci qu'il ait joué à la dernière époque avant de rentrer dans l'ère des stats et du fast-foot. Car aujourd'hui, effectivement, certains hurluberlus pourrait nous expliquer que des Cristiano, Kane et autres joueurs de ce style serait au-dessus de lui, car les chiffres parlent d'eux-même. Un Xavi ou un Iniesta à leur top, tu les mets dans les 90's par exemple, ils seront considérer par les médias comme des égaux de Zizou et R9, alors que today on pouvait paraître fou lorsqu'on disait qu'ils sont devant le portugais et que c'est eux les vrais ''#2'' après Messi. Alors c'est intéressant comme question. Où serait la place de Ronaldinho (à son top) en 2018 sachant que la façon de consommer le foot aujourd'hui est différente et que ses stats seraient sûrement moins wow que ceux des Christian & Kane.
:crazy:
Image
Avatar de l’utilisateur
mehidoo
Ballon d'Or
 
Messages: 5140
Inscription: Jeu 27 Décembre 2007 22:53
Localisation: Les plaines d'Hyrule



PrécédenteSuivante

Retourner vers Histoire, Légendes et Anciens Joueurs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité