Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Si vous souhaitez connaître l'avis des autres membres à propos des questions sur le Barça du type "Qui doit être titulaire?", "Quels joueurs cédés doivent être repêchés la saison prochaine?"... C'est par ici.

Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Messagepar Tele-Santana le Jeu 16 Février 2012 17:58

L'entraineur, celui que l'on pointe du doigt après une déroute, celui qu'on oublie après une victoire...

Son rôle prépondérant dans l'équipe est néanmoins de plus en plus souligné mais les clichés tendent à classer ces entraineurs avec la réalité du résultat :

Ceux qui gagnent, et ceux qui ne gagnent pas.

Alors, si on suit la logique, les bons entraineurs se feraient rares, tandis que l'on regorgerait de mauvais techniciens.

Mais comment pourrait-on dire que Guy Roux serait mauvais entraineur alors qu'il a emmené Auxerre jusqu'en Ligue des Champions avec des moyens limités ? Guy Roux comme d'autres, Aragones, Bielsa qui n'ont pas remportés des Coupes d'Europe (ou sud américaine) à la pelle.

Et pourquoi qualifierons-nous Benitez (ou pire, Avram Grant) de coach de haut standing sous prétexte qu'il a joué voire gagner la finale de la Champion's League ?

La question est simple, qu'est ce qu'un bon entraineur ?


C'est à dire, est ce qu'un bon entraineur est uniquement celui qui gagne ?


Ou bien faut-il prendre en compte ceux qui osent, qui inventent, qui sont réguliers avec des moyens limités.


Après avoir élucidé ce point, allons plus loin, l'entraineur a t-il toujours raison lorsqu'il gagne et tort lorsqu'il perd ?

Il ne s'agit pas là de faire un classement des entraineurs sur ou sous côtés, ou des bons/mauvais, mais simplement soulever une question banale mais où il y a tellement de choses à dire.

À vos claviers.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26303
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



Re: Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Messagepar mohbarca2006 le Jeu 16 Février 2012 22:16

Allez je me lance.

Pour moi, un bon entraineur n'est pas forcément celui qui gagne, on a déjà vu quelques exemples (Mourinho entre autres), un entraineur peut tirer une équipe vers le haut, en usant tout les moyens légaux (Ou illégaux même) mais il n'aura jamais la reconnaissance de tous les spécialistes/footeux: Le Portugais est proclamé génie par quelques uns, mais il n'est qu'un "psychologue" pour d'autres..

Par contre un entraineur qui tient une idéologie précise ( Souvent spectaculaire, qui attire les amoureux du foot ) et qui est prêt à sacrifier les résultats dans une période pour perfectionner sa méthode, moi je trouve ce dernier 1000 fois meilleur que le premier cas, citons le cas de notre coach, qui est reconnu par le monde entier ( à par les chauvins du Real xD ) qu'il est l'un des meilleurs entraineurs du football moderne.

Imaginons un instant que Guardiola fut licencié après les deux premiers matchs catastrophiques (En terme de résultats).. Comment serait le Barça aujourd'hui? Comment serait notre armoire à trophées ?

Imaginons que Bielsa fut licencié après son début calamiteux.. Aurait-on pu voir un Athletic jouer comme il le fait aujourd'hui? Régalant l'Espagne entière et être parfois comparé à nous ?

Sincèrement! Quelqu'un se souvient des entraineurs de l'Allemagne ou de l'Italie championnes du monde? Attention, je ne dis pas ici que ce sont de mauvais entraineurs, mais c'est plutôt la vision des gens qui préfèrent toujours ce qui est beau à voir, rapide, spectaculaire..

De l'autre côté, quelqu'un ignore qui est Johan Cruyff? Tele Santana? Rinus Michels? Zdenek Zeman? Arrigo Sacchi? Pourtant, une grande partie (moi compris) n'a jamais vu des matchs entiers des équipes entrainées pas ces coachs.. Pourtant la légende les retient plus que les Enzo Bearzot, Helmut Schoen, Jose Alberto Parreira (J'ai fait une recherche Google pour trouver les deux premiers =p)

En bref, je trouve qu'un entraineur a beaucoup plus de chances d'être apprécié dans le monde du foot en pratiquant un jeu tourné vers l'offensive parce que, ne l'oublions pas, le foot est avant tout un spectacle.. C'est peu comme un gladiateur qui cassait tout sur son passage, réduisant tout ses adversaires en cadavres en quelques secondes: Il finissait toujours par recevoir des Thumbsdown de la part du public (J'espère que cette illustration reflète ce que je disais).
Image
Avatar de l’utilisateur
mohbarca2006
Licencié
 
Messages: 2039
Inscription: Jeu 3 Mars 2011 13:44
Localisation: Devant l'ordi



Re: Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Messagepar jAX le Jeu 16 Février 2012 23:23

Selon moi être "un bon entraîneur" regroupe un tout. Ce n'est pas parce qu'on gagne qu'on est forcément bon, un concours de circonstances peut par exemple propulsé n'importe qui au sommet sans pour autant qu'il le mérite. Un bon entraîneur est capable : d'apporter quelque chose à tous ses joueurs, créer une cohésion dans son groupe, monter une équipe performante en 3 saisons (voir moins), battre son vis-à-vis tactiquement et surtout se remet régulièrement en question. À partir de là, il peut être considérer (en tout cas par moi) comme un bon entraîneur.

Ensuite pour passer à l'étape au-dessus et faire partie de l'élite, les titres et la régularité dans les grandes performances doivent s'y ajouter.

Tele-Santana a écrit:l'entraineur a t-il toujours raison lorsqu'il gagne et tort lorsqu'il perd ?


Bien sûr que non, un match ou un titre peut se gagner sans un entraîneur meilleur que ça et pareil, il peut perdre un match ou un titre sur un fait de jeu en ayant tout bien réalisé. Pour reprendre ce que tu disais plus haut, Benitez a gagné une C1 mais en est-il vraiment le "responsable" ? Ancelotti s'est-il complètement trompé ? Tu as le fameux livre des coachs et il me semble qu'il y revient en disant qu'il avait dit à ses joueurs de continuer comme cela mais qu'il n'aurait jamais imaginé ça.

Son plan était bon, son équipe aussi pourtant il a perdu sur des faits qui échappent au contrôle d'un coach.
Avatar de l’utilisateur
jAX
Ballon d'Or
 
Messages: 3833
Inscription: Mar 13 Juillet 2010 12:13
Localisation: Scène-Seins-2nids



Re: Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Messagepar Les Corts le Jeu 16 Février 2012 23:24

Qu'est qu'un bon entraîneur ???

Il faut bien se dire que le définition dépendra de l'observateur et de sa sensibilité. La beauté est dans l'oeil de celui qui regarde et n'a rien d'absolue.

Ma définition du bon entraîneur se joue sur plusieurs niveaux :

-Compétence Technique,
-Capacité à sublimer son effectif,
-Leadership,
-Rayonnement/ aura/ charisme,

Le premier point semble le plus important et faire l'unanimité quelque soit l'observateur. Comment peut on être mauvais en connaissant la science de son métier? Sur une échelle qui peut aller du simple bon sens jusqu'au pur génie amenant l'invention d'un style comme l'ont fait Michels ou Herrera, cette maîtrise poussée jusqu'à son paroxysme peut à elle seule définir un bon entraîneur. On peut ne pas apprécier un homme pour son caractère, son attitude, … mais il est impossible de nier son savoir.

Les De Vinci ou Einstein du foot n'étant pas légion et les grands/ bons entraîneurs étant nombreux, c'est donc qu'il y a autre chose qui puisse permettre aux entraîneurs d'être valorisés. Nous avons tous au fond de nous cette affection pour David terrassant Goliath. Comment rester indifférent devant un coach qui avec de maigres moyens, ou dans une situation difficile, sait remonter ses troupes? Comme l'a évoqué T-S, Guy Roux est un exemple fabuleux de réussite sur ce plan. Un peu comme Mc Gyver qui en son temps fabriquait un lance flamme avec une baleine de soutif, un vieux stylo et un trognon de pomme, le promoteur de poulets a réussi à tirer ce qu'il y avait de meilleur dans chacun de ses joueurs pour finalement amener le club de cette pittoresque ville de l'Yonne jusqu'au niveau européen.
On peut dans le même registre inclure un homme comme Benitez qui, lors de soir de finale a su remonter ses joueurs, les mettre en confiance et leur faire croire que la lune était au bout de leurs doigts. Lors de ce match contre Milan, Rafa a non seulement su tirer le meilleur de ses hommes, mais il a également su leur imposer sa vision, agir en guide.
Cette force de persuasion est très importante lorsque l'on manage des joueurs de qualité, des éléments confirmés avec un palmarès plus long que le nœud de rocco et ses frères réunis. Il faut savoir s'imposer comme un chef. Un novice suivra n'importe qui. Une star suivra une personne en qui elle croit.

En dehors, des terrains, de par l'évolution du foot et de son environnement, l'image, le sens de la comm, la posture, etc... sont devenus des éléments importants pour la reconnaissance d'un coach. Sans suffire à elle même, cette qualité peut être un argument important pour être reconnu par ses pairs et encore plus par le spectateur moyen qui privilégiera le fond sur la forme. A ce petit jeu le Mou s'est plutôt bien débrouillé puisque sans gagné de trophée, il arrivait à être l’entraîneur dont tout le monde parlé.
Image
Avatar de l’utilisateur
Les Corts
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2646
Inscription: Sam 21 Octobre 2006 10:12
Localisation: Dans l'enfer de la paternité



Re: Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Messagepar Tele-Santana le Ven 17 Février 2012 01:12

Le traducteur apporte une nouvelle facette de l'entraineur, la communication. Bien sur, d'autres coachs ont su être des boxeurs de la parole bien plus que le coach portugais mais ce dernier apporte de l'importance aux conférences de presse.

Pour Benitez, je suis moins d'accord avec toi Inho. La finale, est dans la lignée de tous les coups favorables dont il a pu bénéficier durant cette compétition. Et je pense notamment à la chance énorme qu'il a eu contre Chelsea en demie aller, où les blues ont dominés de A à Z, sans trouver l'ouverture. Ensuite le retour, avec le but "fantôme" de Luis Garcia, que Gallas sauve et pourtant... Et la finale, il y a quoi ? 6 minutes je crois ? 6 minutes où l'on dépasse le football, on tombe dans l'irréelle, 3 faits de jeu, 3 buts, et puis plus rien.
Pour moi ça sera toujours le Milan qui a perdu cette finale, et pas Liverpool qui a gagné, si tu vois ce que je veux dire.

Je vois que parmi les première réponses, on efface directement la fausse idée du bon coach est forcément celui qui gagne. Je suis bien évidemment d'accord avec vous.
Et il n'y a qu'à lire la signature de Yui dévoreur de Milf, tiré d'une phrase de Guardiola en 2002 où il dit en gros qu'il faut voir plus loin que les résultats.

Par contre MohBarça, un bon entraineur n'est pas forcément celui qui prône le beau jeu. Le football reste un jeu bien sur et le fait de jouer au football est toujours la philosophie que je rejoins. Mais le football a des tactiques, tant offensives que défensives, laisser la possession pour partir en contre, marquer un seul but de plus que l'adversaire, et même si on aime pas ça, c'est ce qui fait la beauté de ce sport.

Personnellement, j'ai été très triste le soir de la demie finale retour contre l'Inter, mais tactiquement ça reste fascinant ce que les italiens ont proposés. Et j'étais fasciné par ça, même si ce n'est pas ma tasse de thé.

Pour revenir sur tes propos, les historiens retiendront Helmut Shön ou Bearzot, non seulement parce qu'ils ont ramenés la Coupe du Monde, mais aussi parce que le premier fut sélectionneur de la RFA pendant presque 20 ans et a fait éclore la génération Beckenbauer jusqu'à lui donner les pouvoirs de l'équipe. Qu'il a aussi été l'adjoint d'Herberger, l'entraineur de la RFA qui gagne la CM en 1954, et qui avait tout calculé sur son calepin afin d'arriver à ses fins.
Pour Bearzot, son histoire est différente mais son destin avec l'Italie est fabuleux.

Capello ou Deschamps sont connus pour leur pragmatisme mais ils sont terriblement côtés dans le métier, et pourtant le jeu offensif n'est pas leur première occupation.


4 réponses en quelques heures, il y a intérêt à voir ce topic rempli. Zorro, le vieux croûton, le québecois, le croate, Vince et les autres... vous êtes où bande d'enflure ?
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26303
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



Re: Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Messagepar le Manchego le Ven 17 Février 2012 01:54

Tres difficile de trouver une definition complete , mais je dirais que les bases d'un bon voir trés bon entraineur sont:
La capacité a diriger qui inclue la capacité a motiver, une bonne connaissance technique et tactique, l'adaptabilité par rapport a un adversaire et a un contexte.A cela s'ajoute quelques points tres importants au football d'aujourd'hui: etre un bon manager et savoir exploiter un jeune talent..
Et pour detailler ces points je vais utiliser des exemples concrets..
--
Capacité a diriger: Vous me direz, une evidence; mais si on prend l'exemple d'Antoine Kambouaré, Rijkaard sa derniere annee, c'est deux entraîneurs, parmi tant d'autres qui a un moment ont perdu le controle de leur vestiaire et cela se voyait sur le terrain et le comportement des joueurs...Pas la peine de detailler pour Rijkard je pense que tout le monde ici sait de quoi je parle, mais pour Antoine je dirai que j'ai vu des matchs du PSG ou les ailiers ne revenaient pas defendre,des joueurs qui fesaient leur petit cirque avec le ballon avant de le passer a un autre , des declarations a gauche et a droite dans la presse...Et cela s'est automatiquement vu sur les performances de l'equipe..
--
Une bonne connaissance technique et tactique: Pour ce point je vais reprendre les propos de Daniel Riolo qui disait que "c'est une partie du coaching qui perd de moins en moins d'importance, car etant a la portée de tout le monde.Suffit de prendre des cours et de se procurer de bons livres (sur la tactique), et le tour est joué"(Sauf que ya des mecs qui poussent cela a l'Extreme ce qui les differencie des autres, Ex:Bielsa, Guardiola ...) et je partage son avis , ce qui nous amene a un point tres important du football d'aujourd'hui que TS a bien detailler en prenant l'Exemple de Mou: la psychologie, la com, illustré par sa fameuse declaration de 2006: "Un match de football se joue a 12 : 11 soldats et un General", "Un match de football commence a la conference de presse d'avant match et se termine a celle d'aprés match"
On aime ou on aime pas , le mec arrive a mener une carriere extraordinaire avec ca..
Le seul point ou je peux vraiment le critiquer objectivement, c'est que le mec n'est pas un grand revelateur de talent il travaille toujours ou trés souvent avec des mercenaires, et il ne prend jamais le temps de confirmer ses titres, il a toujours gagné avec un statut d'outsider, j'aurai bien aimé par exemple le voir remettre en jeu sa Ligue des champions avec l'inter l'annee suivante.
--
L'adaptabilité: Ca peut etre par rapport a un contexte ou face a un adversaire.
L'exemple le plus recent est celui d'Arsene Wenger, a qui on fait souvent ce reproche. Rappelez-vous du 8-2 de l'Automne dernier face a Manchester united ..Ou le mec rentre sur le terrain avec une equipe tres faible sur le papier mais decide quand meme de jouer comme d'habitude. Philosophie de jeu, OK, mais y'a des jours ou, jouer le nul n'a rien de minable.
--
En resumé, j'ai cité plusieurs points mais tres difficile de savoir lequel est plus importants que l'autre..
Je vais reprendre une autre declaration de Cantona, ou il parlait de Ferguson et a carrément dit que "SAF n'a rien d'un génie en tactique mais qu'il est hyper fort quand il s'agit d’haranguer ses troupes et de tirer le max de chacun d'entre eux". Et quand on voit sa carriere... :respekt: , et qu'on voit Arsene de l'autre coté qui tout le contraire de ce qui a été dit sur SAF...On peut quand même se poser des questions
JPP disait aussi sur le plateau de «Specialistes»: "un entraineur doit aussi avoir des connaissances en psychologie", Une des forces de Ancelotti il parait ..(Pour dire que c'Est un sujet tres tres large).
Malgré tout, le coach est quand meme , jugé par ses resultats, tu peux beau jouer le plus grand football de tous les temps si tu gagnes pas en fin d'annee tu te fais allumer (le cas d'Arsene est a part..).
Ce qui nous amene donc a un sous debat, bon coach = forcement celui qui gagne?? (ou celui qui atteint realisé les attentes de ses dirigeants et supporter; sauver une equipe qui etait partie pour etre releguée par exemple. )???
Car si on ne suit pas cette logique, un Jean Fernandez et C.Gourcuff, reconnus pourtant pour etre de bons entraineurs,ne seront jamais dans notre repertoire. Mourinho, Guardiola... sont-ils plus meritant qu'un Paul Lambert, Unai Emery,...??
Dernière édition par le Manchego le Ven 17 Février 2012 06:20, édité 7 fois.
"On repond aux imbec.. par le silence..!!"
Avatar de l’utilisateur
le Manchego
Nouvelle Recrue
 
Messages: 301
Inscription: Mer 9 Juin 2010 21:13
Localisation: Montreal



Re: Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Messagepar mehidoo le Ven 17 Février 2012 05:32

Tele-Santana a écrit:4 réponses en quelques heures, il y a intérêt à voir ce topic rempli. Zorro, le vieux croûton, le québecois, le croate, Vince et les autres... vous êtes où bande d'enflure ?


Hey toé mon tabarnaaaak!!!! :happy:

T'inquiètes je n'allais pas skip ce sujet pour rien au monde! Et j'en profite pour te féliciter de ton initiative, car c'est vraiment un très bon débat et une très bonne question que tu soulèves T-S. De quoi ce régaler avec ce topic et celui de Jax (topic tactique) :thumbup1: .


Bon alors, qu'est-ce qu'un bon entraîneur? Une question si simple, mais très complexe à y répondre. J'ai lu les réponses de chacun très attentivement et je trouve que tout le monde a raison! Chacun a sa définition, chacun a sa façon de voir la chose et aucun n'a tort dans ce qu'il a avancé.

Donc, pour moi un bon entraîneur a besoin des critères suivants, certes ils ne sont pas présenté dans l'ordre :

- Connaissance tactique
- Compétence technique
- Leadership
- Charisme
- Adaptabilité
- Compétence pour le management
- Psychologie
- Continuité
- Et enfin, le temps!

Je m'explique. Les compétences tactique et technique sont les 2 critères qui sont selon moi les plus accessible. Je rejoins donc notre ami Manchego et le journaliste Daniel Riolo lorsqu'ils affirment cela également. Tout individu qui souhaite devenir coach, suit des cours pour comprendre, perfectionner etc ses capacités technique et tactique. Après c'est sûr, il y a des élèves meilleurs que d'autres! Ces 2 critères sont un peu la base. Tu en as absolument de besoin, tu doit avoir une grande connaissances dans ces domaines pour réussir dans ce sport qui est vu un peu comme un jeu d'échec ''en mouvement''. Être un fin stratège est primordial.

Ensuite, un coach se doit d'avoir du leadership! Le foot se joue à 12 et non à 11 et l'entraîneur c'est le BOSS de l'équipe. L'entraîneur tel Zhou Yu et Zhuge Liang, est le patron et celui qui envoit au combat son armé. il doit se faire respecter, il faut que ses troupes le suive, que ses joueurs soient prêt à mourir au combat pour lui (exemple très récent, Hervé Renard avec la Zambie). Cette qualité est très importante avec le charisme (et la psychologie peut rentrer la-dedans également), car c'est celle qui rassemble l'équipe, qui unifie le tout, qui fait en sorte que tout le monde regarde vers l'est si le coach porte son regard vers l'est ou aller vers le nord si l’entraîneur pointe son index vers le nord.

Viens l'adaptation. Ce terme je vais en parler à au sens large, aussi bien dans le sens de s'adapter à la culture du club ou encore s'adapter à des situations sur le terrain. Frank Rijkaard n'a jamais évolué au Barça, mais lorsqu'il a pris les commandes du club, il connaissait la culture, les valeurs et la philosophie de notre club! Il a débarqué et ne nous avait pas déçu, car il a proposer du jeu, du spectacle avec un philosophie de jeu tourner vers l'offensive. C'est une des raisons aussi pourquoi Maître Cruyff l'a conseillé à Laporta. Il y a également l'adaptation sur le terrain! Lorsque ton équipe tire de l'arrière, lorsque l'adversaire parvient à imposer son jeu ou te contrer. Lorsque ceci arrive, il te faut avoir un plan A, un plan B et même un plan C et D! J'ai peur de me tromper, mais je crois que c'était le croate bouffeur de chair de femme agé de 18 à 25 ans qui avait dit ''un bon coach est un coach qui gagne avec son plan A, un excellent coach est celui qui gagne avec son plan B ou C''. Et je le rejoins à 300%. Être capable de retourner la situation à son avantage. Un exemple? Pas besoin de refaire l'histoire du foot et d'aller vous chercher des matchs de la CM 74 ou 90 ou encore des matchs qui se sont dérouler v'là 3-4 ans. Nous avons juste à reculer de 2 mois. Le clasico de décembre! Le barça se prend un but après 27 secondes! Le pressing des merengues nous étouffent. Un début de match catastrophique que personne n'aurait pu prédire. Nous avons tous vu par la suite les connaissances tactique de Pep Guardiola et sa capacité de s'adapter à un des scénario les plus imprévisible que l'on aurait pu faire face. Cette soiré Guardiola a tué Mourinho non pas avec son plan A, ni son plan B, mais surement son plan C!

Le Management. C'est un critère que l'on va rechercher chez les entraineurs de plus en plus souvent. Faire les bon choix en ce qui concerne l'effectif, le recrutement, la gérance de nouveaux talents etc. Tout ça est devenu un ''préalable requis'' pour parvenir à devenir un bon coach. Ne pas bien gérer son effectif peut mener à la déchéance et beaucoup de ces cas son arrivés et on coûté le post d'un entraîneur.

Un autre point très important! Le temps. Ce point est selon moi l'un des plus important, mais également le plus fatal!! Les entraîneurs ont besoin de temps! Mais quels sont les clubs qui sont prêt à leur donner ''ce temps'' pour parvenir à créer quelque chose de durable! On me surnomme le québécois, je vais vous donner un exemple typiquement quebecois :happy: ! Si l'on se tourne vers le hockey (qui connaît le hockey ici....mouais presque personne je dirais, mais pas grave :tongue1: ), je viens d'une ville où l'équipe de hockey (les Canadiens de Montréal) est considérer comme la meilleur équipe de l'histoire du hockey avec ses 24 coupes Stanley, la deuxième meilleure équipe en a 13!! Autant dire tout de suite les canadiens de Montréal c'est la même chose que le Real Madrid au niveau prestige, la même chose que le Napoli en ce qui concerne la passion du public, mais notre dernière coupe Stanley remonte à 1993! Depuis ce temps on galère pour en regagner une, mais les hauts dirigeants du club ne veulent pas construire une new team sur le long terme, car le public ne serait pas capable d'être patient et de sacrifier 3-4 saisons très mauvaise pour rebondir par la suite! Du coup on se fait toujours sortir lors du premier round des playoffs. On s'entend qu'entre 1993 et 2012 on avait le temps de préparer 2 gros projets à long terme! Trêve de hockey et revenons au foot. Ce que je veux dire, c'est que souvent un coach s'il aurait du temps il peut très bien parvenir à mettre quelque chose qui fait du sens en place, mais rarement on va leur en laisser l'occasion. Et si Laporta aurait viré Rijkaard après ses 6 premiers mois chez nous? Et si Silvio Berlusconi aurait écouté les joueurs au lieu d'écouter Arrigo Sacchi? Et si Bilbao aurait fait pareil après les débuts peu convaincant du Loco Bielsa? Aujourd'hui les basques est l'équipe qui pratique le plus beau jeu en Espagne après les blaugranas. Le Real Madrid ne s'est jamais permis de faire un projet à long terme en virant tout ce qu'ils engageaient. Villas-Boas, pourrait peut-être réussir à Chelsea s'il le temps lui serait accordé, mais on veut les résultats immédiatement. Klopp aurait-il réussi à monter une belle équipe de Dortmund si le board lui aurait imposer un compte à rebours. Je pense également encore une fois à Renard qu'on a laissé travailler tranquille depuis presque 2008, certes la pression zambienne et madrilène n'est pas la même, mais c'est pour dire que le temps peut apporter des résultats vraiment phénoménal!

Enfin, la continuité! Plusieurs personnes lors des débats dans les cafés, à l'école etc aiment dire cette fameuse phrase ''Ouais Guardiola il est bon, mais moi je veux qu'il part ailleurs pour prouver qu'il peut réussir partout comme l'a fait Mourinho!!!''. C'est vrai Mourinho a réussit partout où il est passer et c'est un bon coach je l'admet. Mais moi j'aime retourner cette analyse à 2 balles et leur poser la question suivante : ''Qu'est-ce qui est le plus dur, arriver au sommet ou y rester?''. La majorité des gens diront c'est y rester qui est le plus difficile...et je suis d'accord avec vous. Maintenant est-ce que Guardiola est parvenu au sommet? OUI. Est-ce que Guardiola est resté au sommet? Très certainement. Mourinho (car c'est souvent avec lui qu'on compare notre philosophe) est-il arrivé au sommet? La réponse est affirmatif. Mourinho est-il resté au Sommet. NON. À chaque fois qu'il parvient au sommet, il ne remet pas son titre en jeu, il bouge pour d'autres défis, à la conquête de d'autres terres. J'aimerais le voir remporté quelque chose de big et rester dans le club et défendre son titre et le remporter encore!!! Et rester encore une autre année et le remporter ENCORE UNE AUTRE FOIS! De plus, des entraîneurs comme Sacchi ont réussi qu'avec le Milan et pourtant il est considerer comme l'un des meilleurs coachs de tout les temps.

Je n'ai pas mis dans les critères la philosophie de jeu. Car comme T-S, il n'y a pas qu'une seule est unique vision dans se sport (même si on s'entend que le jeu à la barcelonaise c'est comme une belle FEMME de 5p9 avec des mensurations presque parfaite, un cul bien bombé etc. Mais cela ne nous empêche pas des fois de vouloir ''se taper'' une femme avec plus de rondeur, ou un rouquine ou je ne sais quoi :happy: ). Donc ce n'est pas parce que Trapattoni ou Helenio Herrera ont opté pour le catenaccio qu'ils sont moins bon que Zdenek Zeman qui ne jure que par le jeu offensif. Voir l'Irlande tenir tête à la France pour les qualif de la CM 2010 c'était beau! Voir le jeu de l'Inter de Herrera dans les années 60 c'était magique! Voir l'Inter de Mourinho être bien campé dans leur zone et tactiquement irréprochable face au grand barça c'était très fort également. Faut savoir reconnaître les autres ''écoles de pensée'' aussi.

Donc voilà, j'apporterai d'autres idées au fur et a mesure que le débat avancera (et il doit continuer!).
Image
Avatar de l’utilisateur
mehidoo
Ballon d'Or
 
Messages: 5143
Inscription: Jeu 27 Décembre 2007 22:53
Localisation: Les plaines d'Hyrule



Re: Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Messagepar le Manchego le Ven 17 Février 2012 07:18

mehidoo a écrit:Je n'ai pas mis dans les critères la philosophie de jeu. Car comme T-S, il n'y a pas qu'une seule est unique vision dans se sport (même si on s'entend que le jeu à la barcelonaise c'est comme une belle FEMME de 5p9 avec des mensurations presque parfaite, un cul bien bombé etc. Mais cela ne nous empêche pas des fois de vouloir ''se taper'' une femme avec plus de rondeur, ou un rouquine ou je ne sais quoi :happy: ). Donc ce n'est pas parce que Trapattoni ou Helenio Herrera ont opté pour le catenaccio qu'ils sont moins bon que Zdenek Zeman qui ne jure que par le jeu offensif. Voir l'Irlande tenir tête à la France pour les qualif de la CM 2010 c'était beau! Voir le jeu de l'Inter de Herrera dans les années 60 c'était magique! Voir l'Inter de Mourinho être bien campé dans leur zone et tactiquement irréprochable face au grand barça c'était très fort également. Faut savoir reconnaître les autres ''écoles de pensée'' aussi.

Chacun avec sa vision du foot, mais on peut quand meme louer ces coachs qui arrivent a poser leur empreinte dans les équipes ou ils passent.
Pour Guardiola on va attendre, mais un mec comme Bielsa pour ce qu'il arrive a realiser avec Bilbao, ce qu'il a fait dans ses équipes precedentes (meme s'il a pas un gros palmares), de la meme maniere, lorsqu'on parle de la rigueur defensive "legendaire" des equipes de Capello (La Roma fut un peu l'exception de la regle car elle fut une equipe plutot tournee vers l'offensive), Arsene avec Arsenal..Donc oui on peut prendre cela comme critere mais laisser chacun avec ses gouts, (c'est plutot le beau jeu qui n'est pas une regle absolue; Nuance..Ex: Barcelone la pratique avec un jeu de passe huilee et court avec une grosse possession , Tottenham avec un jeu rapide et directe ...le Bresil aussi était spectaculaire...On peut aussi citer les equipes de legende, chacun y va avec sa preference).
--
C'est tout le contraire de L'Adaptabilité que j'ai évoqué dans mon dernier post et rares sont ceux qui réussissent a avoir des résultats avec une même philosophie de jeu (Surtout ceux qui pronent un jeu offensif). L’écrasante majorité s'adapte a l'adversaire.
A.W a reussi un travail magnifique avec Arsenal en imposant des ses premieres annees son style de jeu, mais les resultats apres 16 ans sont plus que mitigés.. Bielsa est extraordinaire, mais son palmeres n'est pas riche pour autant. (C'est les deux seuls exemples qui me viennent a l'esprit).
"On repond aux imbec.. par le silence..!!"
Avatar de l’utilisateur
le Manchego
Nouvelle Recrue
 
Messages: 301
Inscription: Mer 9 Juin 2010 21:13
Localisation: Montreal



Re: Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Messagepar mehidoo le Ven 17 Février 2012 09:39

Pourquoi je n'ai pas voulu traiter de la philosophie, c'est parce que c'est quelque chose qui varie selon les goûts des gens. Certes il faut louer et mettre en avant ceux qui on réussi à poser leur empreinte. Sur ce point je te suis complètement. Moi personnellement, un coach qui a une vision du foot très offensive, qui veut créer du spectacle, proposer du jogo bonito, qui tente de créer quelque chose de nouveau, de dépasser les limites, d'être innovateur quoi, a beaucoup plus de mérite dans ma conception du football c'est certain! Des mecs comme Sacchi, Michels, Guardiola, Cruyff et compagnie sont des innovateurs, ils essaye de repousser les limites du jeu et je les préfère aux Capello et autre Mourinho de ce monde. Mais la question que T-S nous pose est la suivante : Qu'est-ce qu'un bon coach? Donc un coach qui a une philosophie de jeu que je ne prône pas ou qui ne m'attire pas (ex Mourinho) peut-il être considerer comme un bon entraîneur? Un mec comme Trapattoni qui n'a pas le même style de jeu tourné vers l'offensif que Cruyff ou qui n'a peut-être pas poussé les limites du foot comme Sacchi, peut-il être considérer comme un bon coach? Un Mourinho qui est efficace, mais pas innovateur comme Guardiola, peut-il être considéré comme un bon coach? Ma réponse est OUI. C'est pour ça je n'ai pas voulu m'attarder sur l'aspect ''philosophie du jeu''. Peu importe, que tu sois tourner vers l'attaque, vers la possession du ballon, vers le jeu physique ou vers le jeu défensif, si tu as les autres critères que nous avons soulevé alors oui tu es un bon coach. :v:
Dernière édition par mehidoo le Ven 17 Février 2012 09:43, édité 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
mehidoo
Ballon d'Or
 
Messages: 5143
Inscription: Jeu 27 Décembre 2007 22:53
Localisation: Les plaines d'Hyrule



Re: Qu'est-ce qu'un bon entraineur ?

Messagepar Les Corts le Ven 17 Février 2012 09:42

Tele-Santana a écrit:Pour Benitez, je suis moins d'accord avec toi Inho. La finale, est dans la lignée de tous les coups favorables dont il a pu bénéficier durant cette compétition. Et je pense notamment à la chance énorme qu'il a eu contre Chelsea en demie aller, où les blues ont dominés de A à Z, sans trouver l'ouverture. Ensuite le retour, avec le but "fantôme" de Luis Garcia, que Gallas sauve et pourtant... Et la finale, il y a quoi ? 6 minutes je crois ? 6 minutes où l'on dépasse le football, on tombe dans l'irréelle, 3 faits de jeu, 3 buts, et puis plus rien.
Pour moi ça sera toujours le Milan qui a perdu cette finale, et pas Liverpool qui a gagné, si tu vois ce que je veux dire.


Le coach milanais de l'époque a reconnu qu'il avait été surpris par les changements de Benitez. Il s'attendait à voir des attaquant en plus mais non, c'est le milieu qui s'est renforcé. Carlo a expliqué que l'espagnol l'avait désarçonné, que cette défaite n'est pas due à un simple craquage mais plus à un manque de réaction de sa part.
Même si effectivement il n'y a que quelques minutes où ce match sort du foot pour devenir quelque chose de plus grand encore, ce souffle vient du travail du coach qui a su relancer ses joueurs alors que tout indiqué la grosse fessée déculottée.
Ses hommes ont cru en lui, et lui croyant en eux, ils ont cru en leur force. :disguise2:
Au delà de la simple confiance, il leur a fait pousser des ailes.
Image
Avatar de l’utilisateur
Les Corts
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2646
Inscription: Sam 21 Octobre 2006 10:12
Localisation: Dans l'enfer de la paternité



Suivante

Retourner vers Débats

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité