Champion's League 2013-2014

Re: Champion's League 2013-2014

Messagepar gatsu le Lun 26 Mai 2014 14:38

Même avis que TS, le match aller Barça/Atletico fut d'un niveau surréaliste, une très belle opposition de style, et un tableau technico-tactique stupéfiant.

La jugones contre le 4-4-2 de simeone, maîtrise, qualité de relance, jeu en combinaison, discipline tout y était, et que dire des 20 dernières minutes du Barça, ce fut digne des meilleurs prestations de la Pep team (voir même supérieur), un match qui restera certainement dans les annales.

J'ajouterai également le match retour qui a opposé les Blues aux Colchoneros (encore eux), où Simeone nous donne une leçon de sang froid (malgré le fait d’être mené au score) et une maîtrise du jeu en seconde période phénoménale, le basculement du jeu, la création des décalages, les changements de rythme, ce fut magnifique, c'est le match où l'Atletico ont largement prouvé qu'ils étaient plus qu'une équipe défensive, mais une équipe dont les individualités n'avaient rien à envier aux meilleurs, et que collectivement c'est ce qui se faisait de mieux en Europe.

Bref la CL cette saison fut un très bon cru, Simone et son armé de guerriers y sont pour beaucoup.
Image
Avatar de l’utilisateur
gatsu
Titulaire
 
Messages: 2716
Inscription: Jeu 6 Janvier 2011 20:47



Re: Champion's League 2013-2014

Messagepar fooooox le Lun 26 Mai 2014 14:53

Je suis d'accord avec Gatsu, il y a eu quelques très bons matchs, et l'Atletico n'etait jamais bien loin.

Mais je reste quand même déçu de cette edition.

Souvenez comme nous étions tous excités après les poules, on parlait de la LDC la plus relevée de ces 10 dernières années, de choc a tous les niveaux, a commencer par ce City-Barca.. Et au final on a marché sur City, tranquillement, sans forcer. Le trio Barca-Bayern-Real devait tirer l'Europe vers le haut et nous faire rêver, suivit de près par les Dortmund, Atletico etc.

Sauf que le Bayern et le Barca se sont tirés une balle dans le pied et ce sont enterrés tout seul comme des grands, Paris s'est fait dessus au retour, Chelsea faisait toujours autant peine a voir, Arsenal été dans son rôle habituel de puching ball, Dortmund avait trop de blessé pour lutter, mais a quand même failli sortir un Real, qui, si il finit champion, a prit une rouste en Allemagne et n'a pas convaincu grand monde. Au final seul l'Atletico a maintenu un niveau de performance et de jeu supérieur a ses standards.

Bref, on s'est annoncé un feu d'artifice, on a eu droit a un bon petit pétard mouillé.

J'espère que la CDM corrigera ça.
Image
Avatar de l’utilisateur
fooooox
International
 
Messages: 4599
Inscription: Sam 22 Octobre 2011 19:17
Localisation: Dimension C-137



Re: Champion's League 2013-2014

Messagepar Guvei le Lun 26 Mai 2014 15:10

@ fooooox : D'accord avec toi. Sans oublier l'élimination prématurée de la Juve.

Et pour revenir aux plus beaux matchs, je suis en phase avec ce qui a déjà été dit. On remarque d'ailleurs que c'est l'Atletico qui avait les plus belles références sur cette édition. Plus que le Réal.
Image
I never saved anything for the swim back.
Avatar de l’utilisateur
Guvei
Réserve
 
Messages: 1002
Inscription: Mer 28 Décembre 2011 01:38



Re: Champion's League 2013-2014

Messagepar Tele-Santana le Lun 26 Mai 2014 15:42

gatsu a écrit: ce fut digne des meilleurs prestations de la Pep team (voir même supérieur)


En aucun cas. Ce que l'on a vu en quart de finale aller, c'était du très haut niveau mais ça n'atteignait pas les meilleures prestations de la Pep Team, c'était encore un cran au dessus.

fooooox a écrit:Mais je reste quand même déçu de cette edition.


Faut le faire pour être déçu.
Cette année ce fut la meilleure édition depuis un moment, ce que tu décris là c'est trop facile. Il ne faut pas avoir une attente énorme, c'est ce que la plupart font et après ils sont déçus car ils attendaient que des matchs d'anthologie. Eh bien non, ce n'est pas comme ça que ça se passe, mais ça reste énorme.

Tu décris un peu trop vite comme je dis. Arsenal n'a pas été un punching ball par exemple, ils tiennent le niveau jusqu'à l'expulsion de leur gardien, au retour ils jouent. Le Borussia malgré une première mi temps ratée à Madrid est énorme et Klopp prend tous les risques possibles. Même si City se foire face à nous, je trouve que nos deux prestations étaient de bonnes factures, on creuse même l'écart face au futur champion, et les autres matchs, pareil. Je veux dire que l'on assisté à des matchs de très haut niveau.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26730
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



Re: Champion's League 2013-2014

Messagepar Guvei le Lun 26 Mai 2014 16:06

Justement, @Tele-Santana, c'est bien parce qu'on avait placé des attente assez importantes qu'on a été déçu. Ce n'était peut-être pas malin, mais la réalité fut loin des espérances. Alors oui, par rapport à des éditions récentes, on fait peut-être un peu trop la fine bouche, mais il y a des cas où ça aurait pu être bien plus pimenté. Par exemple si la Juve avait été plus affûtée en début de saison, si le Borussia n'avait pas eu son infirmerie pleine, si le PSG avait été plus ambitieux dans son jeu à Londres, si le Barca avait proposé autre chose que sa compo Fabregas, si le Bayern avait été plus consistant face au Réal, etc. Et j'irais même jusqu'à dire : si l'Atletico ne s'était pas effondré physiquement en finale...Bref, sur le papier tout était réuni pour avoir une compétition de haute volée, mais les aléas de la saison ont contribué à un amoindrissement de la qualité des matchs observés.
Image
I never saved anything for the swim back.
Avatar de l’utilisateur
Guvei
Réserve
 
Messages: 1002
Inscription: Mer 28 Décembre 2011 01:38



Re: Champion's League 2013-2014

Messagepar fooooox le Lun 26 Mai 2014 16:15

Je suis d'accord, ce fut une erreur d'attendre des matchs d'anthologie, mais c'est dans la nature humaine de s'emballer, et cette année il y avait de quoi. Finit la domination du Barca, le Bayern n'avait pas encore assimilé le jeu de Pep, Dortmund confirmait, le Real devenait une équipe, Paris et Man City montaient en puissance, Chelsea faisait toujours ch*** mais restait costaud, et l'Atletico avait un énorme potentiel.
Sur le papier cela devait forcément donner une LDC indécise, des rencontres explosives, des chocs qui bousculeraient la hiérarchie, et finalement, a part l'Atletico, niet.

Donc oui on a peut être demandé trop, mais on avait nos raisons.

Mais cette édition restera une édition de haute volée, seulement elle n'a pas exploité tout le potentiel qu'on lui accordait en février
Image
Avatar de l’utilisateur
fooooox
International
 
Messages: 4599
Inscription: Sam 22 Octobre 2011 19:17
Localisation: Dimension C-137



Re: Champion's League 2013-2014

Messagepar Tele-Santana le Lun 26 Mai 2014 16:35

Guvei a écrit:Justement, @Tele-Santana, c'est bien parce qu'on avait placé des attente assez importantes qu'on a été déçu. Ce n'était peut-être pas malin, mais la réalité fut loin des espérances. Alors oui, par rapport à des éditions récentes, on fait peut-être un peu trop la fine bouche, mais il y a des cas où ça aurait pu être bien plus pimenté. Par exemple si la Juve avait été plus affûtée en début de saison, si le Borussia n'avait pas eu son infirmerie pleine, si le PSG avait été plus ambitieux dans son jeu à Londres, si le Barca avait proposé autre chose que sa compo Fabregas, si le Bayern avait été plus consistant face au Réal, etc. Et j'irais même jusqu'à dire : si l'Atletico ne s'était pas effondré physiquement en finale...Bref, sur le papier tout était réuni pour avoir une compétition de haute volée, mais les aléas de la saison ont contribué à un amoindrissement de la qualité des matchs observés.


Mais justement, ce sont quoi les espérances ?
En général les espérances sont beaucoup trop hautes, et elles sont souvent définies à tort parce que la plupart regardent seulement l'effectif. Par exemple... Le Brésil en 2006, tout le monde pensait qu'ils allaient gagner la sixième étoile juste en se basant sur ce quatuor : Ronnie, Kaka - Ronaldo, Adriano.

La seule équipe qui a déçue, c'est la Juve. Elle a foiré ses deux premiers matchs, prouve face au Real qu'elle a le niveau, mais les 4 points perdues dans les deux premiers matchs ont été fatales. Justement, au lieu de poser des "si" partout, il faut se rendre compte de ce qu'ils ont fait en fonction des aléas, qui existent toujours dans le football.

"Si le Borussia n'avait pas eu de blessés", ben il se peut que le Borussia se serait fait démonter par le Real sur les deux matchs, ça ne veut rien dire ça. Je préfère voir ce que Klopp a effectué face à ces problèmes, là c'est énorme. Pareil pour les autres. Il y a eu des matchs de haut niveau dans tous les domaines, le papier, je le laisse à ceux qui aiment s'exciter sur des noms. Le papier ça ne veut rien dire, comme les stats, c'est de la m****. Certains naïfs ont voulus se rassurer en disant "on a la meilleure équipe du monde sur le papier", mais qu'est ce qu'on en a à f***** du papier ? C'est le terrain la vérité.

Et si l'Atléti a fini KO, le Real aussi, et toutes les grosses équipes d'ailleurs, c'est parce que justement la Champion's League a proposé un niveau très élevé où ça devient de plus en plus compliqué de se passer les tours sans souffrir. La preuve, depuis 25 ans une équipe n'a plus gagné 2 Champion's d'affilée. Petit à petit on voit que ça devient de plus en plus dur. Le Milan, l'Ajax puis la Juve enchaine plus d'une finale (3 pour le Milan et la Juve, 2 pour l'Ajax) dans les 90's, puis Valence 2 au début des années 2000 et enfin Manchester et le Bayern sur les 5 dernières années. Et ça va encore s'étirer, parce que les concurrents sont de plus en plus nombreux et que le détail devient trop important.

Et ne me parlez pas des matchs déséquilibrés qu'il y a eu en huitième, si Shalke en prend six face au Real, si City n'existe que par période face à nous ou si Leverkusen se prend une fessée à domicile, c'est d'abord parce que les équipes qui ont gagnés ont joués à un très haut niveau. Et il ne faut pas croire, sortir un récital ça use physiquement, mentalement, il y a une grosse dépense d'énergie. Tu regardes les trois équipes espagnoles, chacun perd quelque chose parce qu'ils étaient cramés sur la fin, tellement la bataille fut âpre dans cette compétition (et en championnat aussi).

fooooox a écrit:Je suis d'accord, ce fut une erreur d'attendre des matchs d'anthologie, mais c'est dans la nature humaine de s'emballer, et cette année il y avait de quoi. Finit la domination du Barca, le Bayern n'avait pas encore assimilé le jeu de Pep, Dortmund confirmait, le Real devenait une équipe, Paris et Man City montaient en puissance, Chelsea faisait toujours ch*** mais restait costaud, et l'Atletico avait un énorme potentiel.
Sur le papier cela devait forcément donner une LDC indécise, des rencontres explosives, des chocs qui bousculeraient la hiérarchie, et finalement, a part l'Atletico, niet.

Donc oui on a peut être demandé trop, mais on avait nos raisons.

Mais cette édition restera une édition de haute volée, seulement elle n'a pas exploité tout le potentiel qu'on lui accordait en février


La nature humaine... Ou la c******* humaine. Quand on connait le football on sait pertinemment que les noms ou les teasing ne valent rien face à la réalité du terrain.

On peut avoir une certaine attente, mais faut que ça reste mesuré. Et personnellement je n'ai pas été déçu par cette édition parce que ça correspondait à mes attentes, voire au delà. Dès le premier tour on a eu des matchs de haut niveau (dans le groupe de Arsenal, les Real vs Juve, Bayern vs City...) et dans les matchs à élimination directe, pareil. Le potentiel ne sert à rien, il y a des suspensions, des blessures, des formes/méformes, ce n'est pas le jeu vidéo là.

Il n'y a pas que l'Atléti qui a été bon, toutes les grosses équipes ont montrés de très bonnes choses, bousculer les hiérarchies ? Mais depuis quand une bonne édition c'est bousculer les hiérarchies ? La Champion's League c'est la régularité aussi, tu n'arrives pas en demi limite par hasard, ceux qui en ont demandés trop se sont tromper dès le départ.

On a eu une Champion's indécise puisque c'est la première fois que l'on a un derby en finale, qui bascule dans les arrêts de jeu. Indécise aussi parce que le champion d'Europe en titre est terrassé tandis que la meilleure équipe des 5-6 dernières années démissionne au retour après avoir jouer le meilleur match de la compétition à l'aller. Manchester United retourne la situation en huitième et ne se fait pas humilier en quart, Paris c'est aussi une question de détail, Chelsea sans faire de bruit va jusqu'en demi... Il y a eu des matchs explosifs, et même des chocs qui ont bousculer la hiérarchie même si ce n'était pas nécessaire.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26730
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



Re: Champion's League 2013-2014

Messagepar Guvei le Lun 26 Mai 2014 17:02

Tele-Santana a écrit: Mais justement, ce sont quoi les espérances ?
En général les espérances sont beaucoup trop hautes, et elles sont souvent définies à tort parce que la plupart regardent seulement l'effectif. Par exemple... Le Brésil en 2006, tout le monde pensait qu'ils allaient gagner la sixième étoile juste en se basant sur ce quatuor : Ronnie, Kaka - Ronaldo, Adriano.

Je n'ai pas parlé d'individualités. Par exemple, la déception blaugrana fut d'avantage en terme d'implication et de créativité (tactique notamment). Malgré tout, je trouve que tu as parfois une vision trop cartésienne du football. Je n'ai pas honte de dire que j'ai été déçu que Lewandowski ne puisse pas être sur la pelouse face au Réal. Avec son match 5 étoiles de l'an dernier, il y avait une belle histoire à écrire. Aucune certitude on est d'accord, mais un potentiel. Or, cette année on avait beaucoup de potentiel pour beaucoup d'équipes et on est déçu car ce potentiel n'a dans la majorité des cas, pas pu être exprimé. La Juve par rapport à un pic de forme mal géré, le Borussia à cause des blessures, le PSG vis à vis de leur projet au retour face à Chelsea, l'Atletico sur la finale d'un point de vue physique. Bref - et sans revenir sur notre cas que l'on connaît bien - des équipes dont j'attendais beaucoup cette année, mais qui n'ont pas été à la hauteur (sauf l'Atletico évidemment). Alors oui, tout cela s'explique, mais c'est regrettable.

Tele-Santana a écrit: La seule équipe qui a déçue, c'est la Juve. Elle a foiré ses deux premiers matchs, prouve face au Real qu'elle a le niveau, mais les 4 points perdues dans les deux premiers matchs ont été fatales. Justement, au lieu de poser des "si" partout, il faut se rendre compte de ce qu'ils ont fait en fonction des aléas, qui existent toujours dans le football.

Que dire de la confrontation entre le Réal et son rival européen, le Bayern ? Bien trop vite expédiée à mon goût.

Tele-Santana a écrit: "Si le Borussia n'avait pas eu de blessés", ben il se peut que le Borussia se serait fait démonter par le Real sur les deux matchs, ça ne veut rien dire ça. Je préfère voir ce que Klopp a effectué face à ces problèmes, là c'est énorme. Pareil pour les autres. Il y a eu des matchs de haut niveau dans tous les domaines, le papier, je le laisse à ceux qui aiment s'exciter sur des noms. Le papier ça ne veut rien dire, comme les stats, c'est de la m****. Certains naïfs ont voulus se rassurer en disant "on a la meilleure équipe du monde sur le papier", mais qu'est ce qu'on en a à f***** du papier ? C'est le terrain la vérité.

Pour le cas du Borussia, je me suis expliqué plus haut. Pour le côté "sur le papier", je trouve justement que ce qu'il s'est passé sur le terrain n'a pas toujours été à la hauteur. Même si je veux bien reconnaître avoir un niveau d'exigence peut-être trop grand. Que veux-tu, on est à bonne école ici.

Tele-Santana a écrit: Et si l'Atléti a fini KO, le Real aussi, et toutes les grosses équipes d'ailleurs, c'est parce que justement la Champion's League a proposé un niveau très élevé où ça devient de plus en plus compliqué de se passer les tours sans souffrir. La preuve, depuis 25 ans une équipe n'a plus gagné 2 Champion's d'affilée. Petit à petit on voit que ça devient de plus en plus dur. Le Milan, l'Ajax puis la Juve enchaine plus d'une finale (3 pour le Milan et la Juve, 2 pour l'Ajax) dans les 90's, puis Valence 2 au début des années 2000 et enfin Manchester et le Bayern sur les 5 dernières années. Et ça va encore s'étirer, parce que les concurrents sont de plus en plus nombreux et que le détail devient trop important.

Sauf que le Réal a fait la différence sur son banc. Ce qui n'enlève rien à leur mérite. On ne répète que trop bien ici combien il est important d'avoir un groupe de 16 joueurs compétitifs. Mais, je suis peut-être un romantique sur ce point, je préfère voir deux équipes se confronter au top de leur forme. Ce n'est pas un hasard si nous sommes unanimes pour désigner l'aller entre nous et les Colchoneros comme le plus beau match de cette édition : les deux équipes ont pu exprimer leur meilleure version lors de ce duel.

Tele-Santana a écrit: Et ne me parlez pas des matchs déséquilibrés qu'il y a eu en huitième, si Shalke en prend six face au Real, si City n'existe que par période face à nous ou si Leverkusen se prend une fessée à domicile, c'est d'abord parce que les équipes qui ont gagnés ont joués à un très haut niveau. Et il ne faut pas croire, sortir un récital ça use physiquement, mentalement, il y a une grosse dépense d'énergie. Tu regardes les trois équipes espagnoles, chacun perd quelque chose parce qu'ils étaient cramés sur la fin, tellement la bataille fut âpre dans cette compétition (et en championnat aussi).

Perso, je n'ai pas parlé des huitièmes, parce que je suis d'accord avec toi sur cette analyse. C'est aussi la raison pour laquelle l'un de mes matchs préférés reste la manita. L'adversaire s'est fait écrasé, mais n'y pouvait pas grand chose : nous étions bien trop forts.
Image
I never saved anything for the swim back.
Avatar de l’utilisateur
Guvei
Réserve
 
Messages: 1002
Inscription: Mer 28 Décembre 2011 01:38



Re: Champion's League 2013-2014

Messagepar Tele-Santana le Lun 26 Mai 2014 20:13

Guvei a écrit:Je n'ai pas parlé d'individualités. Par exemple, la déception blaugrana fut d'avantage en terme d'implication et de créativité (tactique notamment). Malgré tout, je trouve que tu as parfois une vision trop cartésienne du football. Je n'ai pas honte de dire que j'ai été déçu que Lewandowski ne puisse pas être sur la pelouse face au Réal. Avec son match 5 étoiles de l'an dernier, il y avait une belle histoire à écrire. Aucune certitude on est d'accord, mais un potentiel. Or, cette année on avait beaucoup de potentiel pour beaucoup d'équipes et on est déçu car ce potentiel n'a dans la majorité des cas, pas pu être exprimé. La Juve par rapport à un pic de forme mal géré, le Borussia à cause des blessures, le PSG vis à vis de leur projet au retour face à Chelsea, l'Atletico sur la finale d'un point de vue physique. Bref - et sans revenir sur notre cas que l'on connaît bien - des équipes dont j'attendais beaucoup cette année, mais qui n'ont pas été à la hauteur (sauf l'Atletico évidemment). Alors oui, tout cela s'explique, mais c'est regrettable.


Je ne parle pas de toi spécialement, mais d'une généralité.
C'est une vision réaliste des choses, faut tout prendre en compte. Oui on a été déçu par le Barça de par leur démission au match retour mais dans l'ensemble il n'y a pas trop à se plaindre du reste.
Tu me parles de Lewandoski, bah il n'avait qu'à pas recevoir un jaune en huitième. Le football c'est l'imprévu aussi, tu ne peux pas planifier toute une saison, le potentiel ne sert à rien dans ce cas. Parce que tu rencontres toujours des problèmes au fil de la saison, c'est ça qu'il faut prendre en compte.

Le potentiel... En faite on a même pas à évoquer ça. C'est comme lorsqu'on voit un jeune intrinsèquement doué, on va dire que potentiellement il peut être un grand joueur, mais dans le fond on s'en fout. Parce qu'il y a plein d'éléments qui entrent en compte.

Guvei a écrit:Que dire de la confrontation entre le Réal et son rival européen, le Bayern ? Bien trop vite expédiée à mon goût.


Le match retour seulement. Mais la faute à qui ?
C'est le haut niveau, les madrilènes tuent les bavarois avec deux buts rapidement, sur coup de pied arrêtés. Sur CPA, un domaine où les équipes de Pep sont pourtant intraitables.

Guvei a écrit:Pour le cas du Borussia, je me suis expliqué plus haut. Pour le côté "sur le papier", je trouve justement que ce qu'il s'est passé sur le terrain n'a pas toujours été à la hauteur. Même si je veux bien reconnaître avoir un niveau d'exigence peut-être trop grand. Que veux-tu, on est à bonne école ici.


Justement, faut pas faire le lien papier/terrain, comme je disais c'est inutile. C'est là que tu vas t'exposer à d'énormes déceptions.
Par exemple le Borussia, par rapport à ce qu'ils avaient sur le papier, ont largement surpris en quart de finale, très largement.

Guvei a écrit:Sauf que le Réal a fait la différence sur son banc. Ce qui n'enlève rien à leur mérite. On ne répète que trop bien ici combien il est important d'avoir un groupe de 16 joueurs compétitifs. Mais, je suis peut-être un romantique sur ce point, je préfère voir deux équipes se confronter au top de leur forme. Ce n'est pas un hasard si nous sommes unanimes pour désigner l'aller entre nous et les Colchoneros comme le plus beau match de cette édition : les deux équipes ont pu exprimer leur meilleure version lors de ce duel.


Bof. Cristiano, Benzema et Bale ne sont pas au top non plus, il manque Xabi et Pepe... Le banc ? Simeone aurait pu mieux l'utiliser aussi tu sais, quand tu as Diego Ribas, Mario Suarez et Cristian Rodriguez en option et que Diego Costa ne doit pas débuter, c'était faisable.
Ce qui fait la différence pour le Real c'est plus le mental qu'ils ont pour y croire jusqu'au bout.

Ce n'est pas du romantisme ça, c'est du "robotisme" lol. Le plus beau justement c'est comment les entraineurs et les joueurs font face à ce facteur fatigue.
«La victoire est dans les livres, mais le style de jeu reste dans la mémoire des gens»
«Ma philosophie est que la solution existe avant le problème»



Image
Avatar de l’utilisateur
Tele-Santana
Le Mythe
Le Mythe
 
Messages: 26730
Inscription: Mar 18 Novembre 2008 02:52
Localisation: Planète Vegeta



Re: Champion's League 2013-2014

Messagepar Guvei le Lun 26 Mai 2014 20:19

@Tele-Santana
On arrivera pas au consensus sur ce débat, mais j'entends bien tes arguments.

Je dois concéder aussi que le Réal est allé chercher sa coupe au mental. Sur un registre où on attendait d'avantage les Colchoneros, leurs voisins ont été très forts dans un contexte pourtant pas évident à gérer dans les têtes (la Decima).
Image
I never saved anything for the swim back.
Avatar de l’utilisateur
Guvei
Réserve
 
Messages: 1002
Inscription: Mer 28 Décembre 2011 01:38



PrécédenteSuivante

Retourner vers Autres Compétitions (Présaison, Copa Catalunya 13/14)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité