Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Vous souhaitez donner votre avis sur un joueur ayant porté notre maillot dans le passé ou sur un fait historique ? C'est par ici que ça se passe.

Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Mer 28 Juin 2017 23:31

Je le met direct devant Baggio , Xavi et compagnie puisqu'on parle seulement d'apogée du niveau de jeu.

Devant je met seulement R9 , Leo et Diego.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6532
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar ayoubaoui le Mer 28 Juin 2017 23:38

Vince-Blaugrana a écrit:Xavi c'est chaud, il est hors catégorie.


Dépendamment du critère, ca place peut beaucoup varier. Si on reste sur l'impact sur le jeu, il dépasse quasi tout le monde par exemple. Et pour le côté "magie", faut être un connaisseur pour apprécier.

Difficile, très difficile.

elmagio a écrit:Leo, Diego, Cruijff, Pelé, Di Stefano, R9, Xavi, Baggio, Garrincha et pour le dixième balle au centre entre le Don et Laudrup.


Garrincha c'est pour le côté histoire, mais sinon faut arrêter, Ronnie n'a strictement rien à lui envier à part le fait d'avoir deux jambes de longueurs différentes. :man:

Pareil pour Baggio, qui était un véritable génie, mais que Ronnie peut regarder dans les yeux en sirotant un cocktail (après on saura jamais ce que Baggio aurait fait avec deux vrais genoux ^^).
Moi, je sais pas comment le placer, mais je pense que pour le top 10 il est un peu juste si on prend tous les critères ensemble (talent, impact sur le jeu, magie, etc...).
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 14974
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Mer 28 Juin 2017 23:52

Je sais pas vous avez peut être oublié ou peut être son déclin vous a laissé une image faussé du bonhomme.

Mais sur le seul critère de l'apogée footballistique, c'est chaud de mettre des gens devant Ronaldinho.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6532
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar ayoubaoui le Jeu 29 Juin 2017 00:00

Peut-être aussi que son côté spectaculaire a faussé ton image du bonhomme.

Je sais pas, autant il était exceptionnel et unique en son genre, autant le placer 4ème derrière Leo, Diego et Ronaldo, je trouve ca un peu exagéré.
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 14974
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Jeu 29 Juin 2017 00:05

Le côté spectaculaire ça y fait beaucoup c'est vrai , mais faut le voir comme un gros +.Vu que ça ne parasité pas du tout son jeu et son rendement, c'était d'une efficacité mortelle.

Rare sont les joueurs qui ont alliés efficacité avec cette folie.Parce que ça dépasse le spectaculaire avec lui , c'était de l'innovation constante.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6532
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar Tele-Santana le Jeu 29 Juin 2017 00:44

Après il y a toujours un paramètre que l'on minimise c'est l'émotion que le joueur a donné. On peut parler de niveau de jeu, d'impact sur le terrain, de rendement, mais l'émotion ça reste une base.
Ronaldinho, là où il reste un "hors-catégorie" comme Pelé, Maradona, Cruyff, R9, Zidane et Messi, c'est la façon dont il a fait halluciné les spectateurs à l'échelle mondiale.
Il réalisait un geste, ça faisait le tour de la planète. Parfois ça pouvait faire passer le match au second plan.

Le match face à Chelsea en 2005 par exemple, son but du pointu a eu plus d'impact que l'élimination du Barça et le scénario fou du match. Et ça, peu de joueurs avaient ce truc.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26258
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar Witt le Jeu 29 Juin 2017 01:27

Et puis Ronaldinho, c'est le mec qui te faisait rester pendant 90 minutes devant ton écran. Tu savais qu'il pouvait te sortir un truc de folie à n'importe quel moment et que ça valait la peine d'attendre, même si le match était à ch*** ou que l'équipe était dans les choux.
Y'avait ce côté un peu imprévisible, mais dans le bon sens. La folie pouvait se manifester n'importe quand. Et quand ça arrivait, t'étais sur le cul. À chaque fois.
Avatar de l’utilisateur
Witt
Titulaire
 
Messages: 3184
Inscription: Sam 16 Avril 2011 05:52



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar ayoubaoui le Jeu 29 Juin 2017 05:26

KEBEM-PMV-RSN a écrit:Le côté spectaculaire ça y fait beaucoup c'est vrai , mais faut le voir comme un gros +.Vu que ça ne parasité pas du tout son jeu et son rendement, c'était d'une efficacité mortelle.

Rare sont les joueurs qui ont alliés efficacité avec cette folie.Parce que ça dépasse le spectaculaire avec lui , c'était de l'innovation constante.


C'est à prendre en compte, mais ce n'est pas tout. Peu de joueurs ont eu l'influence de Xavi ou Cruijff sur un match par exemple, c'est pas pour autant qu'il faudrait les surclasser.
De toute façon, les classements ne servent à rien, vaut mieux décortiquer les joueurs et parler de leurs caractéristiques à chacun. Il est certain que Ronnie est un des plus gros talents que ce sport ait jamais vu, le reste, c'est du blabla.

Par exemple, avec Ronnie il faut insister sur la magie, l'intensité, l'émotion, la beauté du geste. Avec d'autres, c'est l'intelligence, le touché, la vista, etc...

Tele-Santana a écrit:Ronaldinho, là où il reste un "hors-catégorie" comme Pelé, Maradona, Cruyff, R9, Zidane et Messi, c'est la façon dont il a fait halluciné les spectateurs à l'échelle mondiale.


Y'a un gros côté marketing aussi, avec Nike et l'apparition de youtube. Une des premières vidéos les plus vues sur le site, c'est celle où il dribble au Camp Nou là. Ca aide quand même à mettre les projecteurs bien sur lui.

Après, il est indéniable qu'il avait cette chose que tu décris, comme les autres que tu cites. Une action de Ronnie, bah on s'en souvenait beaucoup plus que le match en lui-même.
Et c'est normal, quand il sortait une dinguerie c'était pas à moitié.

______________________________________

Y'a aussi un truc aussi, c'est la manière avec laquelle on jugeait une performance du temps de Ronnie encore. À l'époque on comprenait encore ce sport, et le football n'était pas pollué par les 12000 consultants qui n'y pigent rien, les réseaux sociaux et l'amour du chiffre.

S'il jouait aujourd'hui, le mec se ferait dézinguer parce qu'il ne marquerait pas 60 buts par saison. J'imagine aussi les critiques du genre "oui c'est joli les gri-gri, mais il doit être plus efficace quand même !" ou encore "il est dégueulasse à toujours vouloir humilier les autres".

Il a eu la chance (et nous aussi) d'être né à l'époque des artistes.
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 14974
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar fooooox le Jeu 29 Juin 2017 08:20

Je suis d’accord avec presque tout ce qui a été dit, mais je rajouterai que son irrégularité, si elle le dessert peut être pour intégrer le top10, elle lui est très utile pour rester dans la mémoire des gens.

Au final, sur sa carrière, Ronnie aura été sur une autre planète un peu plus d’un an et demi (la période dont parlais Ayoub), excellent pendant 5 ans (en comptant la période précédente), et très irrégulier le reste du temps. Ce n’est pas Messi qui illumine la planète foot depuis plus de 10 ans.

Tous les gens qui n’aiment pas les mecs au sommet trop longtemps n’auront pas eu le temps de se lasser de lui, de banaliser l’extraordinaire comme ils le font avec Messi. On a juste eu le temps d’apprécier ses performances exceptionnelles, pas de s’y habituer. Et ça joue dans les mémoires.

Autre point à ne pas oublier, l’exigence envers le joueur. Je ne suis pas en train de comparer les deux joueurs, mais si tout le monde en attendait autant de Roniie à l’époque qu’on en attend maintenant de Leo, ce ne serait pas la même histoire.
Image
Avatar de l’utilisateur
fooooox
Licencié
 
Messages: 4054
Inscription: Sam 22 Octobre 2011 19:17
Localisation: Dimension C-137



Re: Ronaldinho Gaucho (2003-2008)

Messagepar carnot le Jeu 29 Juin 2017 10:05

ayoubaoui a écrit:Y'a aussi un truc aussi, c'est la manière avec laquelle on jugeait une performance du temps de Ronnie encore. À l'époque on comprenait encore ce sport, et le football n'était pas pollué par les 12000 consultants qui n'y pigent rien, les réseaux sociaux et l'amour du chiffre.

S'il jouait aujourd'hui, le mec se ferait dézinguer parce qu'il ne marquerait pas 60 buts par saison. J'imagine aussi les critiques du genre "oui c'est joli les gri-gri, mais il doit être plus efficace quand même !" ou encore "il est dégueulasse à toujours vouloir humilier les autres".

Il a eu la chance (et nous aussi) d'être né à l'époque des artistes.


C'est tellement vrai ça ! Parce que, à son époque, Diego Forlan ou Samuel Eto'o étaient plus réguliers et efficaces. Finalement, Ronnie, c'était un Ben Arfa quoi, il est mignon, il a du talent, mais il est pas efficace. Qu'est-ce que ça fait mal ces discussions !!
Et au passage, imaginons l'avis qui tomberait sur Bergkamp, Riquelme, Ortega... Et même en allant plus loin, imaginez Zizou qui jouerait aujourd'hui, le débat sur L'Equipe du Soir : "Zidane est-il aussi indispensable que Giroud en sélection ?".

Bon, sinon, j'ai toujours du mal avec les "Top 10" sur l'histoire. Comparer Ronnie vs Pelé / Di Stefano par exemple, ça me semble être tellement différent. Mais les joueurs que j'ai suivis toute leur carrière, il y a peu de joueurs qui le concurrencent : Messi, Xavi, Iniesta, Zizou, Ronaldo, Van Basten.
Image
Avatar de l’utilisateur
carnot
Ballon d'Or
 
Messages: 1274
Inscription: Lun 1 Novembre 2010 19:11



PrécédenteSuivante

Retourner vers Histoire, Légendes et Anciens Joueurs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités