Toi, l'anonyme !

Oui, toi, qui lis sans écrire, viens commenter avec nous la crise sans précédent du Barça ! Apporte un regard nouveau et bouscule cette vieille garde en fin de cycle du forum.

Alors inscris-toi ici, présente-toi , et rejoins les discussions du clan !

~ La Direction

Cinéma, le septième art

Ici vous pourrez parler de tout et de rien avec les autres membres.
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
Messages : 23845
Inscription : mar. 18 novembre 2008 02:52
Localisation : Planète Vegeta

Re: Cinéma, le septième art

Message par Tele-Santana »

Vince-Blaugrana a écrit :
Heureusement cette année y a un film de vieux qui sort. :man:
Sur Netflix, cet automne. Fuck you.
Al Pacino, De Niro, Pesci et Keitel, avec Scorsese, même à 95 ans et sous respiration artificielle, c'est mieux que les 50 dernières pages de ce topic. :ptdr:
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image

Avatar de l’utilisateur
Wedge
Administrateur
Administrateur
Messages : 4180
Inscription : mar. 21 décembre 2010 22:56
Localisation : La planète Namek

Re: Cinéma, le septième art

Message par Wedge »

Oui c'est bien ce que je me disais pour Green Book.

Bon, ben on va faire comme TS et Vince, on va attendre The Irishman.
:man:
Our way is the old way.

http://fcbclan.tumblr.com/
La vie du clan en BD.

Avatar de l’utilisateur
goodcar
Modérateur
Modérateur
Messages : 6514
Inscription : ven. 8 septembre 2006 13:38

Re: Cinéma, le septième art

Message par goodcar »

C'est là que les 11 ans d'attentes et les belles promesses accouchent d'un film digne des moins bons films Marvel. :man:

Avatar de l’utilisateur
ayoubaoui
Ballon d'Or
Messages : 14440
Inscription : mar. 17 septembre 2013 01:00
Localisation : Août 2008

Re: Cinéma, le septième art

Message par ayoubaoui »

Tu rigoles mais c'est exactement ce qui va se passer. :tristesse:
Image

De la chemise à la maison blanche : la victoire sans l'aimer.
Si Messi courait 13km par match, Roberto serait Dani Alves, Rakitic serait Maradona et V******* l'égal d'Arrigo Sacchi.

Avatar de l’utilisateur
alex-kidd
Licencié
Messages : 1165
Inscription : mar. 20 février 2018 19:21

Re: Cinéma, le septième art

Message par alex-kidd »

Tele-Santana a écrit :
Vince-Blaugrana a écrit :
Heureusement cette année y a un film de vieux qui sort. :man:
Sur Netflix, cet automne. Fuck you.
Al Pacino, De Niro, Pesci et Keitel, avec Scorsese, même à 95 ans et sous respiration artificielle, c'est mieux que les 50 dernières pages de ce topic. :ptdr:

Depuis La loi et l'ordre j'aurais tendance à pas m'avancer. Et pour Scorcese ca remonte à 2010 pour Shutter Island..(même si j'ai beaucoup aimé les 2 premières saisons de Boardwalk).

En espérant un chef d’œuvre.
Image
"Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
J’emporte malgré vous, et c’est… c’est ?… Mon panache."

Avatar de l’utilisateur
Vince-Blaugrana
Modérateur
Modérateur
Messages : 12840
Inscription : lun. 12 avril 2010 14:41
Localisation : Ballon au pied gauche.

Re: Cinéma, le septième art

Message par Vince-Blaugrana »

The Wolf of Wall Street était très bon. Et justement, le réalisateur change tout.
Meilleurs buteurs de l'histoire :
2. Cristiano dos Santos Aveiro (Portugal): 762
4. Edson Arantes do Nascimento (Brasil): 757
5. Lionel Messi (Argentina): 739

Avatar de l’utilisateur
alex-kidd
Licencié
Messages : 1165
Inscription : mar. 20 février 2018 19:21

Re: Cinéma, le septième art

Message par alex-kidd »

Vince-Blaugrana a écrit :The Wolf of Wall Street était très bon. Et justement, le réalisateur change tout.
Je ne partage pas ton idée.
Image
"Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
J’emporte malgré vous, et c’est… c’est ?… Mon panache."

Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
Messages : 23845
Inscription : mar. 18 novembre 2008 02:52
Localisation : Planète Vegeta

Re: Cinéma, le septième art

Message par Tele-Santana »

alex-kidd a écrit :
Depuis La loi et l'ordre j'aurais tendance à pas m'avancer. Et pour Scorcese ca remonte à 2010 pour Shutter Island..(même si j'ai beaucoup aimé les 2 premières saisons de Boardwalk).

En espérant un chef d’œuvre.
Oui, mon post c'était pour dire que le moins bon de Scorsese sera mieux que la plupart des daubes évoquées ici.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image

Avatar de l’utilisateur
Vince-Blaugrana
Modérateur
Modérateur
Messages : 12840
Inscription : lun. 12 avril 2010 14:41
Localisation : Ballon au pied gauche.

Re: Cinéma, le septième art

Message par Vince-Blaugrana »

alex-kidd a écrit :
Vince-Blaugrana a écrit :The Wolf of Wall Street était très bon. Et justement, le réalisateur change tout.
Je ne partage pas ton idée.
Ok, mais si tu nous disais pourquoi, ce serait peut être interessant.
Meilleurs buteurs de l'histoire :
2. Cristiano dos Santos Aveiro (Portugal): 762
4. Edson Arantes do Nascimento (Brasil): 757
5. Lionel Messi (Argentina): 739

Avatar de l’utilisateur
alex-kidd
Licencié
Messages : 1165
Inscription : mar. 20 février 2018 19:21

Re: Cinéma, le septième art

Message par alex-kidd »

Si tu demande oui, mais c'était pas le sujet de base.

Niveau technique c'est propre, rien à dire. Coté acteurs: Di Caprio plus qu'excellent, Margot Robbie file la gaule à n'importe qui capable d'en avoir une,Jonah Hill...(j'y reviendrais)

Sauf que:
Je trouve le film se laisse aller dans certaines facilités autant au niveau du scénario que dans la réalisation. Si le nom de Scorcese (et Di Caprio) n'était écrit en tout gras au début j'aurais pas eu de quoi faire le rapprochement.

C'est le problème avec des Réals avec une histoire derrière, on accepte pas qu'il fasse la même soupe que les autres, et ici elle a un gout de flotte. C'est putassier, c'est plat, c'est gras et ca dégouline de partout, c'est Jordan Hill.

Normal c'est en lien avec le personnage qui représente justement ce monde hors de contrôle? Et ben non, Jack Lamotta n'était pas classe et pourtant Marty l'a mis en lumière comme personne.
Pour ce wolf je vois pas grand chose dans la mise en scène ici qu'un lambda n'aurait pas fait>attirer Di Caprio la dedans.

Pour moi ca tient déjà beaucoup du choix du sujet: C'est la première fois que Scorcese s'attaque à un personnage qu'il n'admire pas. Les grands mafieux avec des codes, le boxeur en proie avec ses démons, le milliardaire excentrique, ou le vieux New York. La il n'a aucune empathie pour ce personnage et n'essaiera jamais de nuancer quoi que ce soit.

Ou sont la grandeur et la décadence ? Dans un rail de coco, cool. 3H de pamphlet sur un beauf mégalo riche à million qui est sensé représenter la haute finance...tellement fin. Si en plus on a le malheur d'avoir vu Wall Street (Oliver Stone) ca devient vite indigeste. Passé la demi-heure de film on a droit à un enchainement de scènes chocs, un gros clip qui s'arrête à 10 minutes de la fin et qui t'annonce: jamais il va payer, c'est le monde qui part en couille, pas lui.



Par contre personne ici pour dire que j'ai oublié Silence en 2016? Passer le Marvel tout le monde s'en branle :disguise2:
Image
"Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
J’emporte malgré vous, et c’est… c’est ?… Mon panache."

Répondre

Revenir à « Le Cyber Café »