1/4 (A) Manchester United 0-1 FC Barcelone : Après-Match

Re: 1/4 (A) Manchester United 0-1 FC Barcelone : Après-Match

Messagepar Vince-Blaugrana le Ven 12 Avril 2019 17:55

Tdd a écrit:
Occitania 48 a écrit:Une défense solide peut-être une des meilleures d’Europe a l’heure actuelle dans cette disposition


Attention quand même parce que vous avez laisser beaucoup d'espace du coté de Alba. Young a été plusieurs fois libre d'ajuster ses centres (et une passe en profondeur en début de match quand Rashford fonce vers le second poteau depuis l'axe, d'assez loin). Bon alors Young est une grosse m**** et a tout raté et bien raté, mais contre des joueurs de foot ça peut vous couter cher.
D'ailleurs notre action très dangereuse c'est quand c'est Rashford cette fois, toujours du même coté, qui centre pour la tête de Dalot.


La soit disant défense solide, alors que ter Stegen est l'homme du match dans la moitié de nos rencontres depuis deux ans. :pfff:

Si c'est pas Dalot ou Rashford en face, c'est but. Cristiano ou Firmino ils feront pas une tête de poussin en fermant les yeux.
Image

Les meilleurs buteurs de l'histoire :
4. Ferenc Puskás (Magyarország): 709
5. Cristiano dos Santos Aveiro (Portugal): 701
6. Lionel Messi (Argentina): 696
Avatar de l’utilisateur
Vince-Blaugrana
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 12253
Inscription: Lun 12 Avril 2010 14:41
Localisation: Ballon au pied gauche.



Re: 1/4 (A) Manchester United 0-1 FC Barcelone : Après-Match

Messagepar Dumè le Ven 12 Avril 2019 18:22

Vince-Blaugrana a écrit: La soit disant défense solide, alors que ter Stegen est l'homme du match dans la moitié de nos rencontres depuis deux ans. :pfff:

Si c'est pas Dalot ou Rashford en face, c'est but. Cristiano ou Firmino ils feront pas une tête de poussin en fermant les yeux.


Sur ce match c'était pas dingue mais c'est trop réducteur de dire que TS résume notre défense. Nos défenseurs sont excellents (sans ça on aurait pas pris autant de points en championnat). Les matchs contre les gros ont prouvé qu'on était capable de subir sans encaisser (contre le Réal combien de centres sorties par Pique et Lenglet ?).

Pour revenir sur le match, ce qui est terrible c'est que Coutinho était très à l'aise dans la conservation du ballon. S'il avait joué dans l'axe avec Arthur en montrant un peu de mobilité et de volonté offensive là où Rakitic s'est caché (comment il fait pour pas s'endormir sérieux) et qu'on avait eu Malcom à gauche on aurait détruit Manchester, c'est une putin de certitude.

Mais encore une fois c'est important de noter que jamais les deux brésiliens n'ont été alignés ensemble au milieu malgré notre avance en Championnat (et pourtant Coutinho a récemment joué plusieurs fois au milieu en fin de rencontre).

Il y'a quand même depuis Luis Enrique un vrai souci avec Sergi et Rakitic qui jouent énormément de matchs sans en avoir ni le niveau ni la légitimité (là où il est difficile de mettre par exemple un Suarez, même lorsqu'il était très mauvais, sur le banc). Donc ça date d'avant Valverde et c'est quand même très étonnant.

Paradoxalement, on est l'équipe la mieux positionné pour le moment dans ces 1/4 avec une victoire à l'extérieur.
Avatar de l’utilisateur
Dumè
Réserve
 
Messages: 431
Inscription: Mar 11 Avril 2017 09:10



Re: 1/4 (A) Manchester United 0-1 FC Barcelone : Après-Match

Messagepar Vince-Blaugrana le Ven 12 Avril 2019 19:12

Le Real, je pense qu'on a compris depuis un moment que ça n'avait rien d'un gros, encore moins avec leur attaquant puceau qui rate plusieurs fois le cadre à 8m des cages.

Notre total de points n'a rien d'impressionnant, notre nombre de buts encaissés un peu plus, comme le nombre de sauvetages impossibles de notre gardien.

Je ne dis pas que nos joueurs ne sont pas bon individuellement, et c'est justement ça qui est inquiétant. ter Stegen est en feu, un Pique excellent depuis des mois, Lenglet globalement bon, et malgré ça, on prend 1/3 de plus de buts que toutes les autres grandes équipes européennes. On a déjà pris plus de buts que la saison passée.

Paradoxalement, on est l'équipe la mieux positionné pour le moment dans ces 1/4 avec une victoire à l'extérieur.


On affronte l'équipe la plus faible aussi, ça aide un peu hein.
Image

Les meilleurs buteurs de l'histoire :
4. Ferenc Puskás (Magyarország): 709
5. Cristiano dos Santos Aveiro (Portugal): 701
6. Lionel Messi (Argentina): 696
Avatar de l’utilisateur
Vince-Blaugrana
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 12253
Inscription: Lun 12 Avril 2010 14:41
Localisation: Ballon au pied gauche.



Re: 1/4 (A) Manchester United 0-1 FC Barcelone : Après-Match

Messagepar Willy Nelson le Ven 12 Avril 2019 19:43

Je tenais a revenir sur ce match, puisque qu'il exprime pour moi parfaitement les problèmes structurels de cette équipe et ce depuis quelques années maintenant, alors oui l'entraineur, oui Rakititic, oui Bartomeu, oui les dieux du foot, mais ce ne sont la que quelques problèmes parmi tant d'autres qui ne racontent pas toute l'histoire, et n'expliquent pas toutes les difficultés rencontrées par l'équipe de cette année et celle des années précédentes, surtout surtout a l'extérieur, la ou l'adversaire est déchaîné, met de l'impact et imprime son rythme a la partie.

L'historque

D'ailleurs revenants en a l'année passée, l'effondrement a Rome est celui qui a marqué tout les esprits, mais le déplacement au Stanford Bridge est pleins d'enseignements aussi, une équipe incapable de répondre a l'adversité et au double rideau défensif de conte, ou on avait presque zéro occasion et ou on était très chanceux de sortir avec le nul.

La dernière année de L.Enrique aussi est un très bel exemple, l'équipe se liquéfie littéralement deux fois de suite, d'abord au Parc ensuite au Juventus Stadium, d'une manière quasi identique, un Fc Barcelone méconnaissable, incapable de s'en sortir face au pressing adverse, rendant le ballon avec une facilité déconcertante, souffrant au plus haut point sur sa relance, incapable d'imposer son style et de mettre le pieds sur le ballon, encaissant sur contres et balles arrêtées, et mangé dans les duels, bref un visage désolant pour le champion d'Espagne et un prétendant au titre.

On peux même ajouter les deux sorties de routes face a l'Atletico lors du passage de Tata et la deuxième année de Lucho, voir même contre le Bayern avec Roura, mais la ça serait se perdre en conjoncture.

Le diagnostic

Commençant par le match de Mercredi, Man U n'a pas essayé de réinventer la roue, ils attaquent le match avec une défense basse cherchant a prendre la profondeur dans le dos de la défense profitant de la vitesse de Rashford et utilisant Lukaku comme point d'appui entre les défenseurs, sauf que le plan marche pas vu que le Barca monopolise la balle avec une justesse technique impressionnante et une précision de passe quasi chirurgical, d'ailleurs la possession était de 85 % avec 7 passe réussi coté Manchester sur les 15 premières minutes jusqu'à l'ouverture du score donc.

La ou je pensait que l'équipe allait dérouler en continuant a conserver le cuir et en fatiguant l'adversaire jusqu'à lui planter une deuxième banderille, l'équipe tombe d'un coup dans ses travers, et pour cause, l'équipe adverse sort de sa coquille, se met a presser haut, a gagner les duels et a déplacer le match vers le terrain de l'impact physique, imprimant un rhythm plus élevé a la rencontre, avec un public qui pousse le Barca commence a se liquéfier et a perdre inexplicablement des ballons dangereux, d'abord Busquets avec des ballons plein axe, ensuite tout le monde s'y met, d'abord Alba avec ces nombreuses imprécisions, ensuite Lenglet qui commence a dégager le ballon n'importe comment, Messi qui s'éteint après la main sournoise du Small, Suarez qui tombe dans sa caricature, Ter Stegen incapable de trouver ses défenseurs et obligé d'allonger, bref la loi de Murphy dans toute sa splendeur, tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera mal.

Mais la chance du Barca sur ce match ? c'est d'avoir ouvert le score, mais surtout c'est d'avoir en face de lui une équipe d'une nullité abyssale, incapable d'enchainer trois passes, mais malgré ça, il suffisait a Dalot de cadré sa tête pour que le match s'enflamme encore plus et pour que le Barca perde le nord comme trop souvent a l'extérieur en UCL, et ce depuis trop longtemps.

Alors c'est quoi le problème au juste ?

Pour moi le problème réside dans l'approche tactique, qui est elle même conditionnée par le profil de nos joueurs unidimensionnel, pas tous bien sur, cela va de soi.

l'approche tactique numéro un : priver l'adversaire de ballon sans jamais chercher a progresser avec, pour ne pas se découvrir et s'exposer aux contres attaques.

C'est le schéma utilisé a Stamford bridge par exemple, l'équipe essaye de jouer avec un rhythm lent, pour éviter un match de Ida y Vuelta, chose que cette équipe déteste au plus haut point et que les adversaire trouve un malin plaisir a exploiter des qu'ils en on les moyens, avec des sorties rapides des la récupération de la balle, atteignant notre but en deux trois passes, nous obligeant a perdre la balle assez haut a chaque fois, donc on contrôle la balle dans notre moitié de terrain sans plus, ce qui fini par nous donner un match soporifique, ou t'a impression que l'équipe ne veux pas jouer, juste laisser le temps passer avec des joueurs qui marchent sur le terrain.

Mais a trop vouloir jouer a la baballe on se fait souvent avoir, soit sur un corner ou sur une remise mal dosé, ou bien pire sur un dégagement anodin, ce qui nous coute quelques élimination au passage.

l'approche tactique numéro deux : La contre attaque non maîtrisé.

La seule année ou ça a vraiment marché c'était l'année du triplé de Lucho, par ce qu'on avait trois génies devant qui se trouvaient les yeux fermés, un milieu cohérent et une défense assez solide, avec des latéraux qui apportent le danger, avec ça on a fini par rouster le PSG au parc et le Bayern a l'Allianz avec deux éclairs qui plient l'élimination.

mais autrement depuis qu'on s'essaye dans les grands matchs ça ne fonctionne pas, parce que c'est très mal maitrisé, et surtout qu'on a pas nécessairement le profil pour exceller dans ce domaine avec les joueurs qu'on a actuellement.

Sur ce match par exemple, il y avait moultes possibilités de contrer mais avec un Coutinho aussi rapide qu'une crevette dans une piscine, ou bien un Messi pas inspiré, ou un Semedo timide, voir un Alba imprécis et au bout du rouleau, on a été incapable d'avoir de la profondeur et punir les Mancuniens de leurs audace a vouloir venir nous chercher haut.

Ceci étant dis je ne pense pas qu'on a une solution miracle, tant que Messi est la on est obligé d'avoir l'équipe construite autour de lui, autrement ça serait criminel, mais avoir un joueur en moins pour faire le pressing, pour courir sans ballon, c'est toujours plus difficile et cela crée une équation tactique difficile a résoudre.

L'autre problème majeur est l'absence de répondant physique chez la majorité de nos joueurs, le fait d'être petits et frêles est un handicap, juste comparer cette équipe a la pep team de 2009 l'année de la perfection, nous donne déjà un élément de réponse, la ou il y avait Puyol, Yaya, Henry, Eto'o, Abidal, Alves, Piqué, on était gros et difficile a bouger, mais techniquement très très fort, donc c'était quasi impossible a solutionner pour l'adversaire, même au bridge la ou on a souffert le plus cette saison la, il y avait du répondant, Drogba/Yaya c'était épique, tu vois l'équipe du MVP en 2011 par exemple elle se fait bouger par les hyiennes du Mou en final de coupe, alors oui l'arbitrage etc, mais reste qu'il y avait beaucoup moins de répondant physique, on commençait a rentrer dans cette unidimensialité déjà la, ou même un Shakhtior nous a fait souffrir a l'extérieur.

l'aspect psychologique est aussi important a mes yeux, la ou on était sur de notre force, de notre technique et de notre supériorité, on est devenu frileux et baissant la tête a la moindre vague d'adversité auquel on a fait face on s'effondrant totalement, chose qui n'arrivaient presque jamais sur les années d'avant.
Tout ça c'est sans parler de l'obsession psychologique des joueurs a vouloir chercher Messi dans des situations surréels, tous sans exception, Alba et Suarez avec la palme d'or, alors que des fois le jeux demande de décaler un coéquipier ou bien servir un partenaire, c'est désolant.

En résumé le problème est profond, et va beaucoup plus loin qu'un joueur ou un entraîneur, et si jamais on gagne cette champions ça serait un miracle, parce que déjà sur le retour tout peut arrivé, mais contre Liverpool au prochain tour avec le contre pressing de klopp, et la vitesse de la triplette de devant, qu'est ce qu'on risque de prendre cher surtout a Anfield, j'ai même pas envie d'imaginer.
Avatar de l’utilisateur
Willy Nelson
Licencié
 
Messages: 50
Inscription: Ven 25 Juillet 2014 19:44
Localisation: Vansterdam



Précédente

Retourner vers Ligue des Champions 2018/2019

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités