Toi, l'anonyme !

Oui, toi, qui lis sans écrire, viens commenter avec nous la crise sans précédent du Barça ! Apporte un regard nouveau et bouscule cette vieille garde en fin de cycle du forum.

Alors inscris-toi ici, présente-toi , et rejoins les discussions du clan !

~ La Direction

Josep Guardiola (Joueur 1990-2001 - Entraineur 2008-2012)

Vous souhaitez donner votre avis sur un joueur ayant porté notre maillot dans le passé ou sur un fait historique ? C'est par ici que ça se passe.
Avatar de l’utilisateur
Vince-Blaugrana
Modérateur
Modérateur
Messages : 12546
Inscription : lun. 12 avril 2010 14:41
Localisation : Ballon au pied gauche.

Re: Josep Guardiola (Joueur 1990-2001 - Entraineur 2008-2012)

Message par Vince-Blaugrana »

Taser a écrit :
mar. 13 octobre 2020 22:15
Pas oublié 2015, mais en gagner 2 en 4 ans et une seule en 8 ans ne me parait pas comparable.

J’ai fait le raisonnement absurde de Magath dans l’autre sens, j’ai forcé le truc.
Ceci dit, même la nuance qu’il y a dans son propos ne tient pas...sinon ça sous-entendrait que toutes les équipes proposant un jeu dans la lignée de celles de Pep auraient besoin de l’ingrédient Messi pour gagner une CL. C’est historiquement faux.
Par exemple ?
Image

Meilleurs buteurs de l'histoire :
3. Edson Arantes do Nascimento (Brasil): 757
4. Cristiano dos Santos Aveiro (Portugal): 747
5. Lionel Messi (Argentina): 730

Avatar de l’utilisateur
carnot
Ballon d'Or
Messages : 1317
Inscription : lun. 1 novembre 2010 19:11

Re: Josep Guardiola (Joueur 1990-2001 - Entraineur 2008-2012)

Message par carnot »

Merci pour la subtilité Vince. En effet, vu comme ça, on peut dire que la limite du jeu de possession haute à outrance de Pep est qu'elle nécessite un exploit individuel par moments. Et Messi remplissait cette fonction à la perfection. C'est (un peu) la limite qu'avait la Roja, malgré ses nombreux titres, à l'époque : une grosse domination mais assez peu d'occasions, une possession stérile parfois... Face à un bloc très bas (souvent le cas des adversaires de Pep), la capacité d'élimination de Messi permet de résoudre bien des problèmes.

Alors disons que ce bon Félix dit quelque chose d'intéressant, mais qu'il le dit très mal !
Image

Avatar de l’utilisateur
Taser
Légende
Messages : 15878
Inscription : dim. 9 janvier 2011 08:31
Localisation : Jamais en Lusitanie!

Re: Josep Guardiola (Joueur 1990-2001 - Entraineur 2008-2012)

Message par Taser »

Vince-Blaugrana a écrit :
mer. 14 octobre 2020 00:08
Par exemple ?
Ajax de Rinus...même s’il y avait une forte individualité dans l’équipe, elle n’était pas dans l’exploit individuel.
Le Barça de Cruyff également, on peut même citer l’Ajax de Van Gaal dans une moindre mesure.

Ce sont toutes des équipes qui ont les mêmes racines que celle de Pep.

________

@carnot

Juste un bémol.
La Roja d’Aragones n’a pas pâti de l’absence d’un Messi, son jeu n’avait rien de stérile bien au contraire...c’est Del Bosque qui poussera l’équipe dans cette limite que tu pointes. Le moustachu ne comprenant rien à ce football offensif, c’est bien lui qui avait déréglé la machine.
Image

Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
Messages : 8499
Inscription : ven. 11 septembre 2009 19:15
Localisation : Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied

Re: Josep Guardiola (Joueur 1990-2001 - Entraineur 2008-2012)

Message par KEBEM-PMV-RSN »

Face à des blocs bas avoir un dynamiteur capable de faire la différence dans des espaces très restreint est évidemment un plus , mais pas non plus indispensable, il y a d'autres facteurs à prendre en compte.

Les profils déjà.Pour rester sur l'exemple de l'Espagne , Torres avait un profil qui offrait d'autres solutions de jeu à son équipe et qui influait aussi sur le comportement défensif de l'adversaire , notamment dans sa façon de gérer la profondeur et le jeu aérien.

Les Pays Bas fin 90/début 2000 avait une équipe qui jouait très haut , qui jouait la possession mais qui était capable d'imposer un défi purement physique à ses adversaires.Une équipe qui savait exploiter la possibilité de miser sur les centres ou plus généralement sur le jeu aérien.

J'insiste la dessus mais quand on tombe sur un bloc très bas qui ne joue que par réaction, il faut être capable d'influer sur son comportement défensif.Il faut lui faire savoir qu'on peut le mettre en danger de plusieurs manières différentes , ce qui lui enlève la possibilité d'axer son animation défensive sur "seulement" nos points forts.

On l'a beaucoup subit ses dernières années, et même durant la période 2012/2014 où le Barça avait très peu de possibilités de jeu ( quasiment aucune profondeur notamment).

Le problème du City de Pep , c'est le manque total de variété , et donc de possibilités de jeu.L'adversaire sait exactement à quoi s'attendre et sait exactement comment y répondre.

La possession poussée à l'extrême, ça passe souvent par la volonté d'aligner uniquement des profils susceptible de maîtriser au mieux ce paramètre, et ça a forcément des inconvénients.On l'a déjà vécu au Barça avec des joueurs qui ne savent jouer qu'avec la balle dans les pieds , des équipes qui renoncent totalement au jeu aérien et un jeu totalement basé sur du jeu court.

Je dis pas qu'il faut nécessairement centrer dans le paquet, je dis qu'il faut , à long terme en tout cas , que l'adversaire sache qu'on est capable de le faire.Ce qui ne l'incitera plus à délaisser certaines zones de jeu pour mieux se concentrer sur celles de nos points forts.

Quand on prend l'exemple du Barça 2009 , on voit une équipe qui prend énormément de risque dans l'utilisation du ballon , une équipe qui utilise de façon "complète" la largeur et la profondeur.Donc une équipe qui peut être amener à perdre plus souvent la balle (parce qu'elle utilise le ballon de manière plus risqué et plus agressive) mais qui malgré tout reste très haut grâce à son pressing infernal à chaque perte du ballon... ce qui a notamment pour effet de rincer physiquement son adversaire ,parce que son style de jeu impose un rythme intense , avec et sans la balle.

Tout l'inverse du City de Guardiola en fait.
Image

Répondre

Revenir à « Histoire, Légendes et Anciens Joueurs »