Cinéma, le septième art

Ici vous pourrez parler de tout et de rien avec les autres membres.

Re: Cinéma, le septième art

Messagepar alex-kidd le Jeu 28 Février 2019 05:12

Si tu demande oui, mais c'était pas le sujet de base.

Niveau technique c'est propre, rien à dire. Coté acteurs: Di Caprio plus qu'excellent, Margot Robbie file la gaule à n'importe qui capable d'en avoir une,Jonah Hill...(j'y reviendrais)

Sauf que:
Je trouve le film se laisse aller dans certaines facilités autant au niveau du scénario que dans la réalisation. Si le nom de Scorcese (et Di Caprio) n'était écrit en tout gras au début j'aurais pas eu de quoi faire le rapprochement.

C'est le problème avec des Réals avec une histoire derrière, on accepte pas qu'il fasse la même soupe que les autres, et ici elle a un gout de flotte. C'est putassier, c'est plat, c'est gras et ca dégouline de partout, c'est Jordan Hill.

Normal c'est en lien avec le personnage qui représente justement ce monde hors de contrôle? Et ben non, Jack Lamotta n'était pas classe et pourtant Marty l'a mis en lumière comme personne.
Pour ce wolf je vois pas grand chose dans la mise en scène ici qu'un lambda n'aurait pas fait>attirer Di Caprio la dedans.

Pour moi ca tient déjà beaucoup du choix du sujet: C'est la première fois que Scorcese s'attaque à un personnage qu'il n'admire pas. Les grands mafieux avec des codes, le boxeur en proie avec ses démons, le milliardaire excentrique, ou le vieux New York. La il n'a aucune empathie pour ce personnage et n'essaiera jamais de nuancer quoi que ce soit.

Ou sont la grandeur et la décadence ? Dans un rail de coco, cool. 3H de pamphlet sur un beauf mégalo riche à million qui est sensé représenter la haute finance...tellement fin. Si en plus on a le malheur d'avoir vu Wall Street (Oliver Stone) ca devient vite indigeste. Passé la demi-heure de film on a droit à un enchainement de scènes chocs, un gros clip qui s'arrête à 10 minutes de la fin et qui t'annonce: jamais il va payer, c'est le monde qui part en couille, pas lui.



Par contre personne ici pour dire que j'ai oublié Silence en 2016? Passer le Marvel tout le monde s'en branle :disguise2:
Image
"Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
J’emporte malgré vous, et c’est… c’est ?… Mon panache."
Avatar de l’utilisateur
alex-kidd
Licencié
 
Messages: 966
Inscription: Mar 20 Février 2018 19:21



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar Vince-Blaugrana le Jeu 28 Février 2019 05:25

Assez d'accord sur le scénario, mais je trouve la réal d'un haut niveau.

Après pour Irishman, il retrouvera le genre qu'il affectionne le plus et qui a donné deux masterpiece, donc on peut être quand même plutôt confiant.

Silence c'est pas un oublie pour ma part, je l'ai pas vu.
Image

Les meilleurs buteurs de l'histoire :
4. Ferenc Puskás (Magyarország): 709
6. Cristiano dos Santos Aveiro (Portugal): 698
5. Lionel Messi (Argentina): 695
Avatar de l’utilisateur
Vince-Blaugrana
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 12109
Inscription: Lun 12 Avril 2010 14:41
Localisation: Ballon au pied gauche.



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar alex-kidd le Jeu 28 Février 2019 05:51

Vince-Blaugrana a écrit:Assez d'accord sur le scénario, mais je trouve la réal d'un haut niveau.

Après pour Irishman, il retrouvera le genre qu'il affectionne le plus et qui a donné deux masterpiece, donc on peut être quand même plutôt confiant.

Silence c'est pas un oublie pour ma part, je l'ai pas vu.


Ca reste subjectif évidement. Pour Irishman j'en attend pas moins de lui.

En attendant si t'es chronophage/vore je te conseil Boardwalk Empire, surtout les deux premières saisons même s'il n'a pas tout réalisé on retrouve beaucoup de sa papate.

Pour Silence je pense que le film n'a pas marché en salle (au contraire du Wolf qui est son plus gros carton). Le film est dure, sombre, les décors sont froids, faut s'accrocher mais il est intéressant. Beaucoup de choses sur la culture Japonaise du 17ème dans son rapport à l'étranger et un grand Neeson (quand il décidera d’arrêter de faire des m**** celui-la).

Bon du coup je vais mater Green Book.
Image
"Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
J’emporte malgré vous, et c’est… c’est ?… Mon panache."
Avatar de l’utilisateur
alex-kidd
Licencié
 
Messages: 966
Inscription: Mar 20 Février 2018 19:21



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar elmagio le Jeu 28 Février 2019 19:29

J'avais beaucoup aimé The Big Short, et j'avais donc de grosses attentes pour Vice par le même réalisateur et j'avais été déçu par la réception mi-figue mi-pamplemousse que la critique lui avait réservé. Mais j'ai quand même fini par aller le voir car le sujet (Dick Cheney) restait intéressant, et autant le film a clairement de gros défauts (pacing irrégulier, choix peu convaincants dans la réal', ...), je trouve qu'il vaut tout de même nettement le coup pour 3 raisons:

- La très bonne perf' de Bale dans le rôle principal (d'ailleurs il dit s'être inspiré de Satan pour rentrer dans le personnage :pfff: ) et sa transformation vachement convaincante.

- Le coup de projecteur bien mérité sur un des grands sociopathes de notre ère.

- Quand le film rentre vraiment dans le vif du sujet durant le 3ème acte, il y a un segment de 30/35 minutes de très très haute volée qui te fait oublier les portions plus monotones du film.
Image
Avatar de l’utilisateur
elmagio
Ballon d'Or
 
Messages: 10758
Inscription: Mar 23 Juin 2009 00:14
Localisation: En Un Momento Dado



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar kaci le Ven 1 Mars 2019 15:43

Des avis sur la série Sherlock Holmes ?
Avatar de l’utilisateur
kaci
Nouvelle Recrue
 
Messages: 245
Inscription: Dim 29 Mai 2011 19:52



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar Fanfoot95610 le Lun 11 Mars 2019 22:05

Amazon vient de révéler sa dernière carte pour sa série dans l'univers de Tolkien :

https://www.amazon.com/adlp/lotronprime

Alors que toutes les rumeurs se concentraient sur la jeunesse d'Aragorn, sous ses différents noms et au service de différents souverains (Thengel, Ecthelion II, Elrond...), la carte révèle l'ile de Numenor !!

La fuck*** Numenor quoi :v:

Tout est remis en cause, auront-on droit à une série sur le Second Age ? Bcp de sujets intéressants :
- La colonisation de la Terre du Milieu par les Edain et leur guerre (éclaire) contre Sauron
- La chute de l'île ?
- Les deux royaumes en exils (Arnor et Gondor ?

Bref j'ai hâte.
"Je vous aurais suivi mon frère... mon capitaine... mon roi" Boromir parlant à Xavi.
Avatar de l’utilisateur
Fanfoot95610
Réserve
 
Messages: 487
Inscription: Lun 31 Janvier 2011 18:29
Localisation: Ile de France, France



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar barça4life le Lun 11 Mars 2019 22:18

Et m****.. encore un univers gâché.
Image
Avatar de l’utilisateur
barça4life
International
 
Messages: 5794
Inscription: Jeu 26 Novembre 2009 21:50
Localisation: Centre de recherche sur les singes de type Momoides



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar alex-kidd le Lun 11 Mars 2019 23:33

Wedge a écrit:C'est si bon que ça Green Book ?


Alors j'ai maté ca hier et c'est un bon film. Un bon moment à passer. C'est surtout un gros Road Movie historique pour retracer la sale gueule des USA avec son bon vieux racisme institutionnel et populaire et son immigration d'avant guerre (Italienne particulièrement).

Mahershala Ali crève l'écran et confirme qu'il est un vrai acteur sur lequel on peut balancer des $$$. Il peut quasiment tout jouer (même le pape).
J'avais même pas reconnu Vigo Mortensen jusqu'à la fin. Ca paraissait évidant quand son nom est apparu au générique de fin mais je me suis fait avoir. J'étais content de voir un inconnu avec du talent.. :cheers:


Sympa mais comme Billboard ca mérite pas un Oscar. Un bon Road movie, film que je ne reverrai probablement pas si j'ai d'autres choses à voir. On sent quand même la touche Farelly (Dumb et Dumber) dans l'humour, (ici) c'est pas fin mais ils en font pas des caisses ce qui rend le truc très efficace.

Un bon film de Noël pour moi, pas un chef d’œuvre mais bien dans son époque (la bête immonde n'est pas morte :siffler: ).
Image
"Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
J’emporte malgré vous, et c’est… c’est ?… Mon panache."
Avatar de l’utilisateur
alex-kidd
Licencié
 
Messages: 966
Inscription: Mar 20 Février 2018 19:21



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar goodcar le Mer 24 Avril 2019 14:05

Avengers Endgame

Pas le carnage prévu, seuls Tony, Natasha et Thanos décèdent. Et les morts de la fin d'infinity War reviennent sauf ceux d'avant le claquement de doigt (Haindeil, Loki, Vision et Gamorra (remplacé par la Gamorra pré-GOTG)).

Le film offre une bonne conclusion au MCU, tout du moins à l'arc scenaristique commencé il y a 10 moins. Et de grosses émotions sur le passage de l'enterrement de Tony.

Sympa que la quasi totalité des personnages du MCU aient eu droit à leur présence, cameo pour certains.

La présentation du voyage dans le temps est originale par rapport à ce qui a été fait jusqu'à présent.
Et un final digne de la bataille des 5 armées et du Retour du Roi.
Image
Avatar de l’utilisateur
goodcar
International
 
Messages: 6962
Inscription: Ven 8 Septembre 2006 13:38



Re: Cinéma, le septième art

Messagepar elmagio le Mer 24 Avril 2019 14:45

goodcar a écrit:Avengers Endgame

Et de grosses émotions sur le passage de l'enterrement de Tony.


p**** ce "I am Iron Man" m'a détruit, grosse réaction de la salle de ciné à cet instant aussi. Ça fait vraiment bizarre de se dire qu'il n'y aura plus de Tony Stark dans le MCU, ni de Cap' même si il est pas encore clamsé. La fin d'une ère.

Sinon c'est ptêtre parce qu'il était 3 heure du mat' et que c'était au bout d'un marathon Infinity War + Endgame, mais j'ai pas capté comment Steve Rogers fait pour ne pas créer un paradoxe temporel monstrueux en se faisant sa petite vie avec Peggy. Le reste j'ai plus ou moins capté même si le voyage spatio-temporel c'est toujours un peu le bordel, mais ce point-là est chelou j'trouve.

Pour le reste c'était une fin satisfaisante à ces 3 premières phases du MCU, évidemment c'est pas parfait mais les frères Russo s'en sont vraiment bien tirés tout compte fait. Un paquet de moment épiques, de l'émotion, de l'humour, ... Surtout content que le focus soit majoritairement resté sur les Avengers originels. À part pour Thor qui devrait continuer un peu plus longtemps et peut-être à un degré moindre pour Banner, c'était leur dernier baroud d'honneur et ça aurait été chiant qu'ils se fassent voler la vedette par Black Panther ou Cap' Marvel.

Prochaine étape: Spider-Man Far From Home. On peut déjà présager du thème principal, après le décès de Tony, il va logiquement reconsidérer le fait d'être un super-héros, mais pouvoir, responsabilité, ... Ce qui m'intéressera surtout ce sera de voir si il devient un perso central du MCU pour la suite, ça paraîtrait logique de donner à Spidey un rôle important, non seulement parce qu'il est une icône mondiale mais surtout parce qu'il est l'héritier désigné de Tony Stark, mais le fait qu'il "appartient" à Sony au cinéma peut compliquer les choses.

Si ils font ch*** on pourra se replier sur Spider-Verse 2 ce sera pas trop mal non plus. :Jumpy:
Image
Avatar de l’utilisateur
elmagio
Ballon d'Or
 
Messages: 10758
Inscription: Mar 23 Juin 2009 00:14
Localisation: En Un Momento Dado



PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Cyber Café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités