Qu'est ce que le football ?

Si vous souhaitez connaître l'avis des autres membres à propos des questions sur le Barça du type "Qui doit être titulaire?", "Quels joueurs cédés doivent être repêchés la saison prochaine?"... C'est par ici.

Re: Qu'est ce que le football ?

Messagepar ayoubaoui le Mar 24 Janvier 2017 22:32

M3alem a écrit:Qui ont donc l'intelligence de comprendre que rien est acquis et qui ont l'intelligence de vouloir encore apprendre.


Tu joues sur les mots c'est tout.
La gentillesse aussi c'est une forme "d'intelligence" si tu veux.

:tongue1:

M3alem a écrit:Qui ne sont pas assez intelligent pour se remettre en question et se dire qu'on en apprends tous les jours, ce que tu appels des connards moi j'appelle ça aussi des gars avec peu de jujotte et d'intelligence.


Pareil tu joues sur les mots.
Ibra c'est un joueur très intelligent, s'il n'y est pas arrivé au Barca c'est parce qu'il avait une attitude de m****.
Après tu peux dire que s'il avait eu "l'intelligence" de se remettre en question par rapport à son attitude, ok si tu veux.

M3alem a écrit:Le talent n'est pas que physique, savoir assimiler des infos, savoir comment se déplacer et quand se déplacer dans tel ou tel zone...c'est aussi du talent et contrairement a ce que tu dis ce n'est pas donné a tous le monde.


Ca reste des choses assez simples. Ca va quoi. Faut vraiment être un vrai déficient mental pour être incapable d'assimiler des concepts de foot quoi.
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 15108
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Qu'est ce que le football ?

Messagepar M3alem le Mar 24 Janvier 2017 22:40

Bon on c'est compris, il te faut un certain profile de joueurs ( des joueurs qui ont une attitude irréprochable ) pour pouvoir entrer dans le moule des gars comme Bielsa, Sampaoli, Pep...
Concernant Ibra, je t'ai dis il existe des erreurs de casting même si on ne connais pas tous car il se peut que Pep a aussi sa part de responsabilité dans cet échec.
M3alem
Nouvelle Recrue
 
Messages: 1274
Inscription: Dim 23 Février 2014 19:26



Re: Qu'est ce que le football ?

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Ven 17 Mars 2017 02:45

Aimar a écrit:Les textes de Kebem et de TS parlent au fond de choses similaires. Sampaoli et Bruce Lee pourtant, un sport individuel et un collectif.


J'ai fait le lien et tirer les bonnes conclusion par rapport à des propos de Bruce Lee là où TS a besoin d'explications de Sampaoli pour piger le truc.

C'est là qu'on voit tout mon génie et ma compréhension supérieur du football.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6534
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Qu'est ce que le football ?

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Dim 4 Juin 2017 23:32

Puisqu'on parle beaucoup en ce moment de l'usure mentale en football et en particulier au Barça , j'ai une théorie la dessus (que vous retrouverez plus en détail dans le chapitre 5 de La Grande Thèse).

Je pense que tout n'est qu'une question de style de jeu.Prendre l'initiative du jeu et être dans la création constante demande une énergie psychologique, et donc physique, impossible à conserver sans interruption.

Contrairement à une équipe qui varie plus dans l'idée , pouvant choisir de simplement rester en place , attendre et improviser sans réels automatismes.

J'aimerais avoir ton ressenti la dessus, aimar.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6534
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Qu'est ce que le football ?

Messagepar Aimar le Lun 5 Juin 2017 00:07

Je ne pense pas que ce soit le potentiel créatif qui use, mais tout ce qui est mis en œuvre pour pouvoir le maximiser et en bénéficier.

Guardiola et les autres grands entraineurs mettent en place un certain squelette de mouvements répétés selon les phases de jeu (sortie de balle, pressing, 3e homme, circuits de passe préférentiels, déplacements répétés dans l'animation, etc.).

C'est un peu la caution mécanique qui doit coexister avec l'automatique (le talent, l'inspiration, l'instinct, la créativité)- sinon tu as une équipe qui ne joue qu'avec le talent = freestyle.

Le mécanique peut remplacer l'automatique lorsque l'inspiration ne vient pas (un pressing bien travaille = récupération haute, occasion puis but, sortie de balle bien faite = on attire l'adversaire, on se sert de l'espace qu'il laisse pour aller marquer, 3e homme = faire jouer les adversaires directs hors de position, appel en profondeur, passe et but).

Par contre si on a que du mécanique, l’équipe est rigide, prévisible, etc.

Mais le mécanique doit régulièrement changer aussi, dans la mesure du possible, sinon il finit par se confondre avec l'automatique, un acquis, et c'est pourquoi on parle de renouvellement : soit des stratégies, soit des hommes. Mais je pense que cela va au-delà du style de jeu par contre. Du moment qu'il y a un travail intense pour profiter des qualités en possession, il y aura une usure.

Maintenant ce qui arrive au Barca, ce n'est pas de l'usure je pense. Sinon Messi serait le premier off. C'est un manque de repères, un manque de travail, un manque de discipline dans le travail et une perte de valeurs.
Avatar de l’utilisateur
Aimar
International
 
Messages: 2677
Inscription: Dim 3 Novembre 2013 17:41
Localisation: Rosario



Re: Qu'est ce que le football ?

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Lun 5 Juin 2017 00:30

Je ne parle pas du Barça actuel mais plutôt des grandes équipes du Barça qui , en gros , montrent toujours les mêmes signes après les succès (apathie , suffisance , etc).

Je suis en partie d'accord avec ta brillante analyse.Je rajouterais seulement que le fait d'imposer son style sur le terrain , et de par conséquent tomber dans 99% des cas sur des adversaires qui acceptent cette domination et ne jouent qu'en fonction de ça , tend inévitablement vers la mécanique pour l'équipe dominante.Voire même vers la routine , début de toute usure.

Le seul moyen d'y remédier c'est de changer les hommes , ou d'attendre leur second souffle.

Tu dis que ce n'est pas le style en lui même qui use mais l'exigence qu'il demande , mais tu ne peux pas dissocier les deux.L'un va avec l'autre.Créer demande beaucoup plus de fraîcheur psychologique que détruire , initier demande plus que réagir.

En gros , à mes yeux , la mécanique t'amène beaucoup plus vite au bout du rouleau que le freestyle.Le freestyle procure à chaque fois des émotions fortes si il y a succès.La mécanique au bout d'un certain moment ne procure que de la routine , même en cas de succès.Et en cas d'échec elle procure carrément d'énormes doutes.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6534
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Qu'est ce que le football ?

Messagepar ayoubaoui le Lun 5 Juin 2017 00:41

C'est la triple exigence qui fait mal psychologiquement, comme disait TS.
Le Real n'en a pas, donc il subit moins l'usure mentale, et pour le reste KEBEM explique déjà pourquoi on ne ressent rien sur le jeu...puisqu'il n'existe même pas.

Mais vous oubliez ce qui compte le plus => la qualité des joueurs en place. Le reste c'est vraiment du blabla, t'as des cracks tu gagnes, t'as des chèvres tu perds. C'est tout. On aime beaucoup ce bla bla mais faut bien se rendre compte que ca a toujours été du bonus, pour marquer les esprits, jouer le plus beau football, gagner sur la durée, etc...
Dans l'immédiat, une équipe qui joue n'importe comment mais avec des monstres partout écrasera la gueule de l'équipe qui joue "bien" mais avec des joueurs moyens partout.

C'est LA raison pour laquelle on perd la Liga, la Juve se fait niquer en finale, l'Atletico se fait exploser, Dortmund n'arrive pas à gagner contre le Real, etc...

Aujourd'hui, tous les milieux du Real qui sont sur le banc seraient titulaires dans les 4-5 meilleurs clubs. Ca veut tout dire.
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
 
Messages: 15108
Inscription: Mar 17 Septembre 2013 01:00
Localisation: Août 2008



Re: Qu'est ce que le football ?

Messagepar Aimar le Lun 5 Juin 2017 00:46

KEBEM-PMV-RSN a écrit:Je ne parle pas du Barça actuel mais plutôt des grandes équipes du Barça qui , en gros , montrent toujours les mêmes signes après les succès (apathie , suffisance , etc).

Je suis en partie d'accord avec ta brillante analyse.Je rajouterais seulement que le fait d'imposer son style sur le terrain , et de par conséquent tomber dans 99% des cas sur des adversaires qui acceptent cette domination et ne jouent qu'en fonction de ça , tend inévitablement vers la mécanique pour l'équipe dominante.Voire même vers la routine , début de toute usure.

Le seul moyen d'y remédier c'est de changer les hommes , ou d'attendre leur second souffle.

Tu dis que ce n'est pas le style en lui même qui use mais l'exigence qu'il demande , mais tu ne peux pas dissocier les deux.L'un va avec l'autre.Créer demande beaucoup plus de fraîcheur psychologique que détruire , initier demande plus que réagir.

En gros , à mes yeux , la mécanique t'amène beaucoup plus vite au bout du rouleau que le freestyle.Le freestyle procure à chaque fois des émotions fortes si il y a succès.La mécanique au bout d'un certain moment ne procure que de la routine , même en cas de succès.Et en cas d'échec elle procure carrément d'énormes doutes.




Parce que la mécanique tend vers l'automatisation et qu'on ne peut pas jeter la moitié d'une équipe comme Pep le voulait. C'est le facteur humain qui entre en compte, on garde ce lien affectif fort avec certains de nos joueurs, ou une certaine appréhension pour admettre nos erreurs comme Fabregas et les (re)vendre tout de suite. Mais les joueurs ont chacun droit d'avoir une seconde chance ? C'est toujours sur le flair et l'instinct que se font ces décisions.

On est d'accord sur plusieurs points mais je te dirais qu'il y a détruire et détruire pour apporter une nuance. Il y a le faire comme Simeone le fai(sai)t en indexant les forces adverses, le moyen de les limiter, identifier les caractéristiques de l'équipe qui pourront annihiler l'adversaire, les moyens pour les mettre en œuvre et enfin les travailler, surtout en convaincant les joueurs que c'est la meilleure façon d'y parvenir afin que dans l’adversité et la réalité du match avec toutes ses contraintes et ses émotions, ils restent fidèles. (Longue phrase :sweatdrop: / rappel : une phrase = sujet + verbe + complément).

Sinon on peut détruire comme Mourinho avec plus de défenseurs qu'il y a d'attaquants adverses. Je te laisse deviner l'usure, dans le travail ou le freestyle.

Pour deux équipes identiques avec des joueurs qui ne tendent pas forcément vers un style ou l'autre celles, et que sur l'une d'elle on applique un style plus offensif travaillé et l'autre un style défensif moins travaillé, avec des résultats similaires sur la durée (expérience vraiment type sous des conditions fixées avec une seule variable), celle défensive craquera d'abord. Parce que si les deux seront heureuses de gagner, l'une s'en tirera avec le plaisir, l'autre avec la satisfaction du travail accompli.

On sait vers quoi incline l'homme plus naturellement.
Avatar de l’utilisateur
Aimar
International
 
Messages: 2677
Inscription: Dim 3 Novembre 2013 17:41
Localisation: Rosario



Re: Qu'est ce que le football ?

Messagepar KEBEM-PMV-RSN le Lun 5 Juin 2017 01:29

ayoubaoui a écrit:Mais vous oubliez ce qui compte le plus => la qualité des joueurs en place. Le reste c'est vraiment du blabla, t'as des cracks tu gagnes, t'as des chèvres tu perds. C'est tout. On aime beaucoup ce bla bla mais faut bien se rendre compte que ca a toujours été du bonus, pour marquer les esprits, jouer le plus beau football, gagner sur la durée, etc...
Dans l'immédiat, une équipe qui joue n'importe comment mais avec des monstres partout écrasera la gueule de l'équipe qui joue "bien" mais avec des joueurs moyens partout.


C'est un tout.

Au dela de son effectif , le Real termine la saison avec des circonstances très favorable.Physiquement ils semblent être au top , ils ont un état d'esprit excellent (chaque joueur fait sa part du boulot à la perte et une grosse confiance en eux) , ils sont frais dans la tete.C'est surtout ça qui fait la différence , un peu comme le Barça en 2015.

Et le pire c'est que tout va dans leur sens , comme les détails face au Bayern qui changent tout ou encore la réussite de gagner 48 matchs à la dernière seconde.

Mais malgré tout le talent des joueurs , ils ne font pas peur et ont de grosses faiblesses.Sans certaines circonstances leur saison peut aussi très mal finir.

Mais pour en revenir au sujet , ils ont par contre presque toujours paru "frais" psychologiquement.

Aimar a écrit:On sait vers quoi incline l'homme plus naturellement.


Malgré tout les beaux discours qu'on peut entendre chez certains joueurs et chez la majorité des supporters , je pense que seul la victoire est importante pour eux.Surtout dans les top club.

Une fois l'hypocrisie du "l'important c'est de bien jouer" mis de coté , je pense que le boost ou le burn out psychologique ne vient que de la victoire et de la défaite (la victoire pouvant entraîné à la fois le boost et le burn out) .Et dans le cas d'une mécanique bien huilé , dans le cas de matchs qui se "ressemblent" dans le contenu , je pense que l'usure affecte plus vite que dans le cas du freestyle ou de l'adaptation à l'adversaire.
Image
Avatar de l’utilisateur
KEBEM-PMV-RSN
International
 
Messages: 6534
Inscription: Ven 11 Septembre 2009 19:15
Localisation: Là où aucun oeil humain n'a jamais posé le pied



Re: Qu'est ce que le football ?

Messagepar Tele-Santana le Lun 5 Juin 2017 02:13

KEBEM-PMV-RSN a écrit:
Malgré tout les beaux discours qu'on peut entendre chez certains joueurs et chez la majorité des supporters , je pense que seul la victoire est importante pour eux.Surtout dans les top club.

Une fois l'hypocrisie du "l'important c'est de bien jouer" mis de coté , je pense que le boost ou le burn out psychologique ne vient que de la victoire et de la défaite (la victoire pouvant entraîné à la fois le boost et le burn out) .Et dans le cas d'une mécanique bien huilé , dans le cas de matchs qui se "ressemblent" dans le contenu , je pense que l'usure affecte plus vite que dans le cas du freestyle ou de l'adaptation à l'adversaire.


Les supporters on peut les mettre de côté. Ils ne sont pas tous dans la compréhension du football, certains ne cherchent même pas à savoir, du coup ils bavent quand ça gagne et grognent quand ça perd. Le supporter cherche la victoire et de l'émotion, mais ce qu'il ne comprend pas (et ils le découvrent que quand ça arrive dans leur équipe) c'est que ces 2 choses arrivent souvent par le jeu.
Les supporters Marseillais par exemple, avec leur discours à la con "à jamais les premiers", ils ont compris ce que le jeu pouvait procurer quand Bielsa est arrivé. Ils n'ont jamais vécu ça avant cette saison post-Mondial.

Les joueurs, c'est autre chose. Ils sont compétiteurs dans l'âme, donc forcément ils veulent gagner avant tout. Mais dès qu'ils ont un entraîneur qui a du style, ils sont émerveillés dans leur discours. Robben par exemple a été très marqué (dans le bon sens du terme) avec Guardiola. Il était fasciné de voir comment les entraînements étaient intéressants, ça jouait toujours au ballon etc. On entend souvent ce genre de discours, même le bounty Catalan à son arrivée à Barcelone disait "on entend que le bruit du ballon". Il n'y a que les cas sociaux style Ribéry qui ne pigent rien "Guardiola parlait trop". :ptdr:
Comme les supporters, ils se rendent compte de ce bonus quand ça leur arrive. Parce qu'ils redécouvrent le plaisir, comme lorsqu'ils étaient plus jeunes et qu'ils jouaient pour le plaisir. Au lieu de courir 2 heures, ils font des toro, des exercices avec le ballon, ça éveille le joueur, ça attire sa curiosité et sa fascination.

Le burn-out vient de l'accumulation de victoires oui. Mais quand tu es aussi exigeant dans le style, c'est un paramètre qui agit dans le burn-out. Parce qu'il y a beaucoup d'efforts à faire. Mais humainement, tu ne reproduis pas les mêmes efforts quand tu a déjà tout accompli. On en revient à la phrase célèbre de "le plus dur ce n'est pas d'atteindre le sommet mais d'y rester". C'est humain, et un joueur est en droit de se dire qu'il n'a plus rien à prouver après tout ça, parce que c'est difficile à reproduire. Les mêmes efforts, la même exigence, le même taux de concentration... On l'a vu dans le visage des joueurs du Barça, ça fait vieillir ce bordel.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26297
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité