Le football : son histoire, ses légendes...

Vous pourrez débattre dans ce forum de tout ce qui concerne le football en général.

Re: Le football: son histoire, ses légendes

Messagepar kembrat le Lun 6 Avril 2009 03:55

ImageBatisuta VS Fiorentina

Première retrouvaille entre Batigol et le club de sa vie...la viola - Il declanche une volée de l'exterieur de la surface de reparation qui finit ou elle devait finir... c'était contre son maillot qu'il marquait. L'archange Gabriel s'est tiré une balle dans le dos : "it was like i was killing myself"...

Le but de Bastitua contre la Fiorentina
" Il n y a pas de jolis buts, ou de buts vilains, il n y a que des buts. " Viorel Molodovan
Avatar de l’utilisateur
kembrat
Pieds carrés
 
Messages: 253
Inscription: Sam 20 Janvier 2007 13:29
Localisation: Columbia, SC



Re: Le football: son histoire, ses légendes

Messagepar the_pain86 le Lun 6 Avril 2009 07:12

Rivaldo89 a écrit:
Cela ne suffira pas à qualifier l'Argentine, éliminée aux tirs aux buts, mais le futur Ballon d'or s'est déjà fait un nom grâce à cet exploit à Geoffroy Guichard.


Petite erreur à mon avis :secret:

Sinon j'ai mon petit préféré: celui de Bergkamp. Tout simplement somptueux et unique.


Attend Marko, c'est bien l'Angleterre qui a été éliminée (au 1/8 de finale plus précisément), l'Argentine est sortie face aux Pays Bas, qui se sont fait éliminer par le Brésil en demi.
Préférence pour le but de Vitor Borba (a.k.a. Rivaldo), en plus, on a droit a une réaction plutôt surprenante de la part d'un président, Gaspart dans dans tout son art :ouehhhh: :ptdr:
Avatar de l’utilisateur
the_pain86
Pieds carrés
 
Messages: 234
Inscription: Mar 19 Juin 2007 14:25
Localisation: Granada



Re: Le football: son histoire, ses légendes

Messagepar Cabrón 14 le Lun 6 Avril 2009 09:09

Image
Cruyff (passe de Jesper Olsen)
Ajax Vs Helmond Sport le 5 décembre 1982
Image
Avatar de l’utilisateur
Cabrón 14
Nouvelle Recrue
 
Messages: 4591
Inscription: Sam 13 Août 2005 11:43
Localisation: Lille de la tentation



Re: Le football: son histoire, ses légendes

Messagepar Rivaldo89 le Lun 6 Avril 2009 16:52

the_pain86 a écrit:Attend Marko, c'est bien l'Angleterre qui a été éliminée (au 1/8 de finale plus précisément), l'Argentine est sortie face aux Pays Bas, qui se sont fait éliminer par le Brésil en demi.


Encore un qui n'a rien compris :siffler: c'est bien ce que j'ai dit tête de lard!
Image
Avatar de l’utilisateur
Rivaldo89
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 10595
Inscription: Ven 15 Juin 2007 22:20



Re: Le football: son histoire, ses légendes

Messagepar tabvelvet le Mar 7 Avril 2009 16:34

Quelle bible !

Bravo Gohan c'est vraiment sympa de regrouper tous ces grands moments du foot qui, pour ceux que j'ai vécu, rappellent bien des souvenirs.

Perso j'aurais juste rajouté les deux buts de Ronaldinho lors du Clasico :

http://www.youtube.com/watch?v=rrT6eFlyQQ8

Leur réalisation d'une part que je trouve époustouflante et surtout le niveau de Ronnie cette année là : il était irrésistible tout simplement et aucune défense n'aurait pu l'arrêter ce jour là.
D'autre part le fait que c'était le clasico, le match de l'année au Bernabeu et que sa prestation a été applaudie par les madrilènes tellement médusés par son génie.
Enfin car ces deux buts ont je pense joué un rôle énorme dans l'attribution du ballon d'or et ont fait partie des coups d'éclats qui ont permis à Ronnie de le remporter. Bon, chacun a sa vision du truc mais personnellement ces deux là m'ont particulièrement marqués...

Et encore j'ai pas mis les deux coups de tête de Boli en 93, contre Milan puis le PSG
Dans un gouvernement qui colle aux faits divers comme les mouches au cul des vaches, le vent de l'actualité fait virevolter les girouettes
Avatar de l’utilisateur
tabvelvet
International
 
Messages: 1143
Inscription: Lun 24 Avril 2006 14:22
Localisation: Paris 12



Re: Le football: son histoire, ses légendes

Messagepar Sandro le Mar 7 Avril 2009 17:31

tabvelvet a écrit:nabeu et que sa prestation a été applaudie par les madrilènes tellement médusés par son génie.
Enfin car ces deux buts ont je pense joué un rôle énorme dans l'attribution du ballon d'or et ont fait partie des coups d'éclats qui ont permis à Ronnie de le remporter.

Je crois que les votes étaient clos à ce moment là.
«La culture, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale.»Françoise Sagan.
Sandro
Licencié
 
Messages: 461
Inscription: Mar 23 Janvier 2007 13:48
Localisation: Paris-Bcn



Re: Le football: son histoire, ses légendes

Messagepar Adrien le Ven 24 Avril 2009 19:59

* Le penalty de Cruyff est mythique. Ca avait plutôt tourné à la comédie quand Pires et Henry avaient essayé.
* Pour Batistuta, c'est sûr que ça doit faire quelque chose de marquer dans ce match là.
* Pour les buts de Ronaldinho à Bernabeu, ils ont largement leur place tant leur impact a été important. C'est plus un oubli de ma part qu'une volonté de ne pas les inclure.







Des Gardiens Pas Comme Les Autres

Ils s'appellent Zoff, Yachine, ou Buffon. Bien que moins médiatisés que les joueurs de champ, certains gardiens ont réussi à laisser leur empreinte par leurs exploits retentissants. En voici quelques uns :



Image Ricardo Zamora

Peut-être le premier très grand gardien de but, et l'un des premiers joueurs très médiatiques. Il a joué les jeux olympiques avec l'Espagne en 1920, compétition où les ibériques perdront en finale. En club, il a joué à Barcelone, bien sûr, mais aussi à l'Espanyol et au Real ! Portier mythique, son nom a été donné au trophée récompensant le gardien encaissant le moins de but en Liga.

Vidéo de Zamora






Image Julien Darui

Beaucoup le considèrent comme le plus grand gardien français, si ce n'est pour son apport modeste en équipe de France (25 sélections), en tout cas pour sa qualité globale et son parcours en club. Gardien complet (sorties, relance au pied, à la main,...), il a d'ailleurs été élu gardien de but français du XXème sicèle par L'équipe.





Image Lev Yachine

S'il ne fallait en retenir qu'un, ce serait lui. Considéré comme le plus grand spécialiste de l'Histoire du football, Yachine est encore à ce jour le seul gardien de but à avoir remporté un Ballon d'Or. Il a joué trois Coupes du Monde et a remporté les Jeux Olympiques ainsi que le Championnat d'Europe des Nations. Fidèle pendant vingt ans au Dynamo Moscou, l'Araignée noire a révolutionné son poste : sorties hors de la surface, relances rapides, penalties, etc...

Vidéo de Yachine






Image Gordon Banks

Le fameux gardien qui a arrêté un "but" de Pelé est considéré comme le plus grand portier du football britannique. Champion du Monde en 1966, il totalise 73 capes sous le maillot anglais.

Vidéo de Banks





Image Dino Zoff

Un monument du football italien. Il totalise 112 sélections avec la Squadra Azzurra, après avoir pourtant attendu l'âge de 26 ans pour connaître sa première cape. mais sa formidable longévité lui a permis de rattraper son retard : une Coupe du Monde remportée (à 40 ans), ainsi qu'un Championnat d'Europe. Six fois champion d'Italie, Zoff est un "classique" du football transalpin.

Vidéo de Zoff





Image Sepp Maier

La grande star du Bayern des années 70 avec Gerd Muller et Franz Beckenbauer. Jouant en club et en sélection dans deux équipes exceptionnelles, son palmarès s'en retrouve impressionnant. Il a la particularité d'avoir participé à 4 Coupes du Monde. On se souvient également de ce gardien comme étant la victime de Panenka, célèbre tireur de l'équipe tchécoslovaque en finale du Championnat d'Europe 76, qui donnera son nom à un geste insolite consistant à piquer le ballon pour tromper le gardien.

Vidéo de Maier





Image Jean-Marie Pfaff

Un joueur fantasque et atypique, mais très doué. Il est l'un des principaux artisans du bon parcours de la Belgique au Mondial 86. Il s'illustra également lors de cette compétition par son excentricité (comme quand il pique le parapluie d'un supporter et s'assoie sur la chaise d'un photographe durant un arrêt de jeu). Il n'en restait pas moins un grand gardien. Finaliste du Championnat d'Europe en 1980 et demi finaliste du Mondial en 1986, il a signé l'une des plus belles pages de l'histoire du football belge. En club, il a succédé avec succès à Sepp Maier dans les buts du Bayern Munich.






Image Rinat Dasaev

Sans conteste le plus grand gardien du football soviétique depuis Yachine. 94 fois sélectionné avec l'U.R.S.S., ce phénomène a connu son paogée lors du Championnat d'Europe 1988, où il multiplie les exploits. Il ne peut cependant rien en finale face à la magie de van Basten. Dasaev n'en reste pas moins l'un des gardiens importants du monde du football.






Image Michel Preud'Homme

L'autre grand gardien du football belge a également eu son heure de gloire en Coupe du Monde. C'était en 1994, ou, bien qu'éliminé avec son équipes en huitièmes de finales, il a marqué les esprits par son talent. Benfica en profita d'ailleurs pour le recruter cette année là, et, après cinq excellentes saisons dans le club lisboète, il est aujourd'hui considéré par beaucoup comme le plus grand gardien de but de l'histoire de ce club.

Vidéo de Preud'Homme





Image Helmut Duckadam

S'il n'est pas considéré comme un "grand" gardien, il reste surtout dans les esprits pour son match à Séville en 1986, lors de la finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions face à Barcelone. Il réalise ce soir là l'exploit de repousser quatre tirs aux buts consécutifs et offre à son club la victoire. Ceci lui vaudra le surnom de "Héros de Séville".

Vidéo de Duckadam





Image Tomas Ravelli

Le meilleur gardien du football suédois est aussi le joueur le plus capé de ce pays avec 143 sélections. Sa longévité impressionnante, sa qualité, et son état d'esprit, en font une des références à son poste. Il était titulaire lors de l'épopée suédoise en 1994, qui vit ce pays atteindre les demis-finales de la Coupe du Monde.

Vidéo de Ravelli





Image Peter Schmeichel

Une très grosse pointure du football international. Ce joueur a brillé aussi bien en sélection (champion d'Europe en 1992 avec le Danemark) qu'en club à Manchester, équipe où il semblait pré-destiné à évolué, lui qui possédait déjà des posters des Red Devils dans sa chambre d'adolescent. Très fort dans les sorties dans les pieds, et doté de grands réflexes, Schmeichel ne rechigne pas à monter sur les corners lorsque son équipe est menée en fin de match.

Vidéo de Schmeichel







Image Bernard Lama

Davantage félin que camélidé, Lama est le grand gardien de but français des années 90. Il vécut le paroxysme de sa carrière dans l'équipe du PSG championne de France, vainquer de la Coupe des Coupes, de la Coupe de France, et de la Coupe de la Ligue, dans les années 90. En équipe de France, il battit un record d'invincibilité (800 minutes) et fut le meilleur gardien de l'Euro 96. Malheureusement, sur la pente descendante de sa carrière à 35 ans, il vit le jeune Barthez lui prendre sa place avant le Mondial 98.

Vidéo de Lama






Image Gianluca Pagliuca

L'un des meilleurs symboles de la qualité italienne en terme de formation des gardiens de buts. A la Sampdoria, Pagliuca a remporté le Calcio et la Coupe des Coupe, et a également atteint la finale de la Ligue des Champions, perdue contre le Barça de Cruyff. Il fut titulaire lors de la Coupe du Monde 94, où il écoeura les brésiliens en finale, repoussant les assauts jusqu'aux tirs aux buts. Il fut de nouveau titulaire en 1998 suite à la blessure de Peruzzi. Il vit ensuite, à l'instar de ce dernier, l'éclosion de Buffon et Toldo lui fermer les portes de la sélection.

Vidéo de Pagliuca








Image Oliver Kahn

Le meilleur gardien allemand depuis Maier. Aussi connu pour ses qualités que pour son fort caractère, Kahn a tout gagné au Bayern. En sélection, il a connu son apogée en 2002 lors d'un Mondial excellent, où il est élu meilleur joueur de la compétition. il aurait d'ailleurs pu avoir le Ballon d'Or cette année là si le jury n'avait pas fondu devant la renaissance de Ronaldo.

Vidéo de Kahn






Image Angelo Peruzzi

Une référence dans la seconde partie des années 90, où il est le portier titulaire de la grande Juventus de Lippi. Triple finaliste de la C1, Peruzzi ira ensuite terminer sa carrière à la Lazio (après un cours passage à l'Inter) où il laissera un grand souvenir aux supporters. C'était un gardien très équilibré, bon dans tous les domaines.

Vidéo de Peruzzi






Image Edwin van der Sar

Toujours en activité, van der Sar est encore aujourd'hui l'un des meilleurs gardiens du monde. Gardien de l'Ajax dans les années 90, il effectua un cours passage à la Juve, peu réussi, avant de rebondir en Angleterre. Ses prestations outre-manche lui permettront de rebondir à Manchester, où il trouva une seconde jeunesse. En sélection, van der Sar a fait parti de la belle équipe néerlandaise des années 90-2000, éliminée trois fois aux tirs aux buts en demis-finales des compétitions internationales (1996, 1998, 2000).

Vidéo de van der Sar





Image Gianluigi Buffon

Le meilleur gardien de sa génération, et l'un des meilleurs de tous les temps. Des réflexes étonnants, des mains très sûres, beaucoup de sang froid, Buffon fait parti des "élus" du football. A arme il était annoncé comme un futur très grand, à la Juve il est devenu une référence, et en sélection son talent s'est concrétisé lors du Mondial 2006 où il enchaîne les exploits, notamment en finale où il sort une tête de Zidane que le destin semblait diriger vers le but. Mais Buffon a été ce soir là plus fort que le destin et il a grandement contribué au sacre de son équipe.

Vidéo de Buffon





Image Iker Casillas

Un phénomène de précocité. Titulaire au Real à 18 ans, il est devenu en 10 ans l'un des plus grands joueurs de l'histoire de ce club. A force d'exploits, de sauvetages inespérés, de renversements de situation, il a souvent écoeuré les supporters barcelonais en Liga, sauvant son équipe de défaites pourtant quasi inévitables. En finale de la Ligue des Champions en 2002, il rentre en cours de jeu et sauve le Real Madrid. En 2007-2008, il réalise une grande année, ponctuée par un titre de Champion d'Europe alors qu'il est le capitaine de l'équipe d'Espagne, et, à l'image de Kahn en 2002, déjà barré par un autre Ronaldo, il aurait pu avoir le Ballon d'Or si Cristiano R. n'avait pas fait exploser les compteurs de buts.

Vidéo de Casillas

---------------



Edit : je confirme, c'était bien Dasaev en finale.
Dernière édition par Adrien le Dim 26 Avril 2009 11:06, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Adrien
Légende
 
Messages: 750
Inscription: Dim 3 Décembre 2006 22:29
Localisation: Firminy (42)



Re: Le football: son histoire, ses légendes

Messagepar ElGaucho le Sam 25 Avril 2009 20:48

Mais ou est Valdes ?! :ptdr:
Image
Avatar de l’utilisateur
ElGaucho
Pieds carrés
 
Messages: 203
Inscription: Sam 8 Mars 2008 00:35
Localisation: Cours derriere Leo Messi



Re: Le football: son histoire, ses légendes

Messagepar Zinjou le Dim 26 Avril 2009 01:21

En 1988, c'etait Valeri Gazzaev le gardien (futur ex coach du CSKA vainqueur de la coupe UEFA 2005)
Barça o muerte, Ministre Des Affaires Etrangeres du Clan G, Gio siempre en me corazon
Image
Avatar de l’utilisateur
Zinjou
Licencié
 
Messages: 746
Inscription: Mer 29 Juin 2005 11:15
Localisation: Temara (Maroc)



Re: Le football: son histoire, ses légendes

Messagepar ayoub alami le Dim 26 Avril 2009 03:22

Zinjou a écrit:En 1988, c'etait Valeri Gazzaev le gardien (futur ex coach du CSKA vainqueur de la coupe UEFA 2005)

Non Anas c'était bien Dasaev, d'ailleurs le but de Van Basten prend encore plus d'importance quand on dit qu'il était "contre Dasaev".
la ligne de touche est le meilleur défenseur au monde Pep Guardiola
Avatar de l’utilisateur
ayoub alami
International
 
Messages: 1745
Inscription: Sam 1 Avril 2006 13:08
Localisation: Casablanca,Morocco



PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Foot en Général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités