Page 144 sur 221

Re: Neymar Jr (2013-2017)

MessagePosté: Jeu 7 Mars 2019 19:05
par Momo
Dybala lol. Y'en a encore qui pense que ce type est un crack ? Dire que certains ici voulaient le prendre à 100 M. Il en vaut 50 à tout casser.
Le mec a 25 balais il a encore rien foutu de sa carrière à part empiler des Serie A dans un club qui en a gagner 7 les 7 dernières saisons. Il est même pas titulaire indiscutable à la Juventus.

Il a une belle gueule d'ange, il a une certaine aisance avec le ballon, il empile quelques CF avec sa bonne petite frappe et c'est à peu près tout. Grosse arnaque ce mec. ( Je dis qu'il est grave surcoté pas que c'est un joueur de m****.)

Re: Neymar Jr (2013-2017)

MessagePosté: Jeu 7 Mars 2019 19:08
par serjoint27
Il y en a surtout qui nous ont expliqué que Messi ne voulais pas de lui, qu'en selection il l'avait ecarte de la compo ect.
Resultat, remplaçant a la Juve. :ptdr:

Re: Neymar Jr (2013-2017)

MessagePosté: Jeu 7 Mars 2019 21:04
par Wedge
elmagio a écrit:Perso j'ai des problèmes avec la façon dont il a géré son départ, mais en soi la décision de partir avait du sens.

Il avait envie d'être le leader dans son club, pour un joueur de son talent c'est parfaitement légitime comme ambition.

Avec le recul, non, je ne trouve pas que son départ avait un sens. Examinons le problème à la loupe, quand on y réfléchit bien, cette histoire d'être "leader de son club" d'où vient-elle ? Elle n'a pas grand-chose à voir avec la culture du football. C'est typiquement un raisonnement de NBA, construit autour du concept de "franchise player". Le grand basketteur débarque dans une franchise avec l'ambition de devenir la star, autour de laquelle sera construite un nouveau collectif, plus ou moins ex-nihilo, pourquoi pas avec un nouvel entraîneur et à coups de millions de dollars. Le franchise player se doit gagner des titres en portant son équipe pour accéder à la reconnaissance (coucou Durant). La mesure de temps est le temps court, car le brassage génétique de la draft redistribue vite les cartes.

Le foot ce n'est pas du tout cela. C'est non seulement un sport purement collectif, mais il est en plus très aléatoire, deux facteurs qui rendent inopérant le concept de "franchise player". Pour venir à bout du hasard, les joueurs doivent former des collectifs et dominer les autres collectivement, ce qui nécessite le temps long... voilà la loi du football. Si l'on admet que c'est cela, la loi naturelle du football, alors la voie naturelle pour un grand joueur serait de renforcer un collectif déjà performant et contribuer à l'accumulation de titres. Un grand joueur n'a aucun intérêt naturel à quitter un collectif performant pour rejoindre un collectif moins performant. Seules des raisons exogènes au football peuvent motiver un tel choix : l'argent, le cadre de vie, ou la promotion du soi en étant "le seul centre d'attention" d'un projet. Puisque ces raisons se situent en-dehors de la loi du football, nous sommes en droit de questionner leur légitimité.

Conclusion, Neymar est une m**** qui a fait une c******* en quittant si tôt le Barça de Messi.

Re: Neymar Jr (2013-2017)

MessagePosté: Jeu 7 Mars 2019 22:52
par serjoint27
Le sage a parlé. :salaf:
Voila quelqu'un qui a bien dormi cette nuit. :clapping:

Re: Neymar Jr (2013-2017)

MessagePosté: Ven 8 Mars 2019 00:24
par Vince-Blaugrana
Justement, le foot tend de plus en plus vers cette starification à l'américaine donc la décision de Neymar n'est pas si surprenante.
Le mot qui revient malheureusement le plus souvent dans une conversation de football c'est lequel : "Ballon d'or".
Et sur quoi la majorité des conversations tournent rapidement lors d'un "débat entre pote", les stats."Lui il a est meilleur que l'autre, il a marqué tant de pions", "il a gagné ceci" etc.

Quand Pogba émerge au haut niveau on entend quoi, "Ballon d'or". Quand Mbappé émerge à 18 ans on parle de quoi, de Ballon d'or. Quand Messi a explosé, personne ne parlait de Ballon d'or. Depuis le BOthon du Tos et l'explosion des réseaux sociaux, on est rentré dans une véritable ère de starification à outrance du joueur.

Les superstars du foot sont devenus des marques, avec des contrats pubs énormes, et c'est pas un hazard si ces stars se retrouvent tous chacun dans un club.
Ils veulent être LA vedette, avoir The numéro de maillot, être la tête d'affiche et empocher le BO en cas de victoire collective au passage.
Son départ avait un sens, mais sur le plan égo, financier, personnel, pas sur le plan collectif.

Re: Neymar Jr (2013-2017)

MessagePosté: Ven 8 Mars 2019 00:44
par Tele-Santana
Et ça parle de clutch player. Le vrai truc de m**** qui n'a pratiquement aucun sens dans le football.

Re: Neymar Jr (2013-2017)

MessagePosté: Ven 8 Mars 2019 02:06
par Mirko
Et Nike qui organise des "events" entre footeux et basketteurs.
Bientôt y'aura même des marques de basket sur les maillots. :man:

Re: Neymar Jr (2013-2017)

MessagePosté: Ven 8 Mars 2019 10:23
par simon
Mirko a écrit:Et Nike qui organise des "events" entre footeux et basketteurs.
Bientôt y'aura même des marques de basket sur les maillots. :man:


Tu verras que bientôt, une équipe sera sponsorisé par Air Jordan pour jouer la C1.

Re: Neymar Jr (2013-2017)

MessagePosté: Ven 8 Mars 2019 10:27
par fooooox
Il faut quand même se souvenir que lors de la dernière saison, la MSN est déjà sacrément sur la pente descendante. On était loin de sa toute puissance de 2015. Et ce côté éphémère participe aussi à sa légende.

Mais oui clairement, le joueur Neymar je le reprend tous les jours. Par contre l'homme, son entourage, sa traditionnelle blessure en février et son salaire immense me tentent beaucoup moins.

Re: Neymar Jr (2013-2017)

MessagePosté: Ven 8 Mars 2019 13:28
par kristen_29
Vince-Blaugrana a écrit:Justement, le foot tend de plus en plus vers cette starification à l'américaine donc la décision de Neymar n'est pas si surprenante.
Le mot qui revient malheureusement le plus souvent dans une conversation de football c'est lequel : "Ballon d'or".
Et sur quoi la majorité des conversations tournent rapidement lors d'un "débat entre pote", les stats."Lui il a est meilleur que l'autre, il a marqué tant de pions", "il a gagné ceci" etc.

Quand Pogba émerge au haut niveau on entend quoi, "Ballon d'or". Quand Mbappé émerge à 18 ans on parle de quoi, de Ballon d'or. Quand Messi a explosé, personne ne parlait de Ballon d'or. Depuis le BOthon du Tos et l'explosion des réseaux sociaux, on est rentré dans une véritable ère de starification à outrance du joueur.


Je suis d'accord. Le Ballon d'Or est une plaie. C'est pour ça que le Ballon d'Or 2018 à Modric est une bonne chose (à l'inverse du Ballon d'Or 2010 à Messi). C'est triste mais ça va faire comprendre aux joueurs que gagner des titres collectifs a encore un intérêt car ça sert leur intérêt personnel (puisque la simple satisfaction de gagner collectivement ne semble pas les intéresser plus que ça).