Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Si vous souhaitez connaître l'avis des autres membres à propos des questions sur le Barça du type "Qui doit être titulaire?", "Quels joueurs cédés doivent être repêchés la saison prochaine?"... C'est par ici.

L'avenir de Luis Enrique doit s'écrire :

Au Camp Nou
2
4%
Dans un autre club top 5-10 de Liga
14
30%
Chez Jérémy Matthieu
28
60%
Obiwan Kenobi
3
6%
 
Nombre total de votes : 47

Re: Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Messagepar Wazzza le Dim 26 Février 2017 14:34

ayoubaoui a écrit:Je n'ai rien enjoliver du tout, j'ai cité des faits pendant que toi tu nous parlais d'un Lucho qui reprend un immense chantier.
Si ce Barca là était un tas de ruines, alors tous les Barca depuis 100 ans sont un tas de ruines sauf pendant 2 ou 3 ans sous Pep.


Pour le tas de ruine, c'était pour reprendre la déclaration de Piqué, mais le chantier était réel, pas la peine de jouer sur les mots.

Oui mais jamais il n'a montré qu'il pouvait nous permettre de garder un milieu de haut niveau. C'était évident et le coach devait le voir pour anticiper.
Tu vas pas me faire croire que le niveau actuel du Croate est une surprise pour le coach. Avec le ballon, en tout cas au Barca, il a toujours alterné entre le nul ou le tout juste correct (du genre contrôle-passe) jamais rien de brillant.


J'avoue que tu m’intrigues quand même, à la fin de la saison 2015 tout le monde disait que les prestations de Rakitic était encourageante et qu'il serait encore mieux l'année suivante, même toi tu le disais :

Son meilleur match de la saison ? Largement.
Mais il affiche un très bon niveau depuis des mois, et sur la saison, il est en constante progression...même si le terme adaptation est plus juste.

L'an prochain, ce sera normalement encore mieux.


Tu vois, les prestations laissées présager qu'il allait monter en puissance et finalement non, tu vas blâmer qui pour ça ?

Gomes à la place de Busquets quand tu te débarrasses de Samper, c'était déjà très grave. :ptdr:

Si jamais quelqu'un peut m'expliquer quels sont les soucis de discipline de Vidal, je prends. Genre ce mec aimé par tout le vestiaire, qui a accepté de ne pas jouer pendant 6 mois pour un jour porter le maillot du club, est un thug que Lucho devait impérativement envoyer ch*** pendant 1 an. Mais bien sûr.

Et je ne m'enflamme pas sur Grimaldo. L'arrière gauche est peut-être le dernier de nos soucis, mais quand j'énumère les âneries de ce coach, je ne peux pas oublier qu'il pousse un crack de chez nous à se barrer pour claquer 20M l'été d'après sur Digne.


Ouais mais faut arrêter avec les jeunes, c'est pas leur rôle de sauver la saison du Club, c'est les titulaires avant tout qui doivent assumer leur rôle, et il a mis Gomes à la place de Busquets tout simplement parce qu'il est mauvais en relayeur.

Je connais pas les détails de l'histoire avec Vidal, apparemment, il voulait une place de titulaire garantie.

Y'a une option de rachat pour Grimaldo, je crois, alors c'est pas la fin du monde non plus, si il est bon, on le rapatriera :).

Non mais là on tourne en rond, je sais pas j'ai l'impression que ce que je dis ne passe pas.

Rakitic et toute la bande ne sont pas devenues les brêles qu'ils sont actuellement du jour au lendemain. Et plus généralement, toute l'équipe n'est pas devenue aussi à ch*** du jour au lendemain. Il y a eu tout un processus, tout une dégradations de plusieurs choses. Et si on pourrait sauver Lucho en disant qu'il n'a pas eu une main directe sur cette baisse de niveau et cette faiblesse que l'on vit actuellement, il est tout simplement impossible d'oublier qu'il a vu l'équipe perdre tout un tas de choses sans être capable de réagir positivement une seule fois.

C'est ca plus grande faute. Le fait qu'il n'ait rien fait, rien apporté, rien tenté pour sauver les meubles.
Si je voulais caricaturer, je dirais que son influence sur le Barca depuis 2 ans est équivalente à la mienne ou à la tienne, et je ne serais même pas totalement dans le faux. Et ca c'est si j'oublie toutes les c******* qu'il nous a sorti de son chapeau et qui n'ont pas aidé.


Je ne vois pas quel processus ou dégradation peut amener un joueur qui sort d'une saison plus que convaincante à ne plus pouvoir réussir des gestes qui relève de la base même du football, tu peux critiquer le coach quand il exploite mal ses joueurs, ou qu'il fasse des choix hasardeux en cours de match ou même pour les jeunes, mais pour le cas Rakitic, tu ne peux t'en prendre qu'au joueur, qu'il soit compatible ou pas.

Le départ d'Alves est la principale cause de notre chute de niveau en plus de la métamorphose de Rakitic, jouer sans latéral à ce niveau, ce n'est pas permis, d'ailleurs on jouait bien mieux avec Vidal sur le terrain.

C'est quoi l'autre décision ? Roberto ? C'est subit. Et c'est un choix de m**** en plus.
Sinon pour le salaire, je t'assure que si un joueur ne faisait rien pendant presque 2 ans, j'exigerai son départ. Comme je le fait actuellement pour Rakitic par exemple.


Cette haine :ptdr:
Roberto était plutôt bon au début à ce poste, et puis lui de toute façon il ne peut pas jouer au milieu alors autant lui trouver un rôle.


:ptdr:

Critiquer le coach ? Il a seulement répondu à la question d'un journaliste en disant que Lucho ne lui avait pas parlé. Et il le dit après que Lucho l'ait ignoré pendant de longs mois.
Il avait assez de légitimité pour faire sa sortie. Il aurait même pu envoyer ch*** Lucho qu'il aurait eu raison. Celui qui était en tort et qui ne respectait pas la tradition du club, c'était Lucho, pas Grimaldo.


Il a aucune légitimité, Lucho lui a pas parlé et alors ? C'est quoi cette pleurniche, pourquoi Samper ne fait pas pareil ? Un jeune fait pareil avec Guardiola, il dégage direct.
C'est pas dans la tradition du club, que des jeunes, qui sont censé aimer et respecter le club lancent des piques au coach en place, c'est jamais arrivé.

Mais oui, alors que le club est en pleine crise et que lui-même est sur le point de se faire virer, Lucho est allé voir un Messi qui l'avait indirectement envoyé ch*** pour lui dire de tenir son côté droit. Oui oui, bien sûr c'est évident.

Perso, je préfère croire les joueurs.


Évidemment, puisque ça t'arrange. :siffler:



Ca n'arrête jamais. :man:


Généralement, ça s'arrête quand le débat vire au blabla, et on en est pas loin. :man:
Image
Wazzza
Licencié
 
Messages: 231
Inscription: Mer 29 Juin 2011 17:55



Re: Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Messagepar ayoubaoui le Dim 26 Février 2017 15:32

Wazzza a écrit:Évidemment, puisque ça t'arrange.


Non, ca tient beaucoup plus la route aussi.
Et aussi, je sais pas, je vois pas pourquoi les joueurs mentiraient.

Wazzza a écrit:Tu vois, les prestations laissées présager qu'il allait monter en puissance et finalement non, tu vas blâmer qui pour ça ?


C'est pour son match contre le Bayern le post ?
Ouais il avait fait un bon match et sa fin de saison laissait envisager une bonne saison l'année d'après. Mais c'est pas du niveau de Rakitic que jte parlais, je te parlais de son profil et de ce qu'il pourrait apporter en termes de maîtrise au milieu.

Là-dessus je n'ai jamais rien noté d'encourageant en 2015, enfin de ce que je me souvienne. Tu me parles d'autre chose, moi jte dit que Lucho aurait pu/du savoir que jamais de la vie Rakitic n'aurait pu nous apporter la touche technique et créative au milieu, sauf s'il progressait de manière fulgurante sur ce plan après le printemps 2015.

Wazzza a écrit:Ouais mais faut arrêter avec les jeunes, c'est pas leur rôle de sauver la saison du Club, c'est les titulaires avant tout qui doivent assumer leur rôle, et il a mis Gomes à la place de Busquets tout simplement parce qu'il est mauvais en relayeur.

Je connais pas les détails de l'histoire avec Vidal, apparemment, il voulait une place de titulaire garantie.

Y'a une option de rachat pour Grimaldo, je crois, alors c'est pas la fin du monde non plus, si il est bon, on le rapatriera :).


Aucune clause de rachat sur Grimaldo. Vendu 1M, 6 mois avant d'en claquer 20 sur Digne.

Et je n'ai jamais dit que les jeunes devaient sauver la saison du club, j'ai dit que c'était un des mauvais dossier de Luis Enrique. C'est normal que j'en parle puisque ca fait partie des sujet concernés par ce topic.

Vidal qui avait de demandes pareilles ? Mon cul, si c'était le cas il se serait barré après avoir été snobé un an comme une vulgaire m****.

Wazzza a écrit:Je ne vois pas quel processus ou dégradation peut amener un joueur qui sort d'une saison plus que convaincante à ne plus pouvoir réussir des gestes qui relève de la base même du football, tu peux critiquer le coach quand il exploite mal ses joueurs, ou qu'il fasse des choix hasardeux en cours de match ou même pour les jeunes, mais pour le cas Rakitic, tu ne peux t'en prendre qu'au joueur, qu'il soit compatible ou pas.

Le départ d'Alves est la principale cause de notre chute de niveau en plus de la métamorphose de Rakitic, jouer sans latéral à ce niveau, ce n'est pas permis, d'ailleurs on jouait bien mieux avec Vidal sur le terrain.


Mais la saison convaincante de Rakitic c'était il y a 2 ans. Sa dernière saison (2015-2016) est bien pourrie aussi. Et Lucho ose nous commencer cette saison-ci, alors qu'Alves est parti en plus, avec Rakitic titulaire indiscutable et avec le même rôle, dans la même animation, seulement titillé par un joueur encore plus mauvais que lui (là par contre il ne pouvait pas anticiper c'est vrai, la déception est trop grande, par contre tactiquement il pouvait trouver des réponses).
Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas du tout critiquer le coach sur ce sujet. En fait je ne vois pas pourquoi la critique ne peut se faire que d'un bord, soit le coach soit le joueur.

Tout est lié, si on est dans la m**** actuellement, c'est que les torts sont partagés. Pas question de taper seulement sur les joueurs ou seulement sur l'entraîneur, c'est ca en fait ma position.

Wazzza a écrit:Il a aucune légitimité, Lucho lui a pas parlé et alors ? C'est quoi cette pleurniche, pourquoi Samper ne fait pas pareil ? Un jeune fait pareil avec Guardiola, il dégage direct.
C'est pas dans la tradition du club, que des jeunes, qui sont censé aimer et respecter le club lancent des piques au coach en place, c'est jamais arrivé.


Si si, il a toute la légitimité du monde avec lui quand il répond à une question en disant simplement que Lucho ne lui avait pas parlé. Il est où le manque de respect au juste ? Elle est où la pique ? Il devait mentir pour ne pas égratigner l'ego d'un mec qui l'a traité comme une m**** ?
Il ne crache pas sur le coach, et il ne pleurniche même pas. Il est juste honnête et il ne l'ouvre que quand il sait que son avenir est scellé.

Tu sais elle date de quand cette décla ou pas ? Automne 2015, après que Lucho l'ait une nouvelle fois ignoré en C1 pour faire jouer Camara latéral gauche contre Leverkusen.
Après qu'il n'ait même pas été convoqué pour la pré-saison. Après avoir établi les premiers contacts avec Benfica.

Qu'est-ce qu'il en a à f***** de Lucho à ce moment là ? Quant à Guardiola

Samper est une victime et on voit où ca l'a mené. Grimaldo est titulaire à Benfica (là il est blessé, mais il était indiscutable avant sa blessure et il le sera certainement à son retour de blessure), pendant que lui pourrit encore à Granada.

Guardiola n'a jamais ignoré un crack comme ca. Même JdS a eu 10x plus de chances sous Pep que Grimaldo sous Lucho.

À un moment donné, vos histoires de coach et d'autorité sont bonnes pour les chiottes. Ce sont des rapports humains entre adultes, si le coach te traite comme de la m****, et qu'en plus tu ne lui dois rien, tu n'est pas obligé de mentir (alors qu'en plus tu sais que tu te casses) juste pour faire de la comm'.

Wazzza a écrit:Généralement, ça s'arrête quand le débat vire au blabla, et on en est pas loin. :man:


T'as du souffle ou t'as pas de souffle ?
Moi j'en suis encore à l'échauffement hein. :man:
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 15118
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Messagepar Wazzza le Dim 26 Février 2017 19:30

ayoubaoui a écrit:
Non, ca tient beaucoup plus la route aussi.
Et aussi, je sais pas, je vois pas pourquoi les joueurs mentiraient.


Pourquoi c'est officiel que cette idée venait de Messi/Suarez ?

C'est pour son match contre le Bayern le post ?
Ouais il avait fait un bon match et sa fin de saison laissait envisager une bonne saison l'année d'après. Mais c'est pas du niveau de Rakitic que jte parlais, je te parlais de son profil et de ce qu'il pourrait apporter en termes de maîtrise au milieu.

Là-dessus je n'ai jamais rien noté d'encourageant en 2015, enfin de ce que je me souvienne. Tu me parles d'autre chose, moi jte dit que Lucho aurait pu/du savoir que jamais de la vie Rakitic n'aurait pu nous apporter la touche technique et créative au milieu, sauf s'il progressait de manière fulgurante sur ce plan après le printemps 2015.


J'en sais rien, c'est jute lu rapidement ce qui se disait sur Rakitic cette saison là comme quoi personne n'avait anticipé quoi que ce soit, et je suis tombé sur ton post.
A l'époque, on pensait que Rakitic était bridé par son boulot défensif et qu'il se libérerait offensivement une fois alléger de ses taches défensives, et encore une fois, ses prestations étaient aussi encourageante sur le plan offensif (son match contre le Bayern par exemple).

Bref, rien qui laissé entrevoir une telle baisse de niveau.

Aucune clause de rachat sur Grimaldo. Vendu 1M, 6 mois avant d'en claquer 20 sur Digne.

Et je n'ai jamais dit que les jeunes devaient sauver la saison du club, j'ai dit que c'était un des mauvais dossier de Luis Enrique. C'est normal que j'en parle puisque ca fait partie des sujet concernés par ce topic.

Vidal qui avait de demandes pareilles ? Mon cul, si c'était le cas il se serait barré après avoir été snobé un an comme une vulgaire m****.


C'est ce qui se disait pour Vidal à l'époque, et je vois pas pourquoi il se serait fait placarder à part pour des raisons de discipline.

Mais la saison convaincante de Rakitic c'était il y a 2 ans. Sa dernière saison (2015-2016) est bien pourrie aussi. Et Lucho ose nous commencer cette saison-ci, alors qu'Alves est parti en plus, avec Rakitic titulaire indiscutable et avec le même rôle, dans la même animation, seulement titillé par un joueur encore plus mauvais que lui (là par contre il ne pouvait pas anticiper c'est vrai, la déception est trop grande, par contre tactiquement il pouvait trouver des réponses).
Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas du tout critiquer le coach sur ce sujet. En fait je ne vois pas pourquoi la critique ne peut se faire que d'un bord, soit le coach soit le joueur.

Tout est lié, si on est dans la m**** actuellement, c'est que les torts sont partagés. Pas question de taper seulement sur les joueurs ou seulement sur l'entraîneur, c'est ca en fait ma position.



Bah voila, on arrive à un compromis finalement, évidemment que les deux parties sont critiquables, mais tu reproches quand même à un mec d'anticiper une chute de niveau monumentale d'un joueur qui est censé être un cadre de l'équipe parce qu'en dehors de son manque naturel de créativité le fait qu'il soit même plus de remonter la balle handicape l'équipe, il n'est même plus capable de faire le lien entre l'attaque et la défense, mentalement il est au fond.

Si si, il a toute la légitimité du monde avec lui quand il répond à une question en disant simplement que Lucho ne lui avait pas parlé. Il est où le manque de respect au juste ? Elle est où la pique ? Il devait mentir pour ne pas égratigner l'ego d'un mec qui l'a traité comme une m**** ?
Il ne crache pas sur le coach, et il ne pleurniche même pas. Il est juste honnête et il ne l'ouvre que quand il sait que son avenir est scellé.

Tu sais elle date de quand cette décla ou pas ? Automne 2015, après que Lucho l'ait une nouvelle fois ignoré en C1 pour faire jouer Camara latéral gauche contre Leverkusen.
Après qu'il n'ait même pas été convoqué pour la pré-saison. Après avoir établi les premiers contacts avec Benfica.

Qu'est-ce qu'il en a à f***** de Lucho à ce moment là ? Quant à Guardiola

Samper est une victime et on voit où ca l'a mené. Grimaldo est titulaire à Benfica (là il est blessé, mais il était indiscutable avant sa blessure et il le sera certainement à son retour de blessure), pendant que lui pourrit encore à Granada.

Guardiola n'a jamais ignoré un crack comme ca. Même JdS a eu 10x plus de chances sous Pep que Grimaldo sous Lucho.

À un moment donné, vos histoires de coach et d'autorité sont bonnes pour les chiottes. Ce sont des rapports humains entre adultes, si le coach te traite comme de la m****, et qu'en plus tu ne lui dois rien, tu n'est pas obligé de mentir (alors qu'en plus tu sais que tu te casses) juste pour faire de la comm'.


Ça s'appelle le respect de la hiérarchie et de l'institution, Samper n'est pas une victime, il sait très bien qu'il a tout à prouver et c'est d'ailleurs avec cette mentalité qu'il a une chance de revenir, pour Grimaldo, il peut déjà s'estimer heureux d'avoir été formé et d'avoir évolué dans l'un des grands Club au monde, le Club ne lui doit rien si ce n'est une chance d'évoluer à haut niveau mais ce n'est en aucun cas un droit, par contre, lui, il doit tout au Club.

T'as du souffle ou t'as pas de souffle ?
Moi j'en suis encore à l'échauffement hein. :man:


Tu peux parler, t'es pasle seul avec qui je débat :).
Image
Wazzza
Licencié
 
Messages: 231
Inscription: Mer 29 Juin 2011 17:55



Re: Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Messagepar ayoubaoui le Dim 26 Février 2017 19:55

Wazzza a écrit:Pourquoi c'est officiel que cette idée venait de Messi/Suarez ?


Et pourquoi pas ? Jusqu'à date, c'est ce qu'ils ont dit.
Ils mentent ? Et dans quel but ?

Wazzza a écrit:A l'époque, on pensait que Rakitic était bridé par son boulot défensif et qu'il se libérerait offensivement une fois alléger de ses taches défensives, et encore une fois, ses prestations étaient aussi encourageante sur le plan offensif (son match contre le Bayern par exemple).

Bref, rien qui laissé entrevoir une telle baisse de niveau.


Tu continues à me parler de niveau quand moi je te parle de profil. C'est au niveau du profil qu'il fallait anticiper, Rakitic ne collait pas. Alors il était bon pour courir et fermer les brèches, et au top de sa forme et dans un collectif de haut niveau, il assurait le minimum, mais partir avec lui pour commencer une nouvelle saison, c'est un pari très très risqué si ce qui manque à ton équipe, c'est de la maîtrise au milieu.

La baisse de niveau radicale de Rakitic c'est un autre problème (lié bien sûr), mais là moi je fais surtout allusion au profil. Mais bon, à la limite Lucho avait le droit de croire que, après une saison en titulaire, le Croate arriverait à progresser sur ce plan.
Cependant, depuis qu'on a constaté que le Croate n'avait non-seulement pas progresser, mais carrément régresser, Lucho a été incapable de rectifier le tir, que ce soit tactiquement pour le mettre dans de meilleures conditions, ou par rapport au joueur directement (beaucoup de coachs ont fait progresser des joueurs ou les ont sortis d'une spirale négative de baisse de forme).

Wazzza a écrit:C'est ce qui se disait pour Vidal à l'époque, et je vois pas pourquoi il se serait fait placarder à part pour des raisons de discipline.


Moi aussi je vois pas pourquoi. Par contre, les histoires de comportement je trouve que ca colle pas...un type avec un comportement pareil, direct tu vois qu'il est "à l'écart". C'était pas le cas de Vidal.
Mais bon, si t'as envie d'y croire, c'est cool.

Wazzza a écrit:Bah voila, on arrive à un compromis finalement, évidemment que les deux parties sont critiquables, mais tu reproches quand même à un mec d'anticiper une chute de niveau monumentale d'un joueur qui est censé être un cadre de l'équipe parce qu'en dehors de son manque naturel de créativité le fait qu'il soit même plus de remonter la balle handicape l'équipe, il n'est même plus capable de faire le lien entre l'attaque et la défense, mentalement il est au fond.


Mon reproche sur l'anticipation (ou son absence), c'est surtout par rapport au profil. Par contre, par rapport au niveau, je lui reproche de n'avoir strictement rien fait pour remédier au problème.
Ca lui a pris je ne sais combien de mois pour le f***** sur le banc déjà. C'est quand même pas normal.

Wazzza a écrit:Ça s'appelle le respect de la hiérarchie et de l'institution, Samper n'est pas une victime, il sait très bien qu'il a tout à prouver et c'est d'ailleurs avec cette mentalité qu'il a une chance de revenir, pour Grimaldo, il peut déjà s'estimer heureux d'avoir été formé et d'avoir évolué dans l'un des grands Club au monde, le Club ne lui doit rien si ce n'est une chance d'évoluer à haut niveau mais ce n'est en aucun cas un droit, par contre, lui, il doit tout au Club.


Non non, ca ne marche pas seulement dans ce sens. Les gamins ne sont pas obligés de ramper dans la boue pour plaire à un coach qui n'a, de manière presque ouverte, rien à faire d'eux de toute manière. La tradition du club c'est pas ca, la tradition du club est celle du mérite.
Pas celle de la lèche au coach de l'équipe A.

Tu es performant en catégories de jeunes ? Tu as le droit à une chance en équipe A. Tu n'y arrives pas ? Soit tu retournes en B quelques temps, tout en restant proche du groupe A, soit tu quittes le club.
Mais tu as le droit à une chance, et ca c'est pas au coach de l'équipe A de le décider. Sinon le premier connard venu peut f***** en l'air une tradition qui a presque 30 ans aujourd'hui.

Samper est une pure victime. Si Lucho reste, il n'a presque aucune chance de revenir au club. Alors que Grimaldo lui, est dans un grand club et il est bien estimé. À 22 ans, la carrière de Samper s'annonce bien pourrie, tout ca parce qu'il croyait qu'un jour, il aurait sa chance en A, alors que Grimaldo était annoncé dans quelques grands clubs après quelques mois à Benfica. Les rumeurs reprendront quand il reviendra de blessure.

Et je répète : jamais de la vie Grimaldo n'a manqué de respect à Lucho. On lui a posé une question, et il a répondu honnêtement. Lucho ne lui a pas parlé, au nom de quoi est-ce qu'il devait dire le contraire ?
D'autant plus qu'à l'époque, il était déjà clair que jamais il n'aurait sa chance en A (Camara titu en C1 à gauche...quelle honte cette gestion).

Wazzza a écrit:Tu peux parler, t'es pasle seul avec qui je débat :).


Ouais c'est pour ca que je te demandais...parce que y'a aussi le pavé de TS qui arrive. :man:
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 15118
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Messagepar Wazzza le Dim 26 Février 2017 20:40

ayoubaoui a écrit:Et pourquoi pas ? Jusqu'à date, c'est ce qu'ils ont dit.
Ils mentent ? Et dans quel but ?


Je sais pas si t'as remarqué, mais ta phrase est incompréhensible. :man:
Et si ils l'ont dit, eh ben tant mieux si les joueurs s'impliquent avec le coach pour trouver des solutions.

Tu continues à me parler de niveau quand moi je te parle de profil. C'est au niveau du profil qu'il fallait anticiper, Rakitic ne collait pas. Alors il était bon pour courir et fermer les brèches, et au top de sa forme et dans un collectif de haut niveau, il assurait le minimum, mais partir avec lui pour commencer une nouvelle saison, c'est un pari très très risqué si ce qui manque à ton équipe, c'est de la maîtrise au milieu.

La baisse de niveau radicale de Rakitic c'est un autre problème (lié bien sûr), mais là moi je fais surtout allusion au profil. Mais bon, à la limite Lucho avait le droit de croire que, après une saison en titulaire, le Croate arriverait à progresser sur ce plan.
Cependant, depuis qu'on a constaté que le Croate n'avait non-seulement pas progresser, mais carrément régresser, Lucho a été incapable de rectifier le tir, que ce soit tactiquement pour le mettre dans de meilleures conditions, ou par rapport au joueur directement (beaucoup de coachs ont fait progresser des joueurs ou les ont sortis d'une spirale négative de baisse de forme).


Ouais mais comment Lucho est censé savoir que son joueur est en surrégime ? Qui aurait eu cru que Rakitic était plus travailleur que créatif ? Ce n'est pas dans ce rôle là qu'il s'est fait connaitre à Seville.
Quand un joueur est au fond mentalement c'est évidemment le rôle du coach de le relancer, Lucho a choisi la solution inverse qui est de l'enfoncer, il s'est trompé mais en même temps est ce qu'on pouvait se permettre de relancer un joueur qui est censé être un cadre fiable tout en intégrant des recrues comme Gomes ?

Moi aussi je vois pas pourquoi. Par contre, les histoires de comportement je trouve que ca colle pas...un type avec un comportement pareil, direct tu vois qu'il est "à l'écart". C'était pas le cas de Vidal.
Mais bon, si t'as envie d'y croire, c'est cool.


Vidal est surtout apprécié du groupe, mais apparemment y a eu des soucis avec Lucho.
Et moi je crois que dalle, je m’interroge, c'est tout, après c'est sur vu comment tu portes Lucho dans ton cœur, je comprends que tu te sois déjà fait ton idée la dessus. :siffler:

Non non, ca ne marche pas seulement dans ce sens. Les gamins ne sont pas obligés de ramper dans la boue pour plaire à un coach qui n'a, de manière presque ouverte, rien à faire d'eux de toute manière. La tradition du club c'est pas ca, la tradition du club est celle du mérite.
Pas celle de la lèche au coach de l'équipe A.

Tu es performant en catégories de jeunes ? Tu as le droit à une chance en équipe A. Tu n'y arrives pas ? Soit tu retournes en B quelques temps, tout en restant proche du groupe A, soit tu quittes le club.
Mais tu as le droit à une chance, et ca c'est pas au coach de l'équipe A de le décider. Sinon le premier connard venu peut f***** en l'air une tradition qui a presque 30 ans aujourd'hui.

Samper est une pure victime. Si Lucho reste, il n'a presque aucune chance de revenir au club. Alors que Grimaldo lui, est dans un grand club et il est bien estimé. À 22 ans, la carrière de Samper s'annonce bien pourrie, tout ca parce qu'il croyait qu'un jour, il aurait sa chance en A, alors que Grimaldo était annoncé dans quelques grands clubs après quelques mois à Benfica. Les rumeurs reprendront quand il reviendra de blessure.

Et je répète : jamais de la vie Grimaldo n'a manqué de respect à Lucho. On lui a posé une question, et il a répondu honnêtement. Lucho ne lui a pas parlé, au nom de quoi est-ce qu'il devait dire le contraire ?
D'autant plus qu'à l'époque, il était déjà clair que jamais il n'aurait sa chance en A (Camara titu en C1 à gauche...quelle honte cette gestion).


Qui a dit qu'ils devaient ramper ? Évidemment que tout se mérite, et ceux lancent des piques sur le coach de l'équipe A alors qu'ils portent encore le maillot de l'équipe B, ça passe pas.
C'est pas au coach de décider, évidemment, mais il se trouve que les dirigeants sont incompétents.

"Luis Enrique ne m’a rien dit, je n’ai eu aucun contact avec lui et je n’ai pas grand-chose à lui dire. Je travaille avec mon entraîneur, je m’entends bien avec lui. Il m’aide à devenir meilleur. Que celui qui est au-dessus reste avec ses joueurs, moi je suis avec mon équipe."


Pour Samper, le vice-président du Barça a déjà dit qu'il comptait sur lui, d'autant qu'il n'y a que la vérité du terrain qui compte, si Samper explose, alors tu n'auras rien à redire sur sa carrière qui pour le coup, sera loin d'être celle d'une victime :).



Ouais c'est pour ca que je te demandais...parce que y'a aussi le pavé de TS qui arrive. :man:


N'en déplaise au public. :ptdr:
Image
Wazzza
Licencié
 
Messages: 231
Inscription: Mer 29 Juin 2011 17:55



Re: Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Messagepar ayoubaoui le Dim 26 Février 2017 20:57

Wazzza a écrit:Ouais mais comment Lucho est censé savoir que son joueur est en surrégime ? Qui aurait eu cru que Rakitic était plus travailleur que créatif ? Ce n'est pas dans ce rôle là qu'il s'est fait connaitre à Seville.
Quand un joueur est au fond mentalement c'est évidemment le rôle du coach de le relancer, Lucho a choisi la solution inverse qui est de l'enfoncer, il s'est trompé mais en même temps est ce qu'on pouvait se permettre de relancer un joueur qui est censé être un cadre fiable tout en intégrant des recrues comme Gomes ?


Tu me parles encore de niveau là. ^^
Je parle seulement de profil. Et j'en ai un peu rien à f***** de son temps à Séville, être créateur là-bas et l'être au Barca c'est 8 galaxies différentes.
Le fait est que chez nous, pendant toute sa première saison, quoique bonne, il a montré certaines difficultés dans l'utilisation du cuir.
Lucho avait deux choix et il a parié sur une progression du Croate sur ce plan, comme je disais à la limite c'est pas une c*******.
Cela dit, en quelques mois on a vu que ca ne marcherait pas, et Lucho n'a rien fait pour l'équipe ou même pour le joueur. Il a laissé le type couler et faire couler tout le milieu avec lui.

C'est ca mon reproche principal. Cette inaction qui nous donné une équipe livrée à elle-même, qui coule petit à petit pendant des mois sans que personne ne réagisse.

Wazzza a écrit:Qui a dit qu'ils devaient ramper ? Évidemment que tout se mérite, et ceux lancent des piques sur le coach de l'équipe A alors qu'ils portent encore le maillot de l'équipe B, ça passe pas.
C'est pas au coach de décider, évidemment, mais il se trouve que les dirigeants sont incompétents.

"Luis Enrique ne m’a rien dit, je n’ai eu aucun contact avec lui et je n’ai pas grand-chose à lui dire. Je travaille avec mon entraîneur, je m’entends bien avec lui. Il m’aide à devenir meilleur. Que celui qui est au-dessus reste avec ses joueurs, moi je suis avec mon équipe."


LE CONTEXTE ! :sweatdrop:

Il dit ca quand ?
De mémoire, c'était vers la mi-automne 2015. Après avoir été ignoré pour la pré-saison. Après avoir eu des contacts avec Benfica (qui lui assurait un contrat pro). Après que de pures sous-chèvres de la B aient été convoquées alors que lui continuait a être ignoré. Ignoré alors qu'il était capitaine et accessoirement meilleur joueur de la B depuis des années.

C'est juste le monde à l'envers ton histoire. Tu fais comme si Lucho avait eu raison de l'ignorer à cause de cette déclaration, alors que le mec a été poussé à bout par les choix merdiques de Lucho et qu'il a donné cette déclaration alors qu'il avait déjà décidé de quitter le club. En gros, Lucho l'ignorait avant cette déclaration, alors faut pas s'en servir comme excuse maintenant.
Encore une fois, au nom de quoi est-ce qu'il devait mentir ? Il comptait partir et il avait déjà été traité comme une m**** par le coach.
À moins de vouloir flatter l'ego du mec pour rien, il n'avait aucune raison.

Il a été doux en fait, moi à sa place j'aurais glissé deux trois mots sur Camara et Gumbau qui me sont préférés alors que je suis 25x le joueur qu'ils sont.

Grimaldo c'est l'histoire d'un jeune maltraité par Lucho, pas l'inverse.

Wazzza a écrit:Pour Samper, le vice-président du Barça a déjà dit qu'il comptait sur lui, d'autant qu'il n'y a que la vérité du terrain qui compte, si Samper explose, alors tu n'auras rien à redire sur sa carrière qui pour le coup, sera loin d'être celle d'une victime :).


Oui, à 22 ans, à Granada où on lui demande de courir et de tacler partout, il va encore exploser le Samper.
Dans 2 ans il est en Angleterre dans un club comme Sunderland, et dans 5 ans il est en Turquie ou en Ukraine. Voilà ce qui risque d'arriver, les chances qu'il explose ont fondues comme neige au soleil à cause de toute sa post-formation bâclée par Luis Enrique.
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 15118
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Messagepar Tele-Santana le Lun 27 Février 2017 14:31

Wazzza a écrit:Une C1 de plus, ça fait toujours une C1 de moins pour les autres, il a le plus gros palmarés, j'ai pas dis qu'il surpassait largement les autres non plus. Et tactiquement, c'est à titre personnel que je dis qu'il est le meilleur, je vois pas qui est au-dessus, tactiquement il se fait rarement dominé.

Ça serait réducteur pour Guardiola que de le caser dans le registre tactique, lui et Ancelotti ne boxe pas dans la même catégorie, Guardiola crée, Ancelotti utilise.

C'était ironique ce que je disais pour Matuidi, je pensais que le smiley suffirait pourtant. :siffler:


Ça fait une C1 de plus mais ça ne fait pas un meilleur ou un plus gros palmarès pour autant. D'autant qu'il commence sa carrière 10-15 ans avant le gotha actuel.
Je l'ai déjà vu être dominé tactiquement, avec son Milan, son Chelsea ou son Real. Il ne déroge pas à la règle, il reste pragmatique mais je ne me souviens pas de gros coups tactiques de sa part, c'est plus un ensemble de chose.

Guardiola est dans tous les registres, même s'il crée, ça reste un fin tacticien. Mais l'image est bonne, on est d'accord.



Wazzza a écrit:
Tu peux mettre ça au crédit de Mourinho, mais en 2012 ils étaient sur la fin et d'autres joueurs avaient un rôle plus important que l'ossature du Portugais.


Alors il y a un truc très simple avec moi, quand j'écris quelque chose, il ne faut lire que ce que j'ai écris. Il n'y a rien à interpréter. Donc si je n'ai pas écris que c'était à mettre sur son crédit, ça ne sert à rien de le dire.
Qu'ils soient sur la fin ou pas, ils restent des joueurs façonnés par cet entraîneur pour le haut niveau. Cech, Lampard et Drogba, décisifs en demi et en finale, avec des matchs énormes. Ils sont les artisans de ce titre avec d'autres (Mata surtout, Cahill, Cole recruté par...) mais ils n'ont pas été moins importants que d'autres joueurs.

Wazzza a écrit:Ça c'est ton point de vue, tu peux aborder chaque action et l'expliquer de manière rationnelle si tu veux, mais ça n’empêche que l'injustice tout comme la chance fait partie du football, et contrairement à ce que tu dis (en tout cas c'est comme ça que tu présentes les choses), ce n'est pas toujours le plus méritant qui gagne à la fin, Chelsea était loin d'être incontestable cette année là, ils ont gagné leur C1 avec leur tripes, ils y ont cru et ils ont gagné, ils méritent le respect pour ça, mais niveau footballistique, d'autres équipes étaient supérieurs, d'ailleurs, le temps a fait son œuvre, heureusement, aujourd'hui la majorité ont oublié le Chelsea 2012, tout comme l'Inter de 2010.

Le péno de Léo finit sur la barre, rien à voir avec le travail de Cech où de son entraineur, et puis un pénalty bien tiré est imparable quelque que soit le gardien, dans ce cas là, Léo l'a juste mal tiré.

Le corner de Drogba, ce n'est pas de la chance oui, mais je parle plus du contexte (égalisation à la 90min etc) qui fait que la chance était de leur coté ce soir là.


Ce n'est pas un point de vue que d'expliquer des faits. Le sentiment d'injustice existe, mais la chance c'est pour ceux qui ne savent pas quoi inventer qui ne savent pas quoi inventer. Comme on ne maitrise pas le paramètre joueur donc l'humain, il faut croire en la chance parce que il peut arriver des choses à priori inattendues. Mais ce sont que des choses qui se provoquent finalement.
Et non je ne dis pas que le plus méritant gagne à la fin ni que celui qui gagne a été le meilleur. Là encore tu pars dans une fausse interprétation.

Qu'ils soient incontestables ou vainqueurs inattendus on s'en fout, ils ont été gagnés c'est tout. Le pénalty de Léo, mais pourquoi il tente de tirer sous la barre alors que la majorité du temps il vise un côté ? Parce que c'est Cech en face et qu'il est très bon dans cet exercice. Qu'il a étudié aussi tous les pénaltys de Messi et qui sait avoir un ascendant dans cet exercice. Dans un match où le Barça est à bout mentalement et n'arrive pas à garder la même exigence que son bon début de match. Il n'y a pas de coïncidence à ça, tout est lié.

Et le but de Drogba, en fait tu fais juste le lien avec le moment où il marque (90ème) pour parler de chance, ça n'a aucun sens.

Wazzza a écrit:Ça dépends ce que tu attends de lui, si tu veux qu'il change de schéma chaque saison, qu'il se renouvelle tout en préparant le long terme en faisant jouer les jeunes etc, si c'est ça tes critéres pour entrainer le Barça alors ouais il n'a pas l'envergure, mais alors y a pas beaucoup d'entraineurs qui soient capable de le faire, sur le court terme, il a réussit, sans avoir à citer tout les titres qu'il a gagné contrairement à ce qui se dit et vu les moyens qu'il avait, à partir du moment où il gagne avec la manière, je vois pas ce qu'il faut de plus.


Non, j'attends à ce qu'il respecte l'ADN du club et qui ne reste pas sur des acquis. Il ne répond pas à ces critères, donc pas d'envergure.
Le court terme est inutile, et ce n'est pas une chose que je prend en compte. Quand il signe c'est pour 2 ans avec l'idée de prolonger, donc il s'inscrit sur le long terme. Alors, il gagne le triplé d'accord mais le long terme justement montre qu'il n'a pas l'envergure et jauge son apport sur ces titres aussi.



Wazzza a écrit:Je n'ai repris aucun post, j'ai juste poster maintenant parce que le cycle Lucho est, sauf retournement de situations, terminé, c'est donc le moment de faire le bilan, et je vois pas de quel post tu parles et encore moins de quel contexte :sweatdrop:


Ah désolé, j'ai oublié que tu avais écris un post avant de partir dans un débat.


Wazzza a écrit:Bah oui, le Barça ne peut pas se permettre de dépenser autant que Madrid, déjà parce qu'ils ont un budget quasi-illimité alors que Barça avait un budget de 50M (+ les ventes) il y a quelque saisons par exemple.

Un rush de Bale, mais tu oublies qu'on égalise sur corner, un comble pour le Barça et que à coté on n'a jamais réussi à se montrer dangereux, je pourrai aussi rationaliser comme tu le fais pour Chelsea et dire que la contre attaque c'est le jeu du Real etc.

Et c'est pareil pour le nul contre l'Atlético, un exploit de Sanchez, à part ça, le néant.

Ne jouons pas sur les mots, il reprends une équipe qui n'a aucun collectif surtout, avec notamment toute l'animation offensive à retravailler et un bloc équipe à reconstituer en plus de ce que tu dis pour les cadres.Et Lucho a réussi là où Martino a échoué, il a trouvé un compromis avec ses joueurs, alors l'Argentin n'a fait que subir.

Comme tu le dis, Martino était validé par le vestiaire au début, un luxe dont Lucho ne bénéficiait pas et je ne vois pas la différence entre les deux, Martino n'a jamais entrainé en Europe certes, mais les deux n'ont jamais entrainé de grand clubs, ils sont pareil à ce niveau que l'un soit prédestiné ne change rien à l'ampleur du travail à faire.



Du pipeau. Piqué disait ça après le recrutement de Bale (alors que le Real avait bien vendu cet été là) et 9 mois après le Barça sort la CB pour repeindre la façade. C'était juste un discours populiste, l'occase d'envoyer une belle pique au Real.

Même sous Guardiola il y avait des buts sur coups de pied arrêtés, ça n'a jamais été un comble pour le Barça de marquer comme ça. Donc il n'y a rien à rationaliser (je ne parle pas de chance moi), je situe juste le contexte. Pas de qui a dominé ou quoi. La finale se perd à la fin et il y a un poteau de Neymar à la 90 ème. Comme il y a un but refusé de Messi lors du dernier match.

Bien sûr qu'ils n'étaient pas bons, mais ce n'était pas de la ruine comme tu le prétends. Je vais me répéter une dernière fois, la ruine c'est Guardiola qui la trouve, ou Cruyff, mais pas Luis Enrique. Ce qu'il retrouve, c'est un vestiaire qui a gagné mais qui est à terre et qui ne se donnait plus à fond. Une équipe qui tenait 5 mois sur 10 quoi.

Pour le dernier paragraphe si tu ne vois pas de différence c'est grave. On a un entraîneur qui n'était même pas dans le très haut niveau (sud-américain) quand il était joueur et qui a entraîné seulement dans son continent des petits clubs ou une petite sélection. De l'autre, on a un ancien joueur de haut niveau qui a joué au Real et au Barça, qui a vécu l'âge d'or du football européen et qui revient dans un club où il est respecté.
Luis Enrique était prêt à y aller, parce qu'il connait le Barça comme sa poche, tout l'environnement qui entoure le club, le foot espagnol et européen. Mais Martino c'était juste l'occase de sa vie, un tremplin inespéré et il y a été parce que ça ne se refuse pas.
Ce n'est pas la même chose, pas du tout. Être validé ou pas ça ne facilite rien, le vestiaire a préféré Martino parce qu'ils savaient que Luis Enrique n'allait pas se faire marcher dessus. Finalement ça n'a duré que 5 mois son truc.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26299
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



Re: Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Messagepar Wazzza le Mer 1 Mars 2017 23:14

Tu me parles encore de niveau là. ^^
Je parle seulement de profil. Et j'en ai un peu rien à f***** de son temps à Séville, être créateur là-bas et l'être au Barca c'est 8 galaxies différentes.
Le fait est que chez nous, pendant toute sa première saison, quoique bonne, il a montré certaines difficultés dans l'utilisation du cuir.
Lucho avait deux choix et il a parié sur une progression du Croate sur ce plan, comme je disais à la limite c'est pas une c*******.
Cela dit, en quelques mois on a vu que ca ne marcherait pas, et Lucho n'a rien fait pour l'équipe ou même pour le joueur. Il a laissé le type couler et faire couler tout le milieu avec lui.

C'est ca mon reproche principal. Cette inaction qui nous donné une équipe livrée à elle-même, qui coule petit à petit pendant des mois sans que personne ne réagisse.


Ben non on s’en fout pas puisque c’est sur les bases de ses performances à Seville qu’il été recruté et ouais Barcelone/Séville c’est différent mais il était censé passer un cap justement, et quand je dis qu’il était en surrégime ça veut dire qu’il était bon dans l’utilisation de la balle aussi et je le répète, il était logique de penser que une fois débarrasser de ses taches défensives il serait encore meilleur, et c’est l’inverse qui s’est produit mais ce n’était en aucun cas prévisible.
Et concernant l’inaction de Lucho, on en a déjà parlé, c’est lié au recrues qui ne sont pas au niveau (et aux compétences de Lucho aussi).

LE CONTEXTE !

Il dit ca quand ?
De mémoire, c'était vers la mi-automne 2015. Après avoir été ignoré pour la pré-saison. Après avoir eu des contacts avec Benfica (qui lui assurait un contrat pro). Après que de pures sous-chèvres de la B aient été convoquées alors que lui continuait a être ignoré. Ignoré alors qu'il était capitaine et accessoirement meilleur joueur de la B depuis des années.

C'est juste le monde à l'envers ton histoire. Tu fais comme si Lucho avait eu raison de l'ignorer à cause de cette déclaration, alors que le mec a été poussé à bout par les choix merdiques de Lucho et qu'il a donné cette déclaration alors qu'il avait déjà décidé de quitter le club. En gros, Lucho l'ignorait avant cette déclaration, alors faut pas s'en servir comme excuse maintenant.
Encore une fois, au nom de quoi est-ce qu'il devait mentir ? Il comptait partir et il avait déjà été traité comme une m**** par le coach.
À moins de vouloir flatter l'ego du mec pour rien, il n'avait aucune raison.

Il a été doux en fait, moi à sa place j'aurais glissé deux trois mots sur Camara et Gumbau qui me sont préférés alors que je suis 25x le joueur qu'ils sont.

Grimaldo c'est l'histoire d'un jeune maltraité par Lucho, pas l'inverse.


On s’en fout du contexte, à partir du moment où il est joueur du Club, il ne doit pas faire de sortie comme ça, il avait qu’à parler à Lucho directement en interne (Lucho ne voulait pas lui parler mais rien n’empêchait Grimaldo d’aller lui parler).
Que Lucho l’ait ignoré c’est une chose mais la déclaration de Grimaldo n’était pas correct vis-à-vis du Club et du coach d’autant qu’elle risque de compromettre un éventuel retour.

Oui, à 22 ans, à Granada où on lui demande de courir et de tacler partout, il va encore exploser le Samper.
Dans 2 ans il est en Angleterre dans un club comme Sunderland, et dans 5 ans il est en Turquie ou en Ukraine. Voilà ce qui risque d'arriver, les chances qu'il explose ont fondues comme neige au soleil à cause de toute sa post-formation bâclée par Luis Enrique.


Un crack reste un crack, que ce soit à Grenade ou ailleurs.

Ça fait une C1 de plus mais ça ne fait pas un meilleur ou un plus gros palmarès pour autant. D'autant qu'il commence sa carrière 10-15 ans avant le gotha actuel.
Je l'ai déjà vu être dominé tactiquement, avec son Milan, son Chelsea ou son Real. Il ne déroge pas à la règle, il reste pragmatique mais je ne me souviens pas de gros coups tactiques de sa part, c'est plus un ensemble de chose.

Guardiola est dans tous les registres, même s'il crée, ça reste un fin tacticien. Mais l'image est bonne, on est d'accord.


C’est justement parce qu’il a 15 ans d’expérience de plus que les entraineurs actuels que je le considère comme meilleur, il a entrainé dans tous les grands championnats et réussi partout où il est passé, et pour couronner le tout, il est issu du pays qui a engendré les plus grands entraineurs/joueurs que ce sport ait connu au niveau Européen.
Il s’est déjà fait battre tactiquement, évidemment, comme tous les entraineurs à ce niveau, et je ne dis pas non plus qu’il est loin devant les autres, des entraineurs comme Simeone ou Conte sont des monstres tactiquement aussi, mais l’expérience d’Ancelotti fait la différence.
Et encore heureux que Guardiola soit bon dans le domaine tactique, tu n’atteins pas le niveau qu’il a sans être un minimum bon tactiquement, sauf que ce n’est pas sa qualité première et encore une fois, je parlais de tactique au sens cru du terme.

Alors il y a un truc très simple avec moi, quand j'écris quelque chose, il ne faut lire que ce que j'ai écris. Il n'y a rien à interpréter. Donc si je n'ai pas écris que c'était à mettre sur son crédit, ça ne sert à rien de le dire.
Qu'ils soient sur la fin ou pas, ils restent des joueurs façonnés par cet entraîneur pour le haut niveau. Cech, Lampard et Drogba, décisifs en demi et en finale, avec des matchs énormes. Ils sont les artisans de ce titre avec d'autres (Mata surtout, Cahill, Cole recruté par...) mais ils n'ont pas été moins importants que d'autres joueurs.


Je te rappelle qu’on parlait de Mourinho à la base et que c’est toi qui a cité le Chelsea de 2012 en rappelant que c’est l’ossature et une équipe à son image qui gagne la C1, tu me demandes de pas faire d’interprétations, mais il n’y en a aucune, si tu estimes que Mourinho n’a joué aucun rôle dans la victoire de Chelsea, alors pourquoi tu en parles ?

Ce n'est pas un point de vue que d'expliquer des faits. Le sentiment d'injustice existe, mais la chance c'est pour ceux qui ne savent pas quoi inventer qui ne savent pas quoi inventer. Comme on ne maitrise pas le paramètre joueur donc l'humain, il faut croire en la chance parce que il peut arriver des choses à priori inattendues. Mais ce sont que des choses qui se provoquent finalement.
Et non je ne dis pas que le plus méritant gagne à la fin ni que celui qui gagne a été le meilleur. Là encore tu pars dans une fausse interprétation.

Qu'ils soient incontestables ou vainqueurs inattendus on s'en fout, ils ont été gagnés c'est tout. Le pénalty de Léo, mais pourquoi il tente de tirer sous la barre alors que la majorité du temps il vise un côté ? Parce que c'est Cech en face et qu'il est très bon dans cet exercice. Qu'il a étudié aussi tous les pénaltys de Messi et qui sait avoir un ascendant dans cet exercice. Dans un match où le Barça est à bout mentalement et n'arrive pas à garder la même exigence que son bon début de match. Il n'y a pas de coïncidence à ça, tout est lié.

Et le but de Drogba, en fait tu fais juste le lien avec le moment où il marque (90ème) pour parler de chance, ça n'a aucun sens.

La chance, ce n’est pas une invention, et comme tu le dis, il y a des paramètres qu’on ne maitrise pas mais la chance se provoque aussi donc oui Chelsea a eu raison de continuer à y croire, ils ont provoqué le corner qui amène l’égalisation, ok, mais les Blues ont aussi provoqué deux péno que les deux meilleurs gauchers de la dernière décennie ont ratés et ça, c’est de la chance parce qu’ils n’ont joué aucun rôle dans les ratés de Messi et Robben, tu peux me dire que Cech a travaillé avec entraineur etc, mais on s’en fout, encore une fois, un pénalty raté, c’est tjrs de la faute du tireur, dans tous les cas, c’est une règle dans le foot : un péno doit être imparable.
Evidemment qu’il y a une symbolique dans une égalisation à la 90min dans une finale de C1, c’est juste évident, après oui on peut dire qu’ils ont eu du bol parce qu’à 2min prés, c’était la défaite.


Non, j'attends à ce qu'il respecte l'ADN du club et qui ne reste pas sur des acquis. Il ne répond pas à ces critères, donc pas d'envergure.
Le court terme est inutile, et ce n'est pas une chose que je prend en compte. Quand il signe c'est pour 2 ans avec l'idée de prolonger, donc il s'inscrit sur le long terme. Alors, il gagne le triplé d'accord mais le long terme justement montre qu'il n'a pas l'envergure et jauge son apport sur ces titres aussi.


Qu’il respecte l’ADN du Club, ok, mais ne pas rester sur ses acquis, ça il y a très peu d’entraineurs qui en sont capable, au Barça, on exige d’un entraineur qu’il gagne avec la manière, il y a des entraineurs qui ne survivent pas aux fins de cycle, Guardiola a réussi parce qu’il a anticipé la fin, il a commencé un nouveau cycle alors que l’équipe tournait déjà bien, Simeone a réussi aussi, il se renouvelle chaque saison, mais Klopp par exemple à Dortmund n’a pas réussi, tu peux difficilement exiger d’un entraineur qu’il puisse se renouveler, généralement, on n’exige juste d’un entraineur qu’il réussisse au moins un cycle déjà.


Du pipeau. Piqué disait ça après le recrutement de Bale (alors que le Real avait bien vendu cet été là) et 9 mois après le Barça sort la CB pour repeindre la façade. C'était juste un discours populiste, l'occase d'envoyer une belle pique au Real.

Même sous Guardiola il y avait des buts sur coups de pied arrêtés, ça n'a jamais été un comble pour le Barça de marquer comme ça. Donc il n'y a rien à rationaliser (je ne parle pas de chance moi), je situe juste le contexte. Pas de qui a dominé ou quoi. La finale se perd à la fin et il y a un poteau de Neymar à la 90 ème. Comme il y a un but refusé de Messi lors du dernier match.

Bien sûr qu'ils n'étaient pas bons, mais ce n'était pas de la ruine comme tu le prétends. Je vais me répéter une dernière fois, la ruine c'est Guardiola qui la trouve, ou Cruyff, mais pas Luis Enrique. Ce qu'il retrouve, c'est un vestiaire qui a gagné mais qui est à terre et qui ne se donnait plus à fond. Une équipe qui tenait 5 mois sur 10 quoi.

Pour le dernier paragraphe si tu ne vois pas de différence c'est grave. On a un entraîneur qui n'était même pas dans le très haut niveau (sud-américain) quand il était joueur et qui a entraîné seulement dans son continent des petits clubs ou une petite sélection. De l'autre, on a un ancien joueur de haut niveau qui a joué au Real et au Barça, qui a vécu l'âge d'or du football européen et qui revient dans un club où il est respecté.
Luis Enrique était prêt à y aller, parce qu'il connait le Barça comme sa poche, tout l'environnement qui entoure le club, le foot espagnol et européen. Mais Martino c'était juste l'occase de sa vie, un tremplin inespéré et il y a été parce que ça ne se refuse pas.
Ce n'est pas la même chose, pas du tout. Être validé ou pas ça ne facilite rien, le vestiaire a préféré Martino parce qu'ils savaient que Luis Enrique n'allait pas se faire marcher dessus. Finalement ça n'a duré que 5 mois son truc.

Oui, mais ça change rien au fait que le Real et le Barça n’ont pas la même capacité financière.

Tu caricatures, je pense que tu as compris ce que je voulais dire : Avec Guardiola, on marquait parfois sur coups de pieds arrêtés mais on avait surtout un minimum d’occasions, le but de Bartra, c’est un but de façade par qu’il n’y avait rien à côté, c'est pour ça que je dis que c'est un comble pour le Barça.

Encore une fois, les ruines c’était pour reprendre la déclaration de Piqué et non il n’y avait pas que des soucis liés à la motivation des cadres, il y avait aussi une équipe complétement à la rue tactiquement.
Je ne vois pas en quoi ce serait grave de pas voir la différence entre les deux, ce que tu dis sur Lucho je ne vois pas en quoi cela influe sur ses capacités à entrainer une équipe ni en quoi cela influe sur ses capacités tactiques.
Les deux avaient exactement le même statut en arrivant au Barca : Deux entraineurs qui ont tout à prouver à haut niveau. Tu peux dire que Lucho connais le Barça comme sa poche, ça facilite son intégration c’est sûr mais ça n’enlève rien à ce qu’il lui restait à prouver.
Image
Wazzza
Licencié
 
Messages: 231
Inscription: Mer 29 Juin 2011 17:55



Re: Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Messagepar ayoubaoui le Jeu 2 Mars 2017 01:25

Wazzza a écrit:Un crack reste un crack, que ce soit à Grenade ou ailleurs.


C'est pas si simple.
Un crack, ca reste un joueur avec un profil, des qualités et des défauts aussi.

Un mec comme Samper, quand tu l'envoi à Granada, tu le détruis. Là-bas on lui demande de jouer au casseur devant la défense, alors que son jeu (et ses qualités) demandent plus de possession du ballon, un jeu de position, du jeu au sol, etc...

On aurait envoyé Busquets à Chelsea en 2008, jamais il ne serait le joueur qu'il est aujourd'hui.

Wazzza a écrit:On s’en fout du contexte, à partir du moment où il est joueur du Club, il ne doit pas faire de sortie comme ça, il avait qu’à parler à Lucho directement en interne (Lucho ne voulait pas lui parler mais rien n’empêchait Grimaldo d’aller lui parler).
Que Lucho l’ait ignoré c’est une chose mais la déclaration de Grimaldo n’était pas correct vis-à-vis du Club et du coach d’autant qu’elle risque de compromettre un éventuel retour.


Non on s'en fout pas du contexte. Tu défends l'indéfendable, ca n'a aucun sens.

Grimaldo snobé pendant des mois et des mois --->même pas convoqué pour la pré-saison---->automne 2015, il a déjà décidé de quitter le club---->on lui demande pourquoi il est encore en B---->il répond que le coach ne lui a pas parlé et qu'il se concentre sur la B.

Ca c'est la vérité.
Trouver une facon, à partir de ces faits, de taper sur le gamin, c'est être de très grande mauvaise foi.

La déclaration pas "correcte" envers le club ? Et alors ? Il était déjà parti. Qu'est-ce qu'il en a à branler de Lucho et du club ?

Wazzza a écrit:Ben non on s’en fout pas puisque c’est sur les bases de ses performances à Seville qu’il été recruté et ouais Barcelone/Séville c’est différent mais il était censé passer un cap justement, et quand je dis qu’il était en surrégime ça veut dire qu’il était bon dans l’utilisation de la balle aussi et je le répète, il était logique de penser que une fois débarrasser de ses taches défensives il serait encore meilleur, et c’est l’inverse qui s’est produit mais ce n’était en aucun cas prévisible.
Et concernant l’inaction de Lucho, on en a déjà parlé, c’est lié au recrues qui ne sont pas au niveau (et aux compétences de Lucho aussi).


Si si on s'en fout. Ce qui compte c'est ce qu'il montre à Barcelone, ce qu'il montrait à Séville ca comptait seulement au moment du recrutement. Mais une fois chez nous, tout repart à zéro.
Mais à part ca, j'ai déjà dit que ce pari de Lucho avec Rakitic n'était pas débile, c'était un choix logique.
Simplement, Rakitic a montré depuis l'automne 2015 qu'il n'avait pas le niveau pour apporter ce qui manquait à notre milieu. Or Lucho a insisté avec lui jusqu'à janvier 2017. On parle d'un an et demi de forcage. C'est pas normal, aucun coach de renom ne se permet ce genre de c*******.

Et ne me parle pas de l'impossibilité de recruter sur cette période, le coach n'est pas obligé de régler un problème à travers le recrutement. Dans l'animation, dans le schéma, ou même dans un travail individuel avec le joueur, le coach aurait pu agir pour trouver une solution. Or il n'a rien fait.
En fait c'est surtout ca que je reproche, pas qu'il n'y ait pas eu de résultat, plutôt qu'il n'y ait pas eu la volonté de changer, d'évoluer, etc...

Je me répète mais on parle d'un mec qui n'a rien fait du tout de juin 2015 à aujourd'hui.
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 15118
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Que faut-il penser de Luis Enrique ?

Messagepar Tele-Santana le Jeu 2 Mars 2017 02:23

Wazzza a écrit:C’est justement parce qu’il a 15 ans d’expérience de plus que les entraineurs actuels que je le considère comme meilleur, il a entrainé dans tous les grands championnats et réussi partout où il est passé, et pour couronner le tout, il est issu du pays qui a engendré les plus grands entraineurs/joueurs que ce sport ait connu au niveau Européen.
Il s’est déjà fait battre tactiquement, évidemment, comme tous les entraineurs à ce niveau, et je ne dis pas non plus qu’il est loin devant les autres, des entraineurs comme Simeone ou Conte sont des monstres tactiquement aussi, mais l’expérience d’Ancelotti fait la différence.
Et encore heureux que Guardiola soit bon dans le domaine tactique, tu n’atteins pas le niveau qu’il a sans être un minimum bon tactiquement, sauf que ce n’est pas sa qualité première et encore une fois, je parlais de tactique au sens cru du terme.


Il a réussi comme il a échoué, il ne faut pas oublier comment ça se finit à Milan, à Chelsea et au Real. Même si un entraîneur n'est pas 100% responsable de ses échecs, faut aussi en parler. Sa plus grosse qualité reste son plus gros défaut. Il est à l'aise dans l'adaptation des effectifs. En gros, il ne demande rien et il fait avec ce qu'on lui donne. Sauf que ça a ses limites et on s'en aperçoit à Milan, à Chelsea et au Real. Sa nationalité n'est pas un argument en soit.

Alors c'est un très bon tacticien mais pas forcément le meilleur. La patte Ancelotti je ne la connais pas trop, son sapin de Noël n'a existé qu'à Milan pour permettre à Pirlo de briller (mais ce n'est pas sa trouvaille le fait de le reculer devant la défense) c'est tout. À Chelsea ou au PSG, il ne l'a fait que 2 ou 3 fois maximum. C'est un entraîneur qui sait s'adapter, ce qui fait de lui un bon tacticien parce qu'il trouve toujours la solution à l'instant T. Mais pas le meilleur même le sens cru du terme. Et justement je parlais aussi au sens cru du terme pour Guardiola.

Wazzza a écrit:Je te rappelle qu’on parlait de Mourinho à la base et que c’est toi qui a cité le Chelsea de 2012 en rappelant que c’est l’ossature et une équipe à son image qui gagne la C1, tu me demandes de pas faire d’interprétations, mais il n’y en a aucune, si tu estimes que Mourinho n’a joué aucun rôle dans la victoire de Chelsea, alors pourquoi tu en parles ?


Et alors ? Ce n'est pas parce que je l'ai cité que tu dois comprendre de travers. Et puis c'est un peu gonflé ta question. Tu cites cet entraîneur en sous-entendant qu'il ne laisse rien et je t'ai démontré le contraire. Finalement tu comprends autre chose et après limite tu me fais le reproche d'en avoir parler.
Tout ce que j'ai dis c'est qu'il a laissé quelque chose en quittant Chelsea, une ossature. Toi ce que tu as voulu retenir c'est "la victoire de 2012 est à son crédit".
Il y a une grosse différence entre laisser quelque chose et mettre une victoire à son crédit.

Wazzza a écrit:La chance, ce n’est pas une invention, et comme tu le dis, il y a des paramètres qu’on ne maitrise pas mais la chance se provoque aussi donc oui Chelsea a eu raison de continuer à y croire, ils ont provoqué le corner qui amène l’égalisation, ok, mais les Blues ont aussi provoqué deux péno que les deux meilleurs gauchers de la dernière décennie ont ratés et ça, c’est de la chance parce qu’ils n’ont joué aucun rôle dans les ratés de Messi et Robben, tu peux me dire que Cech a travaillé avec entraineur etc, mais on s’en fout, encore une fois, un pénalty raté, c’est tjrs de la faute du tireur, dans tous les cas, c’est une règle dans le foot : un péno doit être imparable.
Evidemment qu’il y a une symbolique dans une égalisation à la 90min dans une finale de C1, c’est juste évident, après oui on peut dire qu’ils ont eu du bol parce qu’à 2min prés, c’était la défaite.


Alors pour éviter de me répéter il y a tout un topic consacré à la chance. Dans la même section. Mais là encore, la façon dont tu nies les choses est énorme.

Donc maintenant c'est de la chance si deux joueurs ratent des pénaltys ? Et en plus, pour valider "la chance" il faut effacer les autres paramètres. Genre, une équipe qui étudie les pénaltys de l'adversaire ça ne compte pas, "on s'en fout". Là c'est sûr, c'est nettement plus facile de parler de chance.

Un pénalty doit être imparable, un attaquant doit marquer ses faces à faces, un joueur doit assurer sa passe, un corner doit être bien tiré... Des portes ouvertes enfoncées là, mais t'oublies tous les paramètres autour. Donc au cas où tu n'aurais pas lu, je le redis. Messi est dans un contexte différent ce soir là, comme toute l'équipe, mentalement il n'est pas dans une situation optimale. Face à l'un des meilleurs gardiens du monde à l'époque, qui est bon dans l'exercice. Où est la chance ?
Et Robben, l'autre meilleur gaucher de la décennie. Je vais encore me répéter parce que tu n'as pas dût lire, il rate un pénalty même pas 2 mois avant dans un match important pour le titre face à Dortmund. Le même pénalty écrasé à ras de terre que Weidenfeller arrête. Où est la chance ?

Des pures c*******. Et maintenant parce qu'il reste 2 minutes sur le chrono c'est un coup de bol que Drogba ait marqué ? Mais un match se finit au coup de sifflet de l'arbitre, alors tant que c'est pas terminé tout est possible.

C'est ce que je disais, dès qu'il y a des paramètres que l'on ne maitrise pas, on parle de chance, alors qu'il n'y a aucune coïncidence finalement.

Wazzza a écrit:Qu’il respecte l’ADN du Club, ok, mais ne pas rester sur ses acquis, ça il y a très peu d’entraineurs qui en sont capable, au Barça, on exige d’un entraineur qu’il gagne avec la manière, il y a des entraineurs qui ne survivent pas aux fins de cycle, Guardiola a réussi parce qu’il a anticipé la fin, il a commencé un nouveau cycle alors que l’équipe tournait déjà bien, Simeone a réussi aussi, il se renouvelle chaque saison, mais Klopp par exemple à Dortmund n’a pas réussi, tu peux difficilement exiger d’un entraineur qu’il puisse se renouveler, généralement, on n’exige juste d’un entraineur qu’il réussisse au moins un cycle déjà.


Mais personnellement je m'en fous des autres entraîneurs, ce qui m'intéresse ici c'est Luis Enrique et il est resté sur ses acquis. Et si le prochain entraîneur fait la même chose, je lui ferai le même reproche.
Là encore, tu cites des entraîneurs mais les contextes sont totalement différents. Guardiola on va le mettre à part, il est bien trop au-dessus et il était dans le club parfait donc limite ça n'a rien d'étonnant.
Simeone il crée quelque chose, il ne vient pas dans un club où il y a déjà une base pour le très haut niveau.
Quant à Klopp, bien sûr que si il réussit à Dortmund. Son cycle débute en 2008-2009, d'une équipe moribonde qui a frôlé le dépôt de bilan, il en fait une équipe double championne d'Allemagne. Et après il les amène jusqu'en finale de la C1. Tout en gérant des départs, en formant d'autres joueurs. Ce n'est que la dernière saison qui est vraiment difficile parce que son cycle était terminé... Au bout de 7 saisons quand même. Il y a pire comme cycle non renouvelable.

Pour en revenir à Luis Enrique, ce n'est pas au bout de 3 saisons qu'il ne se renouvelle pas mais bout d'une saison. Donc il commence à peine un cycle qu'il n'arrive pas à le faire perdurer. C'est ça qui est reproché. Les autres que tu cites, ils ont su renouvelés le truc sur des années.

Wazzza a écrit:Oui, mais ça change rien au fait que le Real et le Barça n’ont pas la même capacité financière.

Encore une fois, les ruines c’était pour reprendre la déclaration de Piqué et non il n’y avait pas que des soucis liés à la motivation des cadres, il y avait aussi une équipe complétement à la rue tactiquement.
Je ne vois pas en quoi ce serait grave de pas voir la différence entre les deux, ce que tu dis sur Lucho je ne vois pas en quoi cela influe sur ses capacités à entrainer une équipe ni en quoi cela influe sur ses capacités tactiques.
Les deux avaient exactement le même statut en arrivant au Barca : Deux entraineurs qui ont tout à prouver à haut niveau. Tu peux dire que Lucho connais le Barça comme sa poche, ça facilite son intégration c’est sûr mais ça n’enlève rien à ce qu’il lui restait à prouver.


Il n'y a pas de "ça ne change rien" (c'est quoi cette réponse sérieusement ?), il y a le Real et le Barça qui sont dans le top 3 des clubs qui génèrent le plus d'argent et la différence entre les deux est minime. Cette année le Barça a même un budget record qui approche les 700 M€. Le Barça sait sortir le chéquier s'il le faut, et Piqué avait dit de la m**** ce jour là, surtout quand on voit les investissements futurs.

Les ruines reste un terme exagéré. Le soucis premier était la motivation des cadres et un effectif à renouveler. Il n'y avait plus rien à tirer de l'effectif de l'époque, fallait de gros chamboulements. Le soucis tactique, c'était surtout la non-présence d'un vrai 9 et c'était lié à la refonte de l'effectif. Si le Barça fait le triplé la saison suivante, ce n'est pas grâce à un renouvellement tactique, c'est d'abord grâce à des cadres qui se sont sortis les doigts. Sans ça, tu peux faire toutes les révolutions tactiques que tu veux, t'auras rien.

Si tu ne vois pas la différence tu n'as rien compris alors.
Lucho n'a jamais le même statut que Martino quand il signe au Barça. Martino c'est le monsieur Lambda qui a l'opportunité de sa vie. Lucho c'est un joueur historique du club, formé dans ce même club pour être entraîneur, qui revient à la maison. Rien à voir. Absolument rien à voir.
Déjà là il y a une approche différente, Lucho connait le Barça comme sa poche. Pas que l'environnement mais aussi tout l'ADN du club. Comment l'équipe peut s'entraîner, les jeunes, il connait même quasi la moitié de l'effectif qu'il a pu voir quand il était entraîneur de la B. Il est du club quoi. Donc tactiquement il est plus à-même de répondre aux attentes que son homologue Argentin qui découvre tout un monde.
Pour la capacité d'entraîner, Lucho connait l'Europe aussi, son expérience de coach, même plus courte, est plus adéquate que celle de Martino qui n'a entrainé que des clubs de seconde zone dans un autre continent. Donc de par son statut lié au Barça, il a plus de facilités à entraîner le Barça, à transmettre ses idées, parce qu'il connait tous les codes du football de haut niveau. Chose que Martino découvre seulement lorsqu'il arrive à Barcelone.

Il y a tout un tas de paramètres que tu ne saisis pas sur le contexte quand les deux entraîneurs arrivent au club. Bien sûr qu'ils ont tout à prouver, mais c'est le seul point en commun qu'ils ont. Luis Enrique avait nettement plus d'avantages et d'armes dans sa besace que Martino et son polo pistache.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26299
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités