Mangas

Ici vous pourrez parler de tout et de rien avec les autres membres.

Re: Mangas

Messagepar A.Sánchez le Mer 21 Février 2018 02:33

Dossier : Dragon Ball – Sexiste ? Violent ? Raciste ? Doit-on remettre en question le manga culte d’Akira Toriyama ?

Réponse de 50 minutes du Chef : https://www.youtube.com/watch?v=kUG57sHId8g

Mon envie ici c'est de rebondir sur cette tendance à vouloir politiser toutes les séries avec une vision progressiste. Ils avaient déjà commencé avec Friends j'ai vu ça y a quelques temps.

J'ai la flemme de synthétiser de peur de perdre en consistance en voulant éviter la paraphrase, donc si ça vous intéresse lisez l'article et si vous avez du bon sens les propos du Chef ne feront que vous brossez dans le sens du poil. Néanmoins il sait très bien comment une histoire se raconte, tous les ressorts narratifs et tout le tralala il s'y connait et du coup c'est toujours bien d'avoir un avis plus éclairé sur la question à ce niveau là, ce qu'il dit est peut être voire surement banal quand on est autre chose qu'un SJW mais y a certains points où l'on peut être emmené à voir plus loin, par exemple j'avais pas fait gaffe à tous les procédés malhonnête de cet article :
-Yamcha est également un cliché sexiste de l'homme si on poursuit le délire jusqu'au bout
-on omet la présence de certains personnages féminins qui peuvent constituer un contre-exemple à cet article, à savoir Videl ou Chi-Chi, qui nous est présenté dans l'article pour cette dernière comme étant un personnage agaçant pour le lecteur de part son comportement totalitaire alors qu'elle a peut être les réactions les plus sensées du manga

De plus, la personne qui a rédigé l'article est hypocrite, dans le passage où elle parle du sexisme elle décrit bien Bulma comme étant "la tête qui fera avancer les gros balourds bodybuildés dont elle s’entourera". A un moment je me pose de réelles questions : alors tout d'abord je précise je m'en tape de la personne qui a écrit l'article d'ailleurs j'ai même pas lu son nom, mais comment peut-on être aussi malhonnête ? Car je vous le dis comme je le perçois, il ne s'agit plus de faire avancer un débat car on prend les seuls éléments qui peuvent servir notre cause, on fait exprès de les aborder d'un angle où on pourra les exploiter et on écrit un article pour flatter la tendance. Mais c'est quoi l'intérêt de se travestir comme ça ? Se faire bien voir ? Attirer la sympathie de la gente féminine dans le but de décalotter son prépuce avec autre chose que ses doigts à cause d'un physique disgracieux ? Je divague, mais pour mon équilibre j'en avais besoin.

En fait ce que je crois, c'est que certaines personnes pour se croire intéressantes rédigent ce genre d'article pour s'auto-persuader d'une forme d'intelligence chez eux, c'est toujours classe de dire "j'écris des articles", quand j'avais fait le mien sur les coups francs de Messi fin 2015 je crois j'étais content parce que j'avais écrit des trucs qui faisaient de moi pour quelqu'un d'un peu trop con un érudit : je parlais de mécanique des fluides et de Théorème de Bernoulli. :ptdr:
Du coup ça flatte l'égo, mais je suis resté lucide : c'était à la portée du premier quidam qui avait envie d'en parler (au passage j'avais juste pompé un article de Sport en rajoutant certaines parties traitant de la mécanique des fluides).

Ici, j'ai l'impression que ce sont des gens qui s'y croient vraiment, mais par manque de matière grise croient qu'en employant un vocabulaire soutenu vont duper des gens qui prennent un minimum de recul et qui comprennent qu'une œuvre on ne l'a regarde pas sous cet angle là.
Et ça, c'est une thématique que l'on retrouve sous plusieurs formes, comme les récentes vidéos que l'on a eu de la part de certaines personnes mal intentionnées qui voulaient faire de chaque homme ayant déjà demandé le # d'une nana un harceleur assumé.

C'est un constat global du coup, on pourrait même déplacer le message sur un topic plus approprié si nécessaire mais quelle est la volonté derrière ? Parfois j'ai la conviction que le message initial est une couverture, c'est peut être une impression renforcée par le fait qu'on remarque souvent davantage les 2-3 qui aboient plutôt que les 1000 qui se taisent.

C'est vraiment une tendance qui me pète les burnes parce qu'initialement c'était un pet de mouche mais c'est devenu une affaire sociétale, faut pas croire que j'ai décidé de ch*** à la gueule de ces connards à cause de cet article posté sur un site pas vraiment connu. (je présume)
C'est le phénomène qui me consterne le plus actuellement, du coup ce que vous avez à dire est susceptible de m'intéresser.
Image
Avatar de l’utilisateur
A.Sánchez
Réserve
 
Messages: 9056
Inscription: Sam 30 Juillet 2011 15:32
Localisation: A l'école des Tortues



Re: Mangas

Messagepar Kampberg le Mer 21 Février 2018 16:29

Très bon post Sanchy et je te rejoins totalement, pas encore vu la vidéo du Chef donc j'y répondrais plus tard mais je voudrais revenir sur une autre polémique ou le Chef avait aussi fait un vidéo.

Il s'agit du chef d'oeuvre "The Killing Joke" d'Alan Moore, un des meilleurs comics que j'ai pu lire, absolument brillant, notamment au niveau des thèmes abordés, de la manière dont ils sont abordés et des dialogues géniaux. Pour faire très simple, on a une des origin story du Joker, ce dernier dans ce comics tente de montrer qu’il suffit d’une seule horrible journée pour sombrer dans la folie. Dans ce comics, il très fortement suggéré que la fille de Gordon se fait violer par le Joker et ses sbires. Cette scène a fait polémique à l’époque et encore plus aujourd’hui, je vous le donne dans le mille, une femme qui n’est pas maîtresse de sa sexualité, violée, etc.

Du coup, quand la Warner a voulue adapter ce comics en film d’animation, ils ont rajouté toute une histoire sur batgirl/fille de Gordon en tentant de la montrer badass, et en rajoutant même une scène ou elle se tape Batman en position amazone histoire de montrer qu’elle est maîtresse de sa sexualité. Sauf que du coup, ce chef d’oeuvre est complètement détruit par cette première partie, ça n’a absolument aucun sens, la relation Batman/Batgirl est une relation basique maître/élève, il n’y a jamais eu d’histoire de sexe entre eux… Cela détruit tout le propos de l’oeuvre. On a donc assisté ici à une boîte qui s’auto-censure histoire de ne pas froisser les « féministes », j’utilise les guillemets, car être féministe ne devrait pas t’empêcher d’avoir un minimum de bon sens et de culture.

Les gens sont en général stupide, nous le sommes tous, mais certains atteignent des degré de c*******… Il faut TOUJOURS remettre quelque chose dans son contexte bordel, ici c’est une fiction, une p**** de fiction, ça ne reflète en rien une réalité quelconque, et c’est le cas pour toutes les œuvres. Les femmes qui se révoltent de la musique « Sale pute » d’Orelsan sont débiles, il le disait lui même, c’est juste une fiction d’un mec bourré qui écrit un mail d’insulte à la fille qui l’a trompé, rien de plus. Le mec, ça fait 10 ans qu’on lui casse les couilles avec cette histoire, j’ai encore vu des gens se scandaliser parce qu’il avait gagné je sais pas quoi aux victoires de la musique, alors qu’il serait soit disant le diable en personne, misogyne et j’en passe. Un autre qui a souvent eu des problèmes, c’est Damien Saez, sa pochette d’Album avait été censurée car soit disant dégradante pour la femme (une femme nue dans un cadi), elles n’ont visiblement pas compris que c’était tout l’inverse et qu’il dénonçait au contraire à travers cette photo les déboires de notre société de consommation qui voit la femme comme un vulgaire produit. Oui, les gens sont cons à ce point là.

Moi ça me rend dingue perso de lire des tas de polémiques de m****, notamment celle sur Friends aussi qui est tout aussi conne. Il y a eu un autre petit scandale dans le monde de Youtube. Un mec fait des vidéos de bouffe, avec des recettes atypiques et présentée de manière totalement décalée puisque la chaîne se nomme French Food porn. Bref, dans sa dernière vidéo, tu as une scène de tribunal de fin ou lui et plusieurs youtubeur connus s’extasient devant l’entrée d’un trans, la personne est montrée sous un visage ultra positif et la scène montre la sexualité libérée du personnage principal, c’est tout, y’a rien d’autre. Le mec et les autres youtubeurs présents se sont fait défoncer sur internet car ils montreraient soit disant une mauvaise image des trans, c’est d’une c******* p****… Ils ont réfléchis au fait que quelque soit la personne que tu aurais pris (une femme, un gay, autre), les gens auraient pu trouver à gueuler.

Si tu veux gueuler de toute façon, tu trouvera toujours un moyen, mais cette auto-censure qu’on s’impose peu à peu fait flipper, ça me rappel énormément 1984 d’Orson Welles sur bien des points, sauf qu’ici c’est la population qui se censure, n’importe quoi.
"Behind every kick of the ball there has to be a thought." Dennis Bergkamp

Image
Avatar de l’utilisateur
Kampberg
Remplaçant
 
Messages: 3818
Inscription: Jeu 16 Avril 2015 02:38



Re: Mangas

Messagepar A.Sánchez le Mer 21 Février 2018 17:48

George Orwell pour 1984, j'viens de le lire. C'est comme si dans l’œuvre c'était la population qui s'imposait le novlangue pour s'éviter de commettre le crime de la pensée. Ils font du procès d'intention en permanence tout en oubliant volontairement ou non de faire un travail de fond chez eux qui les aiderait à y voir plus clair.

Récemment on a eu droit au "black face" de Griezmann ou "l'appropriation culturelle" de Kardashian pour avoir osé faire des tresses alors qu'elle est pas noire. (alors qu'on peut contre argumenter en disant qu'elle peut éventuellement le faire pour rendre hommage à la culture de son mari)
On juge, tout le temps, tout le monde, les erreurs sont figées et les étiquettes sont collées. Par contre si j'ai le malheur d'appartenir à une minorité quelconque n'ose même pas me retourner la pareille car sinon cela voudrait dire que tu es [insérer préfixe désignant un groupe de personne]phobe, et la pression médiatique fera que, si t'es un personnalité publique, tu seras forcer de reconnaitre des torts qui ne sont même pas les tiens.

On s'autoflagelle pour des broutilles, de plus y a une concurrence sur le marché de la souffrance pour savoir quel peuple a plus morflé que l'autre alors que parmi ces révoltés en cartons ils sont beaucoup à avoir une vie dont leurs ancêtres n'auraient même pas osé rêver, en gros c'est pas moi qu'ait souffert mais je râle comme si c'était le cas. Par contre, ce qui est sûr c'est que c'est toujours la même cible qui revient, il est occidental, blanc, "cisgenre", et homme (ou comprenez : est né avec les chromosomes XY). En gros tout le monde doit trinquer, les opprimés auto-proclamés tiennent souvent des propos qu'ils ne sont pas capable d'assumer (ou alors même pas dans la capacité physique de les tenir), ils ciblent des personnes qui n'ont rien à se reprocher parce qu'ils veulent extérioriser leur malêtre mais en faisant ça ils apportent plus de maux que biens. Ce genre de c******* ça donne envie de faire de la sociologie, car tu seras sur qu'il y aura toujours des cas à étudier avec ces tarés.

C'est surement trop simpliste le raisonnement que je tiens, comme tu dis on est tous stupide à divers degrés et y a beaucoup de paramètres que j'ignore encore surement mais actuellement je vois pas où ils veulent en venir, comme dirait Winston je sais comment mais pas pourquoi.

Pour en revenir à l'article, le Chef avait aussi souligné un autre point que j'ai oublié de souligner et qu'est assez marrant : la personne en charge du dossier joue au Jean Progrès mais rate des choses qui iraient contre son propos (en plus de Yamcha, Videl, Chi-Chi). Piccolo, c'est un être de genre non-binaire (pour reprendre les termes en vigueur) qui est vert, porte un turban (appartenance à une minorité) et qui a réussit à "élever" un enfant tout seul, il lui a littéralement donné une éducation qui pulvérise celle de ses parents, ce qui est pas trop dur quand ton père est le mec le plus irresponsable de l'univers, c'est vrai.
Certes il l'a élevé comme un gros bourrin mais nul doute qu'après l'avoir endurcit il aurait pu le faire évoluer intellectuellement, car Piccolo c'est quand même celui qui est dépeint comme étant le plus intellectuel, le plus sage. Si ça c'est pas un message qui flatte l'intérêt des progressistes jusqu'au-boutistes je sais pas ce qui leur faut, surtout venant d'une œuvre qui a 30 ans, soit une époque quasi moyenâgeuse de leur point de vue, ils peuvent au moins saluer cet avant-gardisme.

Mais comme d'hab, on ne voit que ce que l'on veut voir, et surtout on s'arrange à présenter les faits d'une façon totalement erronée mais bien orientée pour s'arranger à obtenir l'approbation des lecteurs, exemple : "Chantage à deux enfants pour qu’ils aillent lui trouver une adolescente, afin qu’il assouvisse ses pulsions sexuelles… Faites-vous votre idée", en parlant de Tortue Géniale qui demande à Krillin et Goku de lui trouver quelqu'un pour se rincer l’œil (Lunch) pour accepter de les prendre en charge. C'est le genre de commentaire qui dévoile quand même la volonté de l'auteur, qui est malhonnête.

Bon, en retournant sur l'article pour extraire la citation j'ai pu constaté que l'auteur à édité son article pour faire son mea culpa suite à la vidéo du Chef. C'est louable de sa part d'admettre ses torts, car contrairement à certaines tête de gondoles du progressisme il/elle avoue s'être trompé sur le point de vue qu'il a adopté. Mais c'est dommage d'avoir été prit par ce courant, d'autant plus que dans son erratum il/elle explique que la volonté de base c'est d'analyser si les points qu'ils traitent dans son article aurait été accepté en 2018 par la société. Quand on voit l'énorme succès des mangas qui n'arrête pas de croitre dans le monde, le nombre de manga qui sortent chaque année, avec dans le lot certains qui sont très spéciaux, comment peut-on douter de ce fait ? Je sais pas dans Naruto et One Piece on retrouve des mecs comme Jiraya et Sanji, des nana comme Sakura qui sont des mauvaises caricatures de la femme soumise qui sert à rien, ou alors des Nami et Nico Robin pour OP qui ont vu leur poitrine explosé après Marineford, pour une volonté de faire du fan-service même pas dissimulée en plus. En gros ils exploitent le corps des femmes pour faire bander les puceaux donc DB est en sécurité sur cet aspect.

Sérieux même prit en dehors de son contexte j'suis sur que Dragon Ball ferait partie des mangas les moins ciblés par la critique en 2018.
Image
Avatar de l’utilisateur
A.Sánchez
Réserve
 
Messages: 9056
Inscription: Sam 30 Juillet 2011 15:32
Localisation: A l'école des Tortues



Re: Mangas

Messagepar Wedge le Mer 21 Février 2018 20:52

Bonne analyse Sánchez. On va essayer de te montrer le chemin vers le fond du terrier du lapin blanc, maintenant.
:siffler:

A. Sànchez a écrit:En fait ce que je crois, c'est que certaines personnes pour se croire intéressantes rédigent ce genre d'article pour s'auto-persuader d'une forme d'intelligence chez eux

Ce n'est pas ça, il ne s'agit pas de frime, la frime n'est qu'un à-côté. Ce phénomène est idéologique. Il s'agit d'une idéologie, c'est-à-dire d'un ensemble d'idées qui forment une vision du monde. Cette idéologie a ses principes conceptuels, son vocabulaire, ses relais (intellectuels, financiers, médiatiques), et ses adhérents. Une idéologie est souvent exclusive : elle ne peut pas co-exister avec les autres idéologies. Corollaire : l'idéologie s’accommode mal de la réalité, elle est toujours prise en défaut par le réel, qui est par trop complexe, mais les idéologues n'en ont cure : les faits "gênants" sont écartés sans vergogne.

L'idéologie qui te chagrine porte un nom ; elle s'apparente à ce qu'on pourrait appeler le marxisme culturel. D'abord, qu'est-ce que le marxisme ? Une vision économique du monde, qui définit la lutte des classes comme le moteur de l'Histoire. Ainsi pour Karl Marx, l'Histoire se réduit à l'affrontement entre les classes sociales : le noble contre le bourgeois, le bourgeois contre le noble, le prolétaire contre le clerc, le clerc contre le bourgeois, et ainsi de suite. On voit à travers cette notion de classe que Marx découpe le champ humain en structures, et qu'il définit le monde exclusivement comme l'affrontement entre ces structures. Il en découle que si tu appartiens à une structure, tu te conduiras comme la structure exige que tu te conduises : c'est ce qu'on appelle l'aliénation.

Celui qui est aliéné, non seulement ne sait pas qu'il appartient à une structure mais, ce qui est plus grave encore, ne sait pas qu'il est peut-être dominé par une structure plus puissante. L'aliénation, processus qui te soumet à ta structure d'appartenance, ne laisse aucune place au libre-arbitre : si tu appartiens à une classe dominée, tu te comporteras nécessairement comme un dominé. Et bien sûr... si tu appartiens à une classe dominante, tu te comporteras comme un dominant, sans nécessairement t'en rendre compte : à travers ton inconscient, ton langage, tes actes, ton art de vivre, ton être en fait, tu ne fais rien d'autre qu'exprimer ta domination de classe. On comprend que pour faire advenir la justice, il faut sauver, à travers une lutte des classes, les aliénés dominés. C'est-à-dire, selon la doctrine économique de Marx : les prolétaires, les pauvres.

Le marxisme culturel reprend à son compte tous ces mécanismes sans exception : idéologie de structures, affrontement entre structures, aliénation, négation du libre-arbitre. La seule différence est que la doctrine n'est plus économique mais culturelle : le prolétaire n'est plus celui qui est dominé économiquement, il est devenu celui qui est dominé... culturellement. Nous y voilà. L'immigré. Le noir. Le migrant. Le gay. La femme. Et ainsi de suite. Les variations sont infinies, car, dans une perspective "post-moderne", la science et la religion n'ont plus cours : c'est l'individu qui se définit lui-même dans son essence, et donc les identités sont illimitées. Et voici les trans-genres. Les non-binaires. Les trans-raciaux. Les poneys refoulés.

La grille de lecture est marxiste, nous avons donc nos dominés : les minorités culturelles, quelles qu'elles soient. Et nous avons nos dominants (à abattre) : les hommes blancs. CQFD.

A.Sánchez a écrit:par contre, ce qui est sûr c'est que c'est toujours la même cible qui revient, il est occidental, blanc, "cisgenre", et homme (ou comprenez : est né avec les chromosomes XY)
Our way is the old way.

http://fcbclan.tumblr.com/
La vie du clan en BD.
Avatar de l’utilisateur
Wedge
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4549
Inscription: Mar 21 Décembre 2010 22:56
Localisation: La planète Namek



Re: Mangas

Messagepar Momo le Mer 21 Février 2018 21:03

Wedge tu as oublié les vegans. :man:
Image
Avatar de l’utilisateur
Momo
Titulaire
 
Messages: 11345
Inscription: Mar 29 Mars 2011 00:35



Re: Mangas

Messagepar Wedge le Mer 21 Février 2018 21:04

Momo a écrit:Wedge tu as oublié les vegans. :man:

p**** de vegans.
Our way is the old way.

http://fcbclan.tumblr.com/
La vie du clan en BD.
Avatar de l’utilisateur
Wedge
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4549
Inscription: Mar 21 Décembre 2010 22:56
Localisation: La planète Namek



Re: Mangas

Messagepar elmagio le Ven 2 Mars 2018 23:26

J'viens de terminer la saison 1 de Made in Abyss, vraiment bien fait cet anime. Un des meilleurs de l'année passée sans aucun doute.

J'avais pas regardé à l'époque parce que les personnages avaient l'air d'avoir un design "chibi" ce qui m'avait fait penser que c'était un truc pour enfant ou une comédie pourrave, mais après plusieurs recommendations et vu comme le truc a été plébiscité, j'ai décidé de tenter le truc. Et je regrette pas.

L'anime a un rythme relativement lent (surtout au début), mais la présentation est exceptionnelle que ce soit pour l'animation ou la bande-son. Il y a aussi pas mal de world-building, et c'est un des gros point fort de l'anime car c'est probablement un des univers "fantasy" les plus réussis que j'ai vu chez les Jap'. Magique mais sombre et plein de mystères intrigants.

La saison se termine sur un double-épisode simplement magistral, et je suis déjà impatient de voir la suite. Celle-ci a déjà été annoncée (mais probablement plutôt pour 2019 que 2018), et avec les fondations déjà posées ça risque de donner un truc génial.
Image
Avatar de l’utilisateur
elmagio
Ballon d'Or
 
Messages: 10118
Inscription: Mar 23 Juin 2009 00:14
Localisation: En Un Momento Dado



Re: Mangas

Messagepar Lord Oneill le Dim 25 Mars 2018 16:55

Tellement pas prévisible cette fin de tournoi dans DBS.

Le coup du "restaurez tous les univers", c'est pas comme si on le voyait venir à 50 km. ça fait quoi au bas mot, 50-60 épisodes qui ne servent finalement à rien. Ça me rappelle Twilight et toute la scène de combat qui finalement n'a jamais existé. Vla la référence quoi. :sweatdrop:
(Non j'ai pas maté Twilight de mon plein gré)

Marrant aussi que le compte à rebours a totalement disparu du combat final. C'est pas comme si ils étaient à 4 puis à 3 contre 1 avec 2 minutes restantes et qu'il suffisait juste d'attendre le game over. Heureusement qu'avant le tournoi on nous vendait qu'il ne faudrait pas compter que sur la force et que la stratégie serait importante. Et au passage le records des 5 minutes avant l'explosion de Namek est pulvérisé.

Jiren le mec a eut 200 fois l'occasion de finir le tournoi en 3 secondes tellement il était au dessus du lot, mais non il préfère frimer et attendre tranquillement que Goku power up suffisamment pour le mettre en difficulté. C'est pas comme si tout son univers était sur le point de disparaître. Au final il n'a sorti personne à par Hit, bravo champion !

Y'a du y avoir 312 power up sortis de nulle part dans ce tournoi, pratique quand on a des scénaristes à ch***.

Bon malgré tous les défauts faut quand même reconnaître qu'à partir du moment ou les persos de m**** genre Ribrianne ont jarté et qu'il ne restait que les univers 7 et 11, c'est devenu beaucoup plus regardable. On partait de très loin faut dire aussi, mais c'était assez prenant. Le final avec tous les combattants qui n'ont presque plus de force rappelle un peu la fin du combat contre Vegeta sur terre, en 100X moins bien évidemment. C'est juste pas normal que C17 avec son énergie illimitée n'ait pas émergé facilement.

DBS c'est fini pour le moment, tant mieux, vaut mieux arrêter le massacre...
Image
Avatar de l’utilisateur
Lord Oneill
Nouvelle Recrue
 
Messages: 1532
Inscription: Ven 1 Février 2013 13:37
Localisation: Belgique



Re: Mangas

Messagepar barça4life le Dim 25 Mars 2018 19:11

Lord Oneill a écrit:Tellement pas prévisible cette fin de tournoi dans DBS.

Le coup du "restaurez tous les univers", c'est pas comme si on le voyait venir à 50 km. ça fait quoi au bas mot, 50-60 épisodes qui ne servent finalement à rien. Ça me rappelle Twilight et toute la scène de combat qui finalement n'a jamais existé. Vla la référence quoi. :sweatdrop:
(Non j'ai pas maté Twilight de mon plein gré)

Marrant aussi que le compte à rebours a totalement disparu du combat final. C'est pas comme si ils étaient à 4 puis à 3 contre 1 avec 2 minutes restantes et qu'il suffisait juste d'attendre le game over. Heureusement qu'avant le tournoi on nous vendait qu'il ne faudrait pas compter que sur la force et que la stratégie serait importante. Et au passage le records des 5 minutes avant l'explosion de Namek est pulvérisé.

Jiren le mec a eut 200 fois l'occasion de finir le tournoi en 3 secondes tellement il était au dessus du lot, mais non il préfère frimer et attendre tranquillement que Goku power up suffisamment pour le mettre en difficulté. C'est pas comme si tout son univers était sur le point de disparaître. Au final il n'a sorti personne à par Hit, bravo champion !

Y'a du y avoir 312 power up sortis de nulle part dans ce tournoi, pratique quand on a des scénaristes à ch***.

Bon malgré tous les défauts faut quand même reconnaître qu'à partir du moment ou les persos de m**** genre Ribrianne ont jarté et qu'il ne restait que les univers 7 et 11, c'est devenu beaucoup plus regardable. On partait de très loin faut dire aussi, mais c'était assez prenant. Le final avec tous les combattants qui n'ont presque plus de force rappelle un peu la fin du combat contre Vegeta sur terre, en 100X moins bien évidemment. C'est juste pas normal que C17 avec son énergie illimitée n'ait pas émergé facilement.

DBS c'est fini pour le moment, tant mieux, vaut mieux arrêter le massacre...

p**** cet arc mon dieu... :ptdr: :ptdr: :ptdr:
Image

"La femme est à l'image de son organe génital : c'est un espace vide centré sur soi" Marko
Avatar de l’utilisateur
barça4life
Titulaire
 
Messages: 5435
Inscription: Jeu 26 Novembre 2009 21:50
Localisation: Chez la mère à ElAmbidextro



Re: Mangas

Messagepar mehidoo le Mer 11 Avril 2018 19:09

Quelqu'un a jeté un coup d'oeil au reboot de Captain Tsubasa ?
Image
Avatar de l’utilisateur
mehidoo
Ballon d'Or
 
Messages: 5143
Inscription: Jeu 27 Décembre 2007 22:53
Localisation: Les plaines d'Hyrule



PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Cyber Café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités