Cinéma, le septième art

Ici vous pourrez parler de tout et de rien avec les autres membres.

Re: Cinéma, le septième art

Messagepar haraldite le Lun 19 Août 2019 14:10

Alors ce 9 ème QT ?
Image

" Je vole car cela libère mon esprit de la tyrannie des choses insignifiantes "

Saint-Exupéry
Avatar de l’utilisateur
haraldite
International
 
Messages: 3520
Inscription: Ven 21 Décembre 2007 07:03
Localisation: FL012



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar Superpaf le Dim 25 Août 2019 14:20

Image
Avatar de l’utilisateur
Superpaf
Pieds carrés
 
Messages: 1415
Inscription: Lun 23 Novembre 2009 14:20



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar Wedge le Mar 27 Août 2019 21:07

haraldite a écrit:Alors ce 9 ème QT ?

Nul.
Our way is the old way.

http://fcbclan.tumblr.com/
La vie du clan en BD.
Avatar de l’utilisateur
Wedge
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4801
Inscription: Mar 21 Décembre 2010 22:56
Localisation: La planète Namek



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar Witt le Mar 27 Août 2019 23:29

Je suis un client facile et pourtant le teaser de l'épisode 9 de SW est daubesque.

Déjà que les épisodes 7 et 8 étaient nazes...
Avatar de l’utilisateur
Witt
International
 
Messages: 3208
Inscription: Sam 16 Avril 2011 05:52



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar fooooox le Mar 27 Août 2019 23:34

Wedge a écrit:
haraldite a écrit:Alors ce 9 ème QT ?

Nul.

Nul c'est un grand mot je trouve, mais disons qu'il applique sa recette et que c'est sans surprise et donc un peu fade.

Après il a toujours une gestion du rythme assez incroyable qui fait que le film se regarde facilement malgré sa durée conséquente. Et Brad Pitt crève l'écran je trouve, il porte le film.
Image
Avatar de l’utilisateur
fooooox
International
 
Messages: 4679
Inscription: Sam 22 Octobre 2011 19:17
Localisation: Dimension C-137



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar Wedge le Mer 28 Août 2019 18:36

C'est vrai mais est-ce bon signe quand l'acteur est le seul intérêt du film ? Sans ce mâle alpha qui pue la classe pour dominer les événements, y a rien. Ce qui fait le sel d'un Tarantino est absent : réalisation très classique, histoire sans enjeu, dialogues pas à la hauteur, souvent carrément chiants. Cette fresque des sixties n'est pas très réussie, on ne s'y croit pas vraiment. Le portrait de la "famille" est juste plat, aucune tension véritable. Tous les personnages sont quelconques, même Di Caprio peine à convaincre. On a juste envie de s'en f***** en fait, et d'attendre la prochaine scène de Brad Pitt.
Our way is the old way.

http://fcbclan.tumblr.com/
La vie du clan en BD.
Avatar de l’utilisateur
Wedge
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4801
Inscription: Mar 21 Décembre 2010 22:56
Localisation: La planète Namek



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar Vince-Blaugrana le Mer 28 Août 2019 18:45

Pas vu le film, mais j'avais entendu dans un podcast justement que Brad Pitt y était quelconque/monotone.
Image

Les meilleurs buteurs de l'histoire :
4. Ferenc Puskás (Magyarország): 709
6. Cristiano dos Santos Aveiro (Portugal): 698
5. Lionel Messi (Argentina): 695
Avatar de l’utilisateur
Vince-Blaugrana
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 12129
Inscription: Lun 12 Avril 2010 14:41
Localisation: Ballon au pied gauche.



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar Superpaf le Mer 28 Août 2019 19:27

J'ai vu le film. Comme je suis pas un suiveur des films de Tarantino, je ne connaissais rien de ce film. Pas vu de bande annonce. J'avais juste vu l'affiche placardé, avec Di Caprio et Brad Pitt. Un pote m'a invité, j'y suis allé. De Tarantino, j'ai vu Reservoir Dog, Pulp Fiction, et Inglourious Basterds. J'ai adoré les trois.

Je suis pas expert cinéma, mais chaque film que j'ai vu m'a laissé un sentiment, positif ou non.

Celui là, j'ai vu un espèce d'hommage au cinéma d'antan. J'ai l'impression que Tarantino via ce film veut exprimer son amour du cinéma de cette époque des années 60-70. Beaucoup de scènes découpées et mis dans un ordre bizarre. Avec une mise en situation de chaque perso important dans le tournage d'un film. On y voit plein d'hommage. Et une critique sur la difficulté de ce milieu. Di Caprio interprète ce has been qui a du talent mais qui est coincé dans des rôles de m****. Brad Pitt lui, cascadeur fauché doublure de Di Caprio, qui vit dans une roulotte, qui bouffe tout le temps la même chose, mais d'une simplicité et d'une humanité touchante vis à vis des gens qu'il rencontre, et surtout de son ami joué par Di Caprio. Tout ça rattrapé par une certaine réalité, via la vie des deux perso principaux, mais aussi de la Manson Family.

Et comme un peu dans Inglourious Basterds, Tarantino, réinvente l'histoire, positivement, via La Manson Family et Sharon Tate. Pour bien montrer que c'est un film. Et que cela reste un hommage.


Sinon je confirme. La star de ce film, c'est Brad Pitt. Pour moi, il crève l'écran. Son perso plein de gentillesse, de calme, d'humour, mais pouvant se montrer violent avec un finale jouissif.

En gros, j'ai passé un bon moment pour ma part. Et je conseil. Mais c'est sûr, il ne plaira pas à tout le monde. Comme la plupart des films de Tarantino j'ai l'impression. :man:
Image
Avatar de l’utilisateur
Superpaf
Pieds carrés
 
Messages: 1415
Inscription: Lun 23 Novembre 2009 14:20



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar Momo le Mer 4 Septembre 2019 05:33

Barça4life tu l'as déjà vu le film Coréen PARASITE ? Si oui t'en a penser quoi ?

En tout cas il a une note qui frôle la perfection sur allociné ce qui est rare. Je vais allé me mater ça d'ici la fin de la semaine.
Image
Avatar de l’utilisateur
Momo
International
 
Messages: 12015
Inscription: Mar 29 Mars 2011 00:35



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar anabarca le Mer 4 Septembre 2019 10:31

@momo
Tu suis une peu le cinéma japonais ? Kurosawa ?
Ou juste coréen ou un genre en particulier?
Image
Avatar de l’utilisateur
anabarca
Titulaire
 
Messages: 1358
Inscription: Jeu 10 Mai 2007 18:37
Localisation: là-bas



PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Cyber Café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités